Bienvenue sur Ssb-fan 2 !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Compétition Mario Kart : La suite des épisodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Princess Toady



Messages : 155
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Lun 30 Mai - 23:54

Je viens de lire les deux derniers chapitres. J'ai bien aimé le second chapitre bonus concernant Vanessa, ça nous donne pas mal d'information sur le personnage et c'était très sympathique à lire. ^^

Par contre, je pensais que Sonic et Amy étaient morts...? Je me suis fait des idées ou...? Après leur agression, je croyais qu'il y avait plein de sang partout... XD

J'espère que Pichu va être ressuscité, parce qu'on voit qu'il y a un petit vide sans lui. ^^'

+ Woohoo ! Le retour de Mario & Pikachu, les deux idiots. XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mer 1 Juin - 18:41

Ils y avaient cru aussi. Par contre, beaucoup coulait commet tu dis sur eux. Toi, Tu as reçu un coup de bâton sur la tête et ensuite plusieurs coups sur le dos et une fois sur les deux épaules avec un poteau qui soutenait le lit. Mais, l'un des deux épaules étaient plus ressistante que les autres. Ce qui fait en sorte que ton épaule droite surporte tout le poids de ton corps. Résultat : Tu peux tomber sans support pour surporter tout le poids qui avait été endommagé au niveau de la colonne. Heureusement pour toi, quelque chose avait dû amortir tous les chocs que tu recevais dans le dos. De ce fait, les dégâts causés par ton corps étaient moindrement anticipés. Tu auras bien pu te retourver en chaise roulante, si la chose qui tombait sur toi avait chuté à côté lors de l'impact. Je vais te faire jouer un extrait lors de l'épisode 99 pour mieux comprendre qu'est-ce qui t'avais bien pu sauver de justesse d'une paralysie certaine.

En ce qui concerne Amy, elle avait reçu qu'un violent coup sur la tête tandis que Sonic en avait reçu plus que 5. Malgré l'encaissement de la puissance des coups de Birdo, ils ont quand même réussi à survivre avec un bain de sang. Si Draco avait arrivé plus tard, ils seraient déjà mort depuis 5 minutes surtout Sonic. Tout juste à temps pour les soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akatsuki-planta

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Sam 11 Juin - 20:12

10 jours déjà.

J'attends la suite avec impatience ! Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mar 14 Juin - 16:35

Ça s'en vient. Je suis rendu à la fin de l'épisode. C'est juste long à décrire tous les détails importants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Jeu 16 Juin - 17:42

Épisode 97 : Course 21 : Jungle Kokoriko : Le Maléfique et son accolye se font mettre une raclée.


Étant rendu, le cap allait transmettre son message haut et fort dans les endroits ciblés. Plus de 3 trillards de personnes écoutaient le long discours du dévoreur de planète. Nos participants ne s'attendaient jamais à une telle péripétie.

Team : Pas encore lui.

? : Sache l'averton qu'à présent, toutes les planètes concernées regardent son écran d'ordinateur jusqu'ici. Ce n'est pas super n'est-ce pas?

À l'hôpital sacré taloche...

Toady, seul dans un couloir : WWoooouuuuupppppp!!!

Birdo : Sal rat! Je vais l'éclater si jamais je le vois.

Yoshi : Nous sommes mal barré là.

De retour dans la jungle...

? : Je suis revenu dans ma décision et j'ai décidé de vous accorder un délai supplémentaire pour voir si vous avez toujours l'audace de m'affronter en duel.

Bowser : En tout cas, il ne manque pas de cullot pour me voler mon auditoire.

Amy : Ouf! Quel soulagment!

Rouge : Comment???

Birdo : Incroyable!

Yoshi : Allélouya!!!

Lucario : Yesser!

Domi : Ne te réjouie pas trop vite. Rien n'est encore gagné.

Vanessa : Je m'en fou. Tout ce que je veux, c'est Team.

Team : Veux-tu que je t'égorge vivante?

Tails : C'est super! Mais, combien de temps de plus?

Knuckles : Ça me laisse le temps de préparer ma scèque le moment voulu.

Rouge : Tu ne changeras jamais. Espèce de pédale.

Knuckles : Un bonbon pour calmer tes souffrances?

Rouge : Ah! Oui. Pourquoi pas?

Pikachu87 : Tu nous auras jamais. Nous sommes plus fort que toi.

? : Ha! Oui. Vraiment. regardez ce que je vous réserve comme défi supplémentaire.

Tous sauf Team : NNNNoooooonnnnnn! Il a perdu la tête.

Team : Qu'est-ce que c'est?

? : Ça mon ami : Ça veut dire que non seulement tu dois prendre la pole, mais Birdo doit inscrire une coupe d'or et la seconde place à la fin de cette compétition. Si elle échoue, je l'a prend sous mon aile et nous vivrons heureux pour le restant de nos jours. Niaaarrg! Niarg! Niarg! Que je suis ignoble! Je le reconnaît.

Team : Tu ne vas pas osé l'amener avec toi?

? : Pourquoi pas? Suit la loi de la jungle. Rend-toi à l'évidence : Tu ne fais plus poids contre moi.

Team : On verra ça la... manquée.

? : Tu vas subir ma colère. Je te maudit Team. Tu es la malédiction.

Team : OOOuuuuuuuuuuuu!!! Que j'ai peur! Crois-tu vraiment me faire peur avec ses idiots-cis?

? : Tu vas voir. Je te réserve une petite surprise dans la prochaine course. Tu verras, Amy ne fera pas long feu.

Amy : Baston!

Tous : NNNNNoooonnn! Ne coupe pas la suite!!!

? : Bon, alors mes chers spectateurs...

Bowser : Il pique mon auditoire ce chien sale.

Peach : Je t'en prie Bowser. Ne fait rien de travers. On en a assez eu.

Kit Fisto : Je m'y attendais à ce changement de programme.

? : Pour faire un bref résumé de la situation, la famelle, Team, avait tenté bien que de mal de prendre possession d'une 2e coupe d'or consécutive. Sauf qu'il était trop tard pour stopper Bowser avec une avance colossale.

Team : Si je n'étais Bowser.

Rouge : Chut! Peux-tu la fermer Team 30 secondes?

? : Mais, le gros balourd en a pris de la graine en se hisant en 5e position pour rafler sa première coupe à un point seulement du raton laveur déchainé. Nous allons remettre aujourd'hui les médailles aquis à ce jour suite au niveau 5 terminé de la compétition.

"En troisième position...

Le Ma-lé-fi-que avec 31 pts! Que je suis bon comme impressario!"

Le Maléfique : Magnifique Maître.

"En second, l'honnorable et "maillion faible", Team avec 40 pts."

Team : Je proteste.

Rouge : La ferme Team.

"Enfin, le champion raté du siècle..."

Bowser : C'est une insulte à l'injure. J'exige un avocat.

"Bowser avec 41."

? : À présent, prenons une photo pour ma collection.

Bowser Jr. sceptique et à la fois songeur : Que compte-t-il faire avec nos photos?

Tails : Aucune idée.

*Clic!*

? : Merveilleux! Vous êtes trop à croquer tous les trois de ce podium. HHuuuuummmm... Je vous envie.

Team : À quoi il pense là?

Bowser : Tu ferais mieux de rien savoir.

Team : Quoi?

Le Maléfique : Vous êtes trop mesquin Maître. C'est vous le meilleur.

? : Merci à tous. Vous n'aurez pas dû. Personne ne peut nier mon talent d'artisant.

Pikachu87 : D'aritisant??? Voyons, est-il en train de dire qu'il collecte des gens pour en faire leur sculpture par la suite?

? : Vous avez tappé dans le mille mon cher. Félicitations! Vous avez gagné mon prix de la journée.

*Une tête sortie de l'écran plasma que Pikachu87 s'évouïsait au sol. Surtout que ce n'était pas discret vu la présence de Pichu 2.*

Pichu 2 : Montre-moi ça Pikachu87! Mais, Pichu reconnaît cette tête. C'est celui de mon meilleur ami. Team, c'est vrai que je vais te tuer à mort.

Rouge : Attention Team! Tu ne sais pas de quoi Pichu 2 est capable quand il est en colère.

Team : Comme si il pouvait me faire peur.

Amy : Ne le sous-estime pas Team. Quand sa frustration monte au dernier degré, il saccage tout sur son passage jusqu'il aille plus de source de vie.

Pichu 2 : AAAAAAAArrrrrrrrrggggggggggg!!!

*Tanw!! Tanw!*

La foudre découpait la tête de Pichu en mille morceau.

Amy et Rouge : AAAAAAAAHHHH!!! On te le laisse Team.

Team : Et puis quoi encore? Vous ne pensez tout même pas qu'il peut me battre?

Pichu 2 : Je te le jure que tu t'en sortiras pas vivant de cette course Team. Parole de Pichu.

Team : Continue à m'énerver comme ça et c'est toi qui en mordra la poussière.

Pichu 2 : Pas cette fois-ci. Pichu le garantie à 400%.

Rouge : Ah! Non. Il va sûrement utiliser son attaque de la mort.

Amy : Personne ne survit à une telle puissance.

Team : Voulez-vous bien arrêter de vous effrayer pour rien les filles? Je vous le dis qu'il me battera pas. Je ne suis pas sot non plus.

Tails : À ta place, je me méfirai Team. Mon subconscient me dit que tu n'es pas prêt à gagner le reste du rivage dès ton départ.

Team : Cristie que vous êtes trop méfiants. Je vous le dis qu'il m'arrivera rien.

Akatsuki l'air influencé : Je les écouterai à ta place Team.

Team : Ah! Je vous en prie. Ça doit être seulement une crisse passagère. Vous verrez bien.

Luffy se préparant au combat : Tu penses comme moi. Ça me fait un plaisir d'entendre ça.

Amy le regardant bizarrement : En voilà un qui dit n'importe quoi.

? : Pour couronner le tout, voici les dernières mises à jour du classement :

Classement général :

1-Team_Yoshi 177 pts
2-Rouge 127 pts
3-Parakarry 95 pts
4-Tails 71 pts
5-Birdo 68 pts (+1)
6-Bowser Jr. 62 pts (+1)
7-Peach 61 pts (-2)
8-Le Maléfique 55 pts
9-Toady 51 pts
10-Pichu 44 pts
10-Bowser 44 pts (+2)
12-Akatuski 43 pts
13-Knuckles 40 pts
14-Boo 33 pts
15-Sonic 31 pts
15-Luffy 31 pts
17-Samus 29 pts
17-Pichu 2: 29 pts
19-Deidara 24 pts
20-Domi 23 pts (+6)
21-Kit Fisto 22 pts (N)
22-Vanessa 21 pts
22-Yoshi 21 pts (+2)
24-Sacha 18 pts (N)
25-Zelda 12 pts
26-Amy 10 pts (-1)
27-Damien 8 pts (-1)
27-Boshi 8 pts (-1)
27-Shadow 8 pts (-1)
31-Bidule 6 pts
32-Pikachu87---3 pts
33-Miaouss 2 pts

Coupes gagnés:

Parakarry: 2 coupes d'or

Team: 1 coupe d'or, 2 coupes d'argent

Rouge: 1 coupe d'or, 1 coupe de bronze
Bowser : 1 coupe d'or (imprévisible)

Tails: 1 coupe de bronze, 1 coupe d'argent

Birdo: 1 coupe d'argent

Knuckles : 1 coupe d'argent

Boo: 1 coupe de bronze

Bowser Jr.: 1 coupe de bronze
Le Maléfique : 1 coupe de bronze

? : C'est toujours notre boulet amateur qui remporte la pôle en matière de coupes. Malheuresement pour vous, Team va ralentir sa lancée pour se retrouver comme la cible de la mort.

Rouge : Comment? Il ne va pas mourrir pour la 6e fois.

Lucario : Il est indétrônable ce brave Team. Un ralentissement ne l'arrêtera jamais. Il va toujours continuer de vous mettre de la pression.

Domi : J'ai hâte de voir ça.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Niveau 6 : La coupe Crystal

Ce niveau était réservé exclusivement à l'univers de Donkey et ses amis. Vous alliez vivre une expérience épique dans un univers floral, épinieux, carnaval, montagneux, océanique, glacial, huileux et pacifiste. Tout celà se poursuivra dans le niveau suivant. La coupe Crystal était unique en son genre et très difficile d'accès. Tout comme la coupe Diamant, niveau 7, vous devriez utiliser plusieurs types de véhicule pour vous rendre à bon port. Voici les moyens de transports qui se téléporterons jusqu'au milieu du niveau 7 et même à la fin avant la dernière ronde finale : La coupe Arc-en-Ciel bien connu du public :

-Tramway, petit train qu'on utilise souvent dans les mines pour embarquer le charbon de bois ou diverses matériaux;
-Mini-Kart still Super Mario Kart (SNES);
-Lianes et rails accrochés entre deux extrémités qui vous amène soit dans une impasse, soit en bas d'une corniche, vers une mine ou vers des chutes d'eau;
-Animal de compagnie : Rambi, le rhino; Squitter, l'araignée; Engarde, l'anguille; Rattle, le serpent; Squack, le perroquet; Clapper, le phoque et Glimmer, guide d'une épave très très sombre; Expresso, l'autruche; Winky, la grenouille sautante; Brambi, l'éléphant; Tiki, le pan coloré en jaune, bleu et vert.

En bref, vous assisterez à un mélange d'aventures de Donkey Kong Country 1, 2 et 3 + Return sur Wii, mais de très courte durée. La première course sera la plus plate, mais la suite sera de plus en plus intéressante puisque les courses suivantes serons concentrées surtout sur "DKC" 2 et 3. Le premier était réservé à une aventure aux ruines antiques, beaucoup dans la jungle, dans des endroits totalement pacisfistes et accueuillants et dans un endroit où l'huile semblait présente. Pour les animaux, à certains passages, vous aurez le choix de choissir au moins entre 2 animaux pour compléter une partie ou le reste d'un parcours. Hormis, la jungle kokoriko sera plus décevant, car vous pourriez seulement utiliser Rattle rendu dans le secteur des chutes d'eau comme assistant. Au moins, la suite s'annonçait plutôt passionnant avec énormément d'obstacles pour nuire encore plus à votre progression.

Ensuite, à chaque fois que vous alliez traverser un panneau qui empêche votre animal d'avancer plus loin, il explosera en laissant devant vous un objet :

-Une banane dorée;
-Un coeur;
-Un paquet de 10 bananes;
-Un ballon rouge d'un vie;
-Un ballon vert de deux vies (plus ou moins rare);
-Un ballon bleu de trois vies (plus rare);
-Un ballon mauve de quatre vies (Vraiment rare).

Pour des matchs extrêmes, tout le monde commençait à 5 vies. Si vous vous faisiez toucher 2 fois ou vous tomber dans un vide, vous perdiez une vie. Quand le décompte du zéro disparaissait, vous aviez une pénalité de participer à la course suivante. Vous reénergissiez vos cinq vies entre temps et vous pouviez revivre à la course d'après. Alors, une pénalité d'une course vous coûtera très cher, si vous risquez de perdre votre avance. Team n'avait pas le droit à l'erreur jusqu'à temps qu'il soit rendu au niveau 8. La décision finale était entre ses mains. Cependant, il fallait à tout prix qu'il évite de se précipité trop vite, car il avait toujours un présentiment qu'il se devait de se dépêcher plus rapidement pour éviter un retard tardif. Quand on ne prend pas le temps de patienter, tout va de travers pour Team. Quand rien ne va pas, rien ne va pour lui. Espérions qu'un miracle se produit.

En défénitif, les articles qu'on peut utiliser ou attrapper à leur rencontre sur les pistes :

-Tonneau ! : Te rend plus rapide et invisible pendant un temps limité.
-Banane : Après avoir accumulé 100 bananes, vous obtenez une vie.
-Bananes vertes : Augemente la jauge du super pouvoir à 25%.
-Rampes : Te permettent de faire des accrobaties, still des jeux Sonic Rush et Sonic Adventure 2 Battle.
-Catapulte : Te propulse dans les airs. Utilisez-les pour atteindre des sommets inaccesible.
-Cannon : Il en existe une variété. À vous de choissir celui qui vous convient le mieux entre ceux qui vont être suggérés sur des plateaux diverses.
-Banane géante : Vous perdez le contrôle de vos mouvements, si vous foncez dessus.
-Noyau de Squack : Assomme ton adversaire pendant 5 secondes.
-Les fruits kokoriko : Accumulez des fruits pour vous permettre une petite accélération. Quand la jauge devient vide, vous n'avez plus d'accélération.
-Jauge du super pouvoir : Vous devez trouver des fruits dorés et remplir votre jauge au maximum. Chaque personne détient un super pouvoir quelqueconque qui peut s'avérer dévastateur si vous en êtes la victime.

? : Alors, je vous souhaite... Une bonne... souffrance. Mouah! Ha! Ha! Ha! Ha! Que je suis tortureux parfois!

Après que Pikachu87 reprenait ses esprits, tous se mettaient en rangée jusqu'au lancement du départ. Qui allait donc donner ce départ? La réponse : du n'importe quoi.

Vanessa : C'est quoi ce truc immonde?

Domi : On aurait dit : Un éléphant mélangé avec un espèce d'autruche volant en caleçon blanc.

Lucario : En plus, avec des petits poids rouges.

Amy : Il est horrible.

Rouge : Trop dégueux.

Team : Ah! Avez-vous fini de vous plaindre?

Akatsuki : Heu... Ils ne font que montrer le dégoût Team.

Team : En quoi ça dérange qu'un éléphant avec une forme de cupidon annonce le départ d'une course?

Tails en parlant dans son oreille : On s'attendait à voir Candy.

Team : Ah! Je vois.

Lucario : Enfin, il a compris cette fois.

Domi : Je me demande à quoi elle ressemble cette gondesse.

*3... 2... 1...*

Parakarry : Les carottes sont cuites.

*Pock!*

Akatsuki : Quel boulet que tu es! Ce n'est pas le moment de nous embobiner avec tes histoires ridicules.

Parakarry : C'était pour le show.

On reprenait à zéro maintenant.

*3... 2...*

Mario à côté de Vanessa : Ta couleur me fait chavirer. WWoooouuuuuoooopppp!!!

Bruit grinssant qui cassait l'ambiance.

Vanessa : Arg! Un gars barbue. Quelle horreur! Ne me touche plus jamais. Hump!

Pikachu87 : Hanf! J'aurai dû les laisser avec ces *****.

Lucario : Tu aurais dû le laisser en statue gros ignorant.

Pikachu87 : Je n'y peux rien si je suis fan de lui. C'est plus fort que moi.

Team : Bah! Ouais. Tu parles d'une preuve d'héroïsme.

Mario en se relevant d'une pénible chute : *****! Des fruits sauvages. Ça gratte trop.

*Probablement des mauvaises herbes auquel il devait être allergique.*

Cette fois-ci, c'est la bonne.

*3... 2... 1...*

*Partez!*

Dès le départ, Pichu 2 assomme Tails avec sa foudre déchaînante. Une vie d'énergie de perdu. Encore un morceau et c'est une vie de perdue. Ensuite, ce fut le tour de Samus qui perdait 2 vies en 5 secondes; King Dedede 1; Brada 3 et Miaouss avait bien falli perdre son premier morceau d'énergie, si Luffy n'était pas derrière lui pour le couvrir. La foudre n'avait aucun effet sur l'élastique, ni l'éclair d'ailleurs. Ça ne conduit pas l'électricité. Par pure hasard.

Le Maléfique s'emparait très vite de la première place, suivit de Lucario, Domi, Rouge, Akatsuki, Amy et Team qui se font lancer des tas d'objets sur la figure. Le plus drôle, le fait qu'Amy se faisait picosser par des espèces de perroquets multicolorés au bec courbé vers l'avant. Ce qui l'aidait le moins : Elle devait garder le cap sur l'une des racines de gros haricots en même temps. Ce ralentissement permettait à Boshi et Knuckles de la doubler ainsi que Vanessa et Bowser Jr. Aucun signe de Bidule pour l'instant. Pendant ce temps, Pikachu87 tentait l'impossible pour raisonner Pichu 2, mais en vain. Ses intentions lui avait couté 4 vies. Ouch! Très mal barré pour lui.

Après 2 minutes, Vanessa se débarrassait de Bowser avec son super pouvoir : Les stéroïdes incontrôlables. Elle devenait presqu'une gorille. Ce coup dévastateur coûtait une vie à Junior en tombant ensuite dans un vide.

Bowser Junior : TU ME LE PAYERAS!!!

Vanessa : Un de moins. À qui le tour maintenant?

Bidule : Tasse-toi la chippie.

*Collision.*

*Taw!*

Bidule revolait par en avant avec la tête qui glissait sur les haricots verts géants.

Vanessa : Eh! C'est de la triche.

*pumf!*

Vanessa : *****! On ne peut pas avoir un temps illimité. Ça m'arrangerai.

*Chick! Tchick! Pow!*

Vanessa : Niiiooooowwwwwwww!!!

Devinez qui passe devant?

Pichu 2 : Tu ne t'échapperas pas aussi facilement Team. Prouve-moi que tu es un homme.

Vanessa : Scélérat! Il m'a fait perdre une vie ce connard de juif. Allons y avec les mitraillettes à longue distance.

Luffy : WWoouuooooooohhhhhh!!! Chow Devant! Je ne contrôle pas ma vitesse.

Vanessa : Quoi encore?

*Pink!*

Elle tombait en bas de la falaise.

Luffy : Désolé!!!

Vanessa : Quelle bande de...

*Boum!*

*Elle revivait à la dernière place où sa chair se tenait pour la dernière fois.*

Vanessa : Taré.

Bowser Jr. : Enfin, te revoilà la mégère. Prend mon bâton dans le ***.

Vanessa : Yioooooooooowwwwwwwwwwww!!!!

*Bowser Jr. le repoussait pour la 2e fois dans le vide.*

Vanessa : C'est une déclaration de guerre.

*Boum!*

Entre temps, Amy finit par se débarrasser des pigeons qui lui tournaient autour en partie grâce la fureur de Pichu 2. Quelle chance que la foudre tombait à côté d'elle et non dessus!

Ensuite, nous arrivions dans la seconde zone où nous devions choissir un Kart pour continuer d'avancer. Chacun avait une vitesse d'exécution différente. On allait rouler sur un chemin de terre brune bulle. Un peu comme Choco Island dans SNES.

Le Maléfique proposa à ses adversaires de se choissir un kart les premiers.

Lucario : À quoi il pense ce fou? Il nous laisse de l'avance. C'est trop bizarre.

Domi : Tu comptes chossir un véhicule vert avec des poids jaunes? Tu es vraiment le pire des abrutis.

Lucario : Eh! J'ai le droit d'aimé ça.

Domi : Tu n'y iras pas loin avec ça. Crois-moi. Je pense que je vais choissir la noire flambé : Il m'a l'air d'être rapide.

Lucario : Tu aimes les couleurs neutres à ce que je vois.

Domi : Comparativement à toi qui pense pouvoir tout savoir, je sais jouer intelligement. Hein! Le Tawoing!

Lucario : Arrête de te penser plus forte que moi. Ça m'écoeure.

Domi en courant vers le véhicule qu'elle avait choissi : Quoi? J'ai rien entendu. Ta! Là! Là! Laaaaaaaaaaaaaaaallllllllaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!

Lucario : Hurmp! Quelle fille oppressante!

Akatsuki qui chossit la voiture bleue vague juste à côté de lui : HHuurrrrrmmmm!!! PPPPoooowwwwwwaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhaaaaaaaaaaahhhhhhhh!!!! Franchement, Lucario. Penses-tu pouvoir aller vite avec ce tas de férailles?

Lucario : Arrêtez tous de vous moquer de moi. J'ai le droit d'aimer les petits poids, si je le veux.

Akatsuki : Bon! D'accord Lucario. Mais, n'empêche que c'est trop drôle quand même.

Lucario : En revient-en le suisse!

*Team n'avait pas pu s'empêche de se moquer de Lucario en choissant le Kart noir du milieu tout en s'allant avec.*

Team : Niant! Hen! Tu n'iras pas loin avec ça Lucario. Tu me fais honte, franchement.

Lucario : Vous l'aurez voulu. Démarrage!!!

*VVVVVrrrrrrrrrrrr...*

*!*

*VVVVrrrrrr......*

*!*

*Plop! Plop!*

Des bulles sortaient des pneus. Sa voiture avançait comme une limace. Au même moment, Toute la gang importante arrivait : Bowser Jr., Maintenant Tails, Parakarry, Pichu 2 qui avait déjà parti sans se soucier de ce qui se passait, Knuckles, Luffy, Amy, Vanessa, Méta-Knight, Miaouss, Jessie par grande surprise, Kirby, Pikachu87 et enfin Peach.

Team : AAAAhhhhhhhhhhhhhhhhh!! ! HHHAAAAAAAAAAAA!!!!! HHHHHHHAAAAAAAAAAA!!!! Tu as pris une machine à glace qui fait des bulles. Ha! Ha! Ha! Trop niaisseux. Quoi?

Le Maléfique : Merci pour la 2e voiture la plus rapide. Senioara, Team!

Team : Le crosseur! Il savait depuis le début.

Pendant que Lucario avançait à pas de limace...

Vanessa : Vous êtes un sacré nul.

Lucario : Tait-toi la b****!

Vanessa : Ha! Oh! Serait-il une menace? J'ai un très bon remède pour y remédier.

Amy : Laisse mes amis tranquilles. Hammer Power!

*Pang!*

*Dans les cieux et une autre vie de perdue. Il lui reste plus qu'une seule vie avant la pénalité.*

Vanessa : Je ne perderai pas ma dernière. Oh que non!

Amy : Quelle ******* cette gondesse! Elle veut toujours te tirer une balle quand une chose lui déplaît. Ça va comme tu veux Lucario?

Lucario : Ben! Voyons. Je me débouraillais comme un chef, avant ton retour.

Amy : Ouain. Ouain. Je te crois.

Nous arrivons enfin à la troisième zone. Le Maléfique avait toujours une belle avance sur tous ses conquiérants qui ne se laissait intimider par rien du tout. Il se la coulait douce en laissant d'énorme de chance à ses poursuivants en se moquant d'eux. Domi travassait la première dans un tunnel, à l'intérieur d'une rocheuse. À son entrée, c'était comme un rêve devenu réalité avec ses belles chutes tout autour qui formait une cuvette. Une arène rocailleuse que l'eau de source l'impreniait à travers. Trop beau à voir.

Domi : Wow! C'est trop magnifique. L'endroit rêver pour plus de tranquillité. Ça serait un excellent voyage à prévoir. Bon! Resaissie Domi! Il y a plus important. *Elle commençait à scrupter l'horizon à la recherche d'une sortie.* Voyons voir. Hum... À droite, rien du tout. À gauche non plus. Oh! J'allais le louper celui-là : On dirait une boîte avec un dessin. Mais, c'est celui d'un serpent. Son nom devrait être Rattle, pas vrai? Il doit être adorable.

*Elle ouvrit le petit coffret. Un Rattle en sortit. En le voyant, Domi sautit de joie.*

Domi : Oh! Oh! Que tu es adorable!

Rattle : SSSSSSsssssssssszzzzzzzzzz!!!

Domi : Ha! Il fait même un joli son. Je vais même te bâtisser.Non! Attend! Je... Non... Regarde... Heu... Que dirais-tu de Snap? C'est bon nom, je trouve pour un serpent.

? : Huummmmmm.......

Domi : Oh? Tu es là depuis longtemps, Team?

Team : Toujours aussi attachante. Hein, Domi?

Domi sceptique : Tu dis ça pour me faire plaisir?

Team : Préfères-tu que je dises que tu es possessive et une arrache coeur?

Domi : Toujours aussi direct, hein? Tu n'es pas capable de mentir pour une fois.

Team : Comparativement à toi, je préfère rester honnête.

Domi : Tu n'auras jamais de femme de ta vie de cette façon. Tu me choques beaucoup, tu sais? Tu me fends le coeur.

Team : Mouais! Mouais! Comme si je pouvais croire en une personne qui ne prend rien pour un sacrifice.

Domi calinait son nouveau serpent pour appaisser ses souffrances : Il ne disparaîtera jamais. C'est mon ami à moi. J'adore tout ce qui est déblouïssant. J'y peux rien. C'est dans ma nature.

Team : À des trucs inutiles. Je vois le genre.

Domi : Je n'achète rien d'inutile ou qui me plaît vraiment. J'y tiens trop à le garder. Et tu ne seras pas le dernier à me l'enveler vivant.

Team : Ça va. Ne me regarde avec cette air-là. Profite-en de temps qu'il te reste avec lui. Ça va durer que quelques secondes.

Domi : Qu'est-ce que tu en sais? Tu ne connais pas un animal aussi adorable que celui-ci.

Team : Un chien me ferait l'affaire. Je n'ai pas besoin de garder des tonnes d'objets antiques dans mon salon. Crois-moi. Je veux que le strict minimum. Point marre.

Domi : Tu ne profites jamais de tes opportunités?

Team : Tu me connaît très mal. J'en profites quand j'en ai l'occassion.

Domi : Tu veux dire : Quand la chance se présente, si je comprends bien?

Team : À quoi ça sert de venir te parler, si tu n'arrêtes pas d'enquêter sur tout le monde? Ça devient fatiguant à la fin. Bon. Je me prends un serpent à mon tour.

Domi : Eh! Tu ne me doubleras pas aussi facilement. C'est une astuce pour me déconcentrer. C'est ça? Je ne te laisserai pas faire.

Team : Toujours la même réplique. Vous avez guère fini de me tomber sur la tête, les Birdo.

Domi : Je te rappele que Birdo en est un aussi. Nionchon.

Team : Traite-moi de tous les noms que tu veux; ça m'affectera d'un grain de sel.

Domi : Allez mon Snap. Montre-lui qui est la championne du Kong Fu Kong!

*Slink! Hi!*

*Love coeur dans les yeux de l'animal selon la manière dont Domi lui parlait en caressant tranquillement sur sa tête.*

*Boing! Booiiing! BBBBBBOOOOOOOOIIIIINNNNNNNGGGGGGGGGGGG!!!!*

Domi : À LA PROCHAINE!!!! IDIOT!

Le serpent de Team l'air déçu : SSSSZZZZZZZZzzzzzzzzzzz!!!

Team : Ne fait pas cette tête-là. Entre nous, vous êtes tous pareils. Il y en a pas un plus fort qu'un autre. Ce n'est qu'un fille manipulatrice.

Ça redonnait du pep à son Rattle.

Rattle de Team : zzzzzsssssssssssssss!!! ^^

Team : Très bien. Montre-moi dont ce que tu es capable. Ce n'est pas à tous les jours qu'on dompte un serpent.

Rattle de Team : ZZZiiiiiiiiioooooooouuuuuuu!!!

Team : AAAAAHHHHHHH!!! Tabarnac! Tarbarnac!

Il n'eut jamais apprécié les sensations fortes quand il regardait en bas.

Team : AAhhhhh!! Fiew! Nous voilà au sommet du bouche toilette. Oh! Tient, tout droit. Un panneau. Je le savais que c'était de courte durée. Ce n'est pas pour rien que ça serait la plus plate au monde. Je maudis son créateur.

Un peu plus loin tout juste devant le panneau indiquant la fin du voyage à aux Rattle...

Domi : Niiiiiiaaaaaaaaaannnnnnnnt! NNNNNNNooooooonnnnnnn!!! Pourquoi une telle cruauté? Mon Snap ne verra plus le jour, ni la nuit. Je ne peux pas surporter sa mort. *Team en mourrit de rire tellement que c'était stupide de pleurer pour un vulgaire serpent.* Je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir. Pourquoi une banane dorée? Transformé en pièce dorée. Pourquoi Zeu? Pourquoi?

Team passant à côté : Huuummmm... Je prends. Merci!

Domi : Eh! Sal voleur! Je vais te massacrer. Tu verras.

Amy : Tient. Les réjouïssances partent trop rapidement.

Rouge : De cassé Amy? Sacre bleu! Elle pête sa coche assez vite cette fatiguante.

Amy : Occupe-nous pas d'elle pour l'instant. Team sait très bien gérer la situation.

Rouge : Ça n'a pas l'air de l'influencer tant que ça.

Amy : Reste à savoir. Je l'ai jamais vu de toute ma vie.

Rouge : Ça doit être encore l'une de ses Birdo qui lui courre après pendant tout ce temps.

Amy : Niaisseuse! Elle sort avec Lucario cette femme.

Rouge : Ah! Oui. J'avais quasiment oublié.

Amy : En tout cas, il s'amuse bien avec eux qui en rit à chaque fois.

Rouge en se croisant les bras : Hurmp! Je pense plutôt qu'il se fait envahir dans son propre espace personnel.

Amy : Je te vois venir. Tu ne seras pas amoureuse de lui par hasard?

Rouge : Qui? Lui? Pffftt! Ne me raconte pas des salades.

Malgré le fait que Le Maléfique soit toujours le premier sur les rails de la victoire, ses autres adversaires doublaient d'ardeur qui finit presque tous à le reattrapper. Aucun signe de vie de Bidule pour le moment. Ça en devenait du moins frustrant pour l'androïde.

Le Maléfique : Où est-il encore passé, ce ***? Il ne montre aucunement le bout de son nez quand j'ai besoin de lui. On me reattrappe. Il faut absolument que je les intercepte moi-même avant de traverser complétement les ruines à travers ce merdier.

Voici où nous en sommes après avoir franchi le cap de la quatrième zone : Ruines antiques à travers d'une jungle brunarde et raillieuse :

Le Maléfique : 7 vies; 34 bananes
Team : 5 vies; 96 bananes; 4 pièces dorées (banane dorée)
Lucario : 4 vies; un coeur; 55 bananes (Manie foireuse de Domi)
Rouge : 5 vies; un coeur; 4 bananes
Amy : 3 vies (Vanessa et Pichu 2 responsables); 43 bananes ; 1 pièce doré.
Bowser Jr. : 4 vies; 97 bananes dorées; 8 pièces dorées
Luffy : 5 vies : 0 banane (les bouffes au-lieu de les conserver)
Pichu 2 : 8 vies (un ballon de deux vies + 1 fois 100 bananes = 1 vie); 47 bananes; 13 pièces dorées.
Méta-Knight : 6 vies (100 bananes); 65 bananes; 2 pièces dorées
Akatsuki : 4 vies (joué d'une malchance); 75 bananes; 3 pièces dorées
Tails : 2 vies; un coeur; 49 bananes
Domi : 6 vies (100 bananes); 67 bananes; 15 pièces dorées; un mirroir
Jessie : 5 vies; 71 bananes; 3 pièces dorées
Miaouss : 7 vies (ballon de deux vies); 82 bananes; 6 pièces dorées
Kirby : 9 vies (englobe un trois vies et un ballon d'une vie); 74 bananes; 40 pièces dorées (avalait certaines pièces laissés par les participants)
Vanessa : Une vie; un coeur; 89 bananes ("Hou! L'année de naissance de Team."); et Pikachu87 qui lui fait des siennes.
Pikachu87 : 2 vies; un coeur; 33 bananes; 1 pièce dorée (Pas celui de Rattle); et joue à la chaise musicale avec Pikachu et Damien.

Le reste, on s'en tappe. Ça risque d'être trop long pour rien. Allons-y avec les principaux en tête de liste.

Team : Je t'ai enfin trouvé. Tu vas en mordre la poussière. Je te le garantie.

Le Maléfique : Oh! Vraiment. Essaye d'esquiver mon attaque spéciale : La dépression fait mal.

Team : Encore l'une de tes idées sordides. Tu ne m'auras pas comme ça.

Le Maléfique : Shoot Them!!!

Team : Yiouf! Sapreti! Juste à temps sur la rail d'à côté. C'était quoi cette espèce d'ombre malicieuse? Sortie tout droit de son corps.

Lucario en voyant le goudron passé tout juste à côté de lui : C'était quoi ce machin?

Bowser Jr. : Yiiioooooouucccccchh!!!

Rouge : Tasse-toi la guerrière sans cervelle.

*Elle lui sauta dessus.*

Amy : Crisse d'épaisse! Je ne vois plus rien. Ote-toi de ma face. Idiote.

*Shink!*

Rouge : Merci pour le bouclier!

Amy : De quoi tu parles? Je n'ai absolument rien vu à cause de tes grosses jambes.

Rouge : N'importe quoi. Dans le fond, tu es utile à quelque chose au moins.

Amy : Détruire mon beau visage. Tu parles d'une bonne réponse.

*Elles virent Junior en plein détresse. Le choc avait dû être violent.*

Bowser Jr. : Je ne suis qu'un déchet. Une nullité. J'ai honte. Ne me regarder pas, je ne suis pas beau à voir.

Amy : Il est tombé dépressif ou quoi?

Rouge : C'est sûrement dû à l'espèce d'ombre noire qui a traversé son à l'instant même.

Amy : Tu m'as sauté dessus pour ça?

Rouge : Mais, c'était effrayant. Je te l'assure. Ça fonçait droit sur moi.

Amy : Tu aurais pu m'avertir avant. Je t'aurai laissé une place au-lieu d'atterrir sur moi comme un pelotte de laine.

Rouge : Tient. Revoilà Lucario.

Lucario : Ça va comme vous voulez les filles? Aucune blessée?

Rouge : Ça va. Quelle question!

Amy : Heu... impécable. Peux-tu nous expliquer ce qui vient de se passer? Parce que j'ai une trouillarde qui vient de me briser le cou.

Rouge : Franchement, tu exagères.

Lucario : 0_____o

Amy : Que se passe-t-il Lucario? Ah! Lui. Je ne sais pas. Il vient de tomber en dépression.

Lucario : C'est ce que je craignais. Ça doit être un sal coup du Maléfique.

Rouge : C'était quoi cette air terrifiante? Une ombre?

Lucario : Je ne crois pas. Ramenons Junior et le chapeau de paille avec nous. Nous ne sommes pas en sécurité, si nous nous séparons.

Rouge : Tu as raison. Unissons-nous.

Amy : Pas après ta chute de tout à l'heure.

Rouge : Arf! Je m'excuse. Tu me pardonnes.

Amy : Mouais. On pourra dire ça.

Après 15 secondes de conversation, Junior finissait par se réveiller de sa petite dépression.

Bowser Jr. : Quelqu'un peut me dire qu'est-ce qui vient de se passer? Je me fais aspirer par un trou noir et puis je me souviens plus.

Luffy : Eh! Ben! Tu as dit toi-même que tu étais un déchet inutile et pas beau à voir.

Amy, Rouge et Lucario : La ferme, le taré!!!

Pendant ce temps dans les ruines antiques...

Team : AAAAAAHHHHH!!! C'est chaud! C'est chaud!

Le Maléfique : Alors, tu as apprécié ce petit tour de magie?

Team : Pas du tout. J'ai dû sacrifié ma main droite pour glisser sur l'autre rail. Je n'aurai eu jamais le temps sinon. Ça coupe quand même.

Le Maléfique : Crois-tu toujours me battre à présent?

Team regardant au-dessus de lui : Génial! En plein ce qui me fallait pour mon super pouvoir. Je me demande ce que c'est.

Le Maléfique : La ligne d'arrivée touche bientôt à sa fin.

Birdo : Allez Team. Courage! Bat-moi ce plouc!

Team : Je n'ai pas encore dit mon dernier mot.

Le Maléfique : Tu comptes me faire quoi? Me transformer en brochette pour ton souper. C'est trop touchant. Je t'honnore.

Team : Ta gueule!!!

*Pawn! Kick Down par l'arrière.*

Le Maléfique : Tu n'es qu'une plaie Team.

*Pouf!*

Sur Lucario à 880 mètres de Team.

Lucario : Pffffttt! Powa! Mais, c'est?

Le Maléfique en se réveillant : Ah! *****!

? : Dammit! Quel crétin!

Lucario : Magnifique! Nous allons t'apprendre les bonnes manières.

*On voyait Luffy, Amy, Rouge et Bowser Jr. avec des yeux endiablés.*

Luffy, Amy, Rouge et Bowser Jr. : HHHiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!

Le Maléfique : Ça me fait rien. Je suis invincible.

Team en se demandant ce qui se passe derrière : *SSccccccrrrrcccchh!!!!* On dirait que j'ai gagné le jackpot. C'est le moment rêver de lui donner une bonne leçon. *Devinée la sihoulette qui venait d'apparaître dans son champs de vision.* Attend-toi! Je ne te laisserai pas faire l'hypocrite devant mes amis.

Amy allait tout juste préparer son marteau pour le grand envol lorsque...

Rouge : Amy! Lucario! Derrière vous.

Amy : Comment? Attention Lucario!

Lucario : Quoi encore?

Bidule dans les airs : 100 griffes venimeuses!!! 10 000 degrés d'intensité!!!

Le Maléfique : Enfin, te voilà.

*Taw!*

À la toute dernière seconde, Team eut atteint son objectif à temps. Amy et Rouge semblaient très nerveuses et mortes d'inquiétude. Quand à Junior, un léger souppir de soulagmenet. Pour Luffy, de l'émerveillement.

Bidule tombait par hasard dans une crevasse après l'impact subtenciel.

Bidule : Ce sont tous des gangs de saloppards.

*Boum!*

Première vie de perdue sur 10.

On voyait maintenant le visage du Maléfique changer complétement d'air comme si il avait l'intention de fuire la concurrence.

Le Maléfique : On pourrait négocier n'est-ce pas? Ce n'était qu'une plaisanterie.

Team : Une chance que j'ai regardé en arrière de moi. Sinon, tu auras été tué d'un coup de griffes Lucario.

Lucario : C'est bon. Tu me raconteras tout plus tard. Pour l'instant, occupons-nous de ce scélérat.

Le Maléfique : J'y suis pour rien dans toute cette aventure.

Amy : Hammer spot!!!

*Pow!*

Le Maléfique : Je suis invincible.

Lucario les mains grands ouverts vers le ciel : Balles glaciales!!!

Le Maléfique : Bboooooouuuuaaaaaarrrrkkk!!!

*Saut de Junior.*

Bowser Jr. tournoyant son bâton : Pression 100 tonnes!!!

Le Maléfique : QQuuuuoooiiikkkkkk???

Juste avant de traverser entre les deux rails, Luffy utilisait son attaque du Gum Gum Rocket. Ses mains ralongent pour se donner un élan à la propulsion dans les airs de son adversaire.

Luffy : À mon tour. Gum Gum Rocket!!!

Le Maléfique :`AAAAAhhhhhhhhhhh!!! AAAAaaaarrrrrrrrrr!!! *Les yeux rivés blancs.* Je vais me venger.

Lucario : Let's go Team! Finit ça en beauté!

Team : Parfait! C'est parti! *Chink! Tchick!* Je brilles de mille feux. Allons-y pour mon super pouvoir!

*PPPPPsssssssshhhhhhiiiioooooouu!!!!!*

Rendu à la hauteur des nuages...

Team : Enfin, voilà ma chance.

*Changement de visage de dernière minute.*

Le Maléfique : Soit maudit Team!

Team d'un poing sur son ventre : Cible : Le ventre. Cible détectée. Jambe meutrière.

Impact! Météore verte flambante. Déviation à gauche, à droite, puis se retrouver coincé dans la granite près d'une crique.

*BBooooooouuuuuuuuuummmmmmmmmmm!*

-Le Maléfique éliminé.

-Pikachu87 éliminé accidentellement par Kirby entre temps.

-King Dedede en retrait, mais 3 vies.

-Domination contre Damien face à Brada. L'esprit du birdo rouge n'était pas en place.

-Bidule perd une vie contre Domi. Akatsuki perdit un voulant éviter l'une des attaques sournoises d'elle.

Mario n'en pouvait plus. il se retira de lui-même de la course.

Trois secondes après, Domi se faisait assommer par Tails d'un seul coup poing très dur pour s'en prendre à un allier. Retombe à 5 vies.

Domi : Crisse de renard! Je vais te faire la peau.

Tails : Continue comme ça et tu vas revoir la visite d'un lutteur professionnel.

Domi : Pfffffffttttt!!! Un frimeur.

*Une lumière rouge clignotait subitement sur Team pour signaler un danger.*

Team : Pourquoi il y a une lumière rouge qui clignote?

Rouge et Amy : AAAAAAAAHHHHHHHHHHHH!!! Sauve-toi Team!

Toady : Bon. Voilà un peu d'action. Doing! La foudre s'abat partout sur l'île. Qu'est-ce qui lui prend d'être en furie comme ça.

Bowser Jr. : Je vais le retenir pendant ce temps. YYYiiiooooooocccchhh!!!

*Il perdit son arme en même de perdre 2 vies à la fois.*

Lucario : C'est quoi ce bordel?

Amy : L'horreur. Sauvez-vous!

Pichu 2 au loin qui arrivait : NNNNiiiiiaaaaaaaahhhhhhhhhh!!!! Su à l'ennemi.

Team : Il a vraiment perdu les pédales bon sang.

*Là, c'était sérieux. Il n'a pas pris le temps pour s'enfuire, mais ça n'arrêtait les fonds des pensées de son ami oppossant.*

Rentrée dans la 5e zone : Zone florale rageuse.

Team : Bon sang! Calme-toi Pichu 2. Je n'y suis pour rien.

Pichu 2 : C'est ça. Et tu me traites de lâche en plus.

Birdo : C***** d'épais! Qu'est-ce qu'il lui prend?

Yoshi : Un cinglée!!! Il faut absolument que je sortes d'ici. Mince! J'avais oublié la camisole.

Toady toujours à mi-chemin vers la sortie : Il faut absolument que j'arrête ce scandale. Les filles me manquent trop.

Akiri : Eh! Vous allez retourner tout de suite dans votre chambre.

Toady : Mah! *****! Je suis repéré.

*Tow!*

Team : Ouf! *Town!* Aïlle! Passez très près.

Pichu 2 : Je ne te laisserai pas finir cette course.

Team : Eh! Qu'est-ce que tu fabriques?

La roulade durait tout le long du terrain jusqu'à arriver vers une falaise et la chute en boule de neige jusqu'en bas. Pendant la dégringolade, le bras de Team frottait fortement contre des gros rochers qui se sentit plus capable de le bouger.

Team : NNNNooooooooooonnnnnnnnnnnnn!!! Sapresti de bras! Veux-tu me rendre paraplégique? Ouuuuuuuu!!! Un poing foudroyant. Comme ça peut me faire peur.

*Bam!*

Team : Giiiiiizzzzzzzzzzzzzzz!!! Vieux malade. Tu vas to-us nous fai-re sau-ter. Réflé-chi avant d'a-g-ir.

Seconde contre offensive, 3 vies en moins.

Pichu 2 : Tant que tu n'auras pas présenter tes excuses, Pichu te frappera encore et encore jusqu'à ta mort.

Team : Crime. Soit réaliste Pichu 2. Si je meurs, qui prendra le relai? Personne.

*4e vie de perdue.*

Pichu 2 : Tu es vraiment têtu quand tu veux. Pichu te fera suer jusqu'à la fin.

Pendant ce temps...

Domi : C'était trop facile. *En se retournant...* Mais, pourquoi ce minus est pertrifié?

Bowser Jr. : Mammmmmmm------aaaaaaaaaannnnnnnnmmmmmmmmm---aaaaaaaannnn.

Lucario déposait rapidement Junior au sol.

Lucario : As-tu vu Team?

Domi : À qui le dis-tu?

Lucario : Ce n'est pas drôle. Pichu 2 est en train de lui faire la peau. Il faut absolument que je le trouve.

Amy : Hanf! Hanf! Hanf!

Rouge : Hanf! Hanf! Hanf!

Luffy franchi la ligne avant ainsi d'une surprise soudaine de Miouass et Jessie sur scène. Par contre, toujous aucun signe de Parakarry. On se demande bien où il peut bien être caché.

Luffy : Avez-vous vu l'espèce de blondinet ici?

Amy et Rouge : Hanf! Lucario.

Lucario : Bon. Que se passe-t-il encore?

Amy et Rouge : C'est Team. Il est en train de... Je n'avais pas fini.

*Poink!*

Amy et Rouge : Eh! L'IMBÉCILE!

Luffy : Une personne à la fois. On n'attend rien.

Rouge : Ce n'est pas une raison de nous frapper.

Amy : Au moins, il est alerte. Ce n'est pas tout Lucario. Team est sur le bord de l'élimination. Il se fait donner des coups d'éclair sur sa face.

Domi : Ça ne serait pas le débile mental que j'ai croisé tout à l'heure?

Rouge : C'est Pichu 2, ma grande.

Domi : Est-ce qu'on t'a déjà dit que tu étais jalouse de Team?

Rouge : Heu... Pas du tout.

Domi : C'est ce que je me disais.

Rouge : AAArrrrrggg! Baston!!!!

*Poink!*

Amy : Ta gueule!!!

Miaouss : Tient. Où est encore passé ce demeuré de Lucario?

Domi : Il était là, il y a un instant.

Tous : AAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH!!!

Team : Réflichit un instant Pichu 2. Je sais que je t'ai menti pour Pichu 2. Mais, j'avais une bonne raison de te le cacher.

Pichu 2 : Pichu veut des explications directes.

Team : Ouf! Alors, comment auras-tu réagi si quelqu'un comme Boshi te l'aurai dit?

Pichu 2 : Question idiote! Non.

Team : D'accord. Si je te l'aurai dit : Quelle sera ta réaction?

Pichu 2 : Te buter à mort.

Team : Pourquoi?

Pichu 2 : Heu... Parce.... Parce... ce... que....

Team : Ah! Tu ne sais pas pourquoi. Tu devrais te poser plus souvent des questions à toi-même.

Pichu 2 : Ce n'est pas toi qui va me dicter ma vie.

Team : Non. Non. Je ne voulais pas dire ça. Un conseil, rien de plus.

Pichu 2 : Une raison de plus de mettre fin à tes jours.

Team : Ne fait pas de bêtises Pichu 2. On va tous mourrir sinon.

Pichu 2 : AAAAAArrrrrrrrrccccccccchhhhh...

*Arrêt complet. Figé complétement sur place en plein désarroi.*

Pichu 2 : HHHuuuuuuuummmmmmmmmmmm!!! Ummmmpppp! Pourquoi Pichu pleure tout d'un coup?

Team : Heu! En pleine détresse de plus pouvoir revoir ton ami Pichu.

Pichu 2 : Mais, pourquoi Pichu ne réussit pas à te tuer?

Team : Tu te sentiras trop coupable de conduire le monde à notre perte et te donner une mauvaise image de toi-même.

Pichu 2 poignant Team par le collet : Est-ce que tu assinues que je suis un parfait égoïste?

Team : Je n'ai pas dit ça. Je sais que tu peux être généreux. Mais, seulement avec ceux avec qui tu t'entends très bien. Pichu semble être un bon exemple, non?

Pichu 2 : OOOOOOuuuuaaaaaiiiiiinnnnnnnn!!! Pichu n'aime être laissé à lui-même. Pichu n'aime pas être seul. Pichu se sent abandonner. Pichu, le détesté de tous. Personne m'aime. J'ai presque le goût de me suicider parfois. Sauf que je me le cache en disant que je veux toujours te fesser, car je suis jaloux de toi.

Team : Ça m'étonne pas. Depuis 2 ans que tu veux me faire la peau à cause de Birdo.

Pichu 2 : Pichu l'admire, l'adore et la trouve merveilleusement belle. Je ne veux pas perdre l'occassion de la saissir.

Team : Il faudrait d'abord que tu changes ton attitude envers les filles. Je ne sais pas moi.

Pichu 2 : Comment ça tu ne le sais pas? Accouche à la fin!

Team : hhhiiiiiiiiiiiii!!!!! Je ne m'y connais très peu en matière de filles. Demande à Toady. Je suis sûr qu'il peut t'aider.

Pichu 2 : Mouais. Mais, Pichu sait qu'il est encore à l'hôpital et n'est pas prêt de revenir de sitôt. Alors... J'exgige un conseil de ta part. Dit-moi ce que je vois faire.

Lucario : Wooooouuuuuooohhh!!! Eh! Stop! Tu ne vois dont pas que tu l'étouffes comme ça.

Team : Ouf!

Pichu 2 : J'ai sonné à personne moi.

Lucario : Soit raisonnable franchement. Team n'a rien à voir dans tout ça.

Pichu 2 : Hhhuuuummmmmmpppp!!! MMMouuuuaaaaaaahhhhhhhaaa!!! HHHHhaaaaahhhhhhh!!! AAAHHHHHHHhh!!!

Team : J'ai échappé mon Chaos Emerald au moment où il me sautait dessus.

Lucario : Ne t'en fait pas Team. Je viens te chercher.

Domi : Tu m'ésquives quand tu en as l'occassion. Hein?

Bowser Jr. : Hiiiiiiicccccccccc!!! Son bras cassé. Il ne manquait plus que ça.

Lucario : T'inquiète. JE VAIS LE RÉPARER ILLICO!!!

Domi : Hump! Dans ses rêves.

Lucario : Meh! Hé! As-tu fini de me décourager de la sorte?

Domi : MMMMooooouaaaaaaaaaaahhhh! Je suis fatigué.

[...]

Course terminée :

1er : Domi 23:10:667---20 pts
2e : Lucario 23:24:809--15 pts
3e : Luffy 23:36:144---10 pts
4e : Miouass 23:36:202---8 pts
5e : Jessie 23:36: 605---6 pts
6e : Amy 23:37:322---5 pts
7e : Rouge 23:37:327---4 pts
8e : Bowser Jr. 23:37:328---3 pts
9e : Akatsuki 23:58:099---2 pts
10e : Méta-Knight 24:00:127---1 pts
11 : Tails 24:05:434
12 : Bidule 24:13:890
13 : Vanessa 24:27:891
14 : Kirby 24:33:337
15 : Peach 24:40:132
16 : Boo 24:49:555
17 : Parakarry 25:00:000
18 : Pichu 2----25:46:189
19 : Team---25:49:302 (Presqu'éliminé)
20 : Draco---25:56:077
21 : Sacha---27:05:333
22 : Knuckles---27:35:666
23 : Pikachu---28:08:001
24 : Boshi---28:12:234
25 : Kit Fisto---28:18:639
26 : Zelda---28:38:731
27 : Bowser---28:45:530
28 : Brada---29:54:988
29 : James---30:01:033
30 : Samus---32:02:206
31 : Le Maléfique-Éliminé (Pénalité)
32 : Pikachu87-Éliminé accidentellement (pénalité)
33 : Damien-Brada l'avait pris pour l'un de ses trucs imaginaires (pénalité)
34 : Mario-Abandon dû à ses fesses qui grattent
35 : King Dedede, en retrait seulement

Classement final :
1 : Domi---20 pts
2 : Lucario---15 pts
3 : Luffy---10 pts
4 : Miaouss---8 pts
5 : Jessie---6 pts
6 : Amy---5 pts
7 : Rouge---4 pts
8 : Bowser Jr.---3 pts
9 : Akatsuki---2 pts
10 : Méta-Knight---1 pt
Le reste : 0

Classement général :

1-Team_Yoshi 177 pts
2-Rouge 131 pts
3-Parakarry 95 pts
4-Tails 71 pts
5-Birdo 68 pts
6-Bowser Jr. 65 pts
7-Peach 61 pts
8-Le Maléfique 55 pts
9-Toady 51 pts
10-Akatsuki 45 pts (+1)
11-Bowser 44 pts (-1)
12-Domi 43 pts (+Cool
13-Luffy 41 pts (+2)
14-Knuckles 40 pts (-2)
15-Boo 33 pts (-2)
16-Sonic 31 pts (-1)
17-Samus 29 pts (-1)
17-Pichu 2: 29 pts (-1)
19-Kit Fisto 22 pts (-1)
20-Vanessa 21 pts
21-Yoshi 21 pts
22-Sacha 18 pts
23-Lucario 15 pts (N)
24-Zelda 12 pts (-1)
25-Amy 10 pts (-1)
26-Miouass 10 pts (+7)
27-Damien 8 pts (-2)
27-Boshi 8 pts (-2)
27-Shadow 8 pts (-2)
30-Bidule 6 pts (-2)
30-Jessie 6 pts
32-Pikachu87---3 pts (-3)
33-Méta-Knight---1 pt (N)
Le reste-0

Absence : Birdo, Toady, Yoshi, Sonic et Shadow
Joueur retiré : Deidara 24 pts (ne vient plus lire ma fic)
Nouveau mort : Pichu 44 pts (personnage d'impact)


Team : Es-tu sûr que tu ne peux vraiment pas soigner mon visage? Il fait dure en m*****.

Lucario : Je t'avais déjà dit 5 fois que j'ai la capacité de guérrir les blessures, pas d'une paralysie.

Team : Okay! Okay! Excuse-moi. J'ai l'air fatiguant quand je le demande. Je ne supporte pas d'être affliché de la sorte.

Rouge : Avec le menton penché vers le droite, on aurait dit un bossu mal formé.

Team : C'est gen-til de se moqq-uueerr de moi. Merci beaucoup!

Pichu 2 : N'empêche que c'est drôle.

*Tous les yeux sont rivés sur lui.*

Pichu 2 : Bah! Quoi? Je suis navré. Je vous le jure. Pichu n'avait pas l'intention de le battre à mort.

Amy : De quoi tu parles? Je te fais remarquer que tu es le moins placé pour argumenter.

Pichu 2 : Pichu croit que tu as raison.

Amy : Arrête de te gratter le tête comme ça. Ça ne sert plus à rien d'ignorer ce que tu viens d'afflicher à Team.

Domi : On se croit plus fort que moi, maintenant. Hein?

Team : Veux-tu bien la fermer? Je te rappelle que je me contre fiche de ce que tu penses de moi. Tu n'es qu'une espèce de...

Draco : Avez-vous fini cette guerrelle, les amis? Team, j'ai la solution à ce qu'il te faut.

Team : Super! Ce n'est pas trop tôt.

Draco : Sauf que c'est pour une durée temporaire.

Team : Pendant combien de temps...

Draco : Ben! C'est une crème appaissante contre la douleur, mais n'aide pas pour une longue durée.

Team : Combien de temps? Crache le morceau.

Draco : 3 ou 4 heures. Dans ton cas, c'est applicable une fois. La crème ne conçoit pas à 100% une douleur paraplégique. La dose n'est pas suffissance ou assez forte pour l'utiliser courrament.

Team : C'est bien pourri.

Draco : Je le sais ce que tu peux ressentir. Tu n'es pas le seul au monde à l'avoir eu. Aucun pharmacien a réussi à percer le mystère de guérrison d'une paralysie à vie.

Team : Mais, je pourrai m'en sortir, pas vrai?

Draco : Pas avant 3 ou 4 jours certain. Ça pourrait même aller à 2 semaines tout dépamment de la façon que le pateint guérrit de ses blessures.

Team : Ou--bliez ça! Je ne resterez pas comme ça pendant deux semmm--aaiinneess. Croyez-moi!

Draco : À moins d'un événement miraculeux. Sinon, aucune chance.

Team : AAAAAhhhhhhhh!!! C'est bien ma veeeii-nnneee.

*Domi mettait sa main devant Team pour lui montrer ce qu'elle vient juste de trouver tout près de la crevasse où les deux oppossants avait tombé.*

Domi : Regarde ce que je tiens sous la main.

Team : Eh! Où l'as-tu trouvé?

Domi : Je parie que c'est ce que tu appelles un Chaos Emerald, non? Je l'ai trouvé, je le garde.

Team : Eh! Il ne t'appartient pas. Redonne-le moi.

Domi : Pas question! C'est à toi à ne pas le perdre.

*ZZiiiiiioouuu!*

Un face à face avec Tails.

Tails : HHummmmmmpppppppp!!!

Domi : Oh! Une invitation surprise.

Tails : Poing ou coup de pied?

Domi : Quoi? Veux-tu me défier? Pathétique.

Tails : Tu n'as que deux mots à dire : Ne me frappe pas!!!

Domi : Qui es-tu pour me donner des ordres?

Lucario se rapprochait d'elle tranquillement : Hum! Domi.

Domi : Quoi mon Lucario d'amour?

Lucario : Redonne-y. Sans ça, il ne pourra téléporter personne.

Domi : Que veux-tu que ça me fasse? Il ne se gêne pas de brutaliser une fille.

Team : J'ai mes raisons.

Domi : Hen! Des raisons? Entends-tu ça?

Tails : Tu as trois secondes pour me le donner. 1... 2...

Lucario : Eh! Eh! Eh! Tout doux Tails! Laisse-moi arranger ça. Tu veux bien?

Tails : D'accord. Mais, pas plus que trois minutes. Sinon, j'utiliserai la force pour la punir cette voleuse.

Team : Ce n'est pas une voleuse. C'est juste quelqu'un de très possessif. Tout ce qu'elle touche, elle aime le garder. Ce n'est pas com--pli-quuuééii.

Rouge : On l'a connaît pas moins que toi Team. Alors, arrête de la juger sévèrement.

Team : Si vous aurez vu à quel point elle tenait mon bras fortement sur mon chandail, vous comprendrez sûrement.

Amy : Ça s'appelle de l'amour trop affective Team.

Team : Ah! Je ne le savais pas.

Domi : Comment pouvez-vous avoir confiance en un homme qui ne sait pas se débrouiller par lui-même?

Lucario : Parce que, physiquement, il est incapable d'agir seul. Par contre, il est très intelligent.

Domi : Dans quel sens?

Lucario : Dans quel sens!

Domi : Voyons. C'est un vrai imbécile quand qui veut.

Team : Encore une fois, tu rabaisses tout le monde à ton niveau. Tu ignores qui je suis vraiment.

Domi : Donne-moi une bonne raison pour que je te fasses confaince.

Team : Sacrifice! Bon sang!

Domi : Au moins, je me laisse pas me conviancre aussi facilement. Dit-nous la vérité à ton sujet.

Rouge : Eh! La sensue. Laisse-le tranquille. Nous savons déjà tout à son sujet. Si tu veux encore causer le trouble, tu seras servie.

Domi : Toi, je me tiendrai à distance, si j'étais à ta place.

Rouge : Pourquoi?

*Ting!*

Pour sa légitime défense, Vanessa voulait tenter de tirer sur Rouge par surprise, mais Amy fut assez vive pour voir ce qui s'en venait.

Vanessa à l'écart des insus : Niarg! Il y a aucun moyen de vous surprendre sans que quelqu'un s'en mêle.

Domi : Belle mise en oeuvre Vanessa! Tu aurais pu faire mieux que ça. Tu me déçois beaucoup.

Vanessa : C'est qui ta bosse ici?

Domi : Ce n'est pas une ***** comme toi qui va me dicter ce que je dois faire. Alors, accouche.

Vanessa : Comment oses-tu? Je t'ai payé des millions pour te garder chez nous.

Domi : ...Et je t'en suis reconnaissante. Cependant, tu n'es sans doute pas bonne dans l'art de la discrétion.

Vanessa : Et alors... On s'en tappe. Tu obéis à ce je dis, sinon la mort t'attend.

Domi : Avec toi, on ne sait jamais te rendre utile.

Team : Avez-vous fini de vous "guerellez" tout le temps? On n'a rien à foutre de vos histoires adormantes. Voulais-tu savoir comment me faire confiance? Veux savoir qui je suis à la fin pour que je sois tranquille une bonne fois pour toute?

Domi : Bien sûr. Ça t'évira de mettre les pieds dans mes plats.

Team : Je suis dysphasique. As-tu saissi maintenant? FOU-MOI LA PAIX!!!

Domi : Attend! Peux-tu répéter? J'ai cru mal entendre.

Team : DYSPHASIQUE!!! Veux-tu que je t'a-sss-ooommm--eee?

Cette affirmation affectait énormément Domi comme si elle avait déjà vécu ce même genre de situation.

Domi : Comment? Un dysphasique. Incroyable!

Vanessa : Tu ne tomberas pas dans le panneau, au moins? Je suis sûr que c'est du bluff.

Team : En tout cas, la personne qui ne sait pas bluffer, c'est bien toi.

Vanessa : Comment oses-tu? Je suis la plus maline d'entre tous ici présent. Tu es ridicule.

Domi finit par se relever de sa chute après cet événement choc : Je me demandais pourquoi que tu bégaillais tout le temps quand tu t'exprimais. Là, je suis fixé.

Vanessa : Ne l'écoute pas. Ce n'est qu'un frimeur. C'est quoi un dysphasique au fait?

Domi : Quoi? Fait-moi pas croire que tu ne sais ce que c'est un dysphasique. À Minusville, c'est très fréquent. Toi, Brada. Tu en sais quelque chose.

Brada : À ma connaissance, personne ne sait à part toi ce que c'est un dysphasique.

Vanessa : Pas besoin d'allumer la mèche.

Rouge : Ha! Avez-vous entendu ça? Cette gang de groin n'ont jamais vu de leur vie un dysphasique. Vous êtes moins évoulué que je le pensais. Vous êtes toutes des ignorants. Que des isoleuses du monde extérieur!

Vanessa : Ça n'existe pas un dysphasie. Tout le monde est normal chez nous et suit au même rhythm que les autres.

Domi : Toi qui est notre ministre de l'éducation, de l'armée, de la politique, des bureaux d'avocats et tout ce tra-là-là, tu es incapable d'analyser ton peuple. Quelle déception de part! Tu devrais sortir plus souvent.

Kit Fisto : Je prend ça pour un enfant gâté qui n'est pas capable de donner un sous à un pauvre.

Vanessa : C'est totalement faux. Qu'est-ce qui te fait croire ça?

Kit Fisto : Je lis en ce moment votre historique. Très désappointant. Mais, ce n'est pas le plus important en ce moment. Si tu veux bien... heu... Ton nom déjà? Domi. Es-tu prête à faire confiance à Team et aux autres? Nous n'avons guère le temps de t'expliquer tout en détail en ce moment...

*Elle l'interrompit.*

Domi : Lucario enquête là-dessus en ce moment. Je suis au courant des nouvelles.

Team : Génial! Maintenant, le Chaos Emerald s'il vous plaît.

Domi : Parle-moi plus poliment. Je détestes amèrement cette attitude.

Team : Bon. D'accord. Pourrais-tu me redonner mon Chaos Emerald s'il vous plaît, Domi?

Domi : Bon. C'est déjà mieux comme ça.

*Elle lui lança tel qu'un jeu de poche.*

Team : Merci! Allons-y pour le second ro---uuuunn--ddd!

*Téléportation.*

À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Toady



Messages : 155
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Sam 25 Juin - 23:54

Wow !!! Long chapitre qui en valait la peine, désolé pour le retard, d'ailleurs ! Il n'y a pas longtemps que j'ai consulté mes mails. ^^'


Mmmh, Pichu 2 et Domi ont finalement été maîtrisé à la fin de ce chapitre, mais il reste de nombreux personnages qui ne souhaitent pas le bien de Team & cie. Comme Brada et Vannessa, ou encore Bidule et le Maléfique. Je me demande ce qui va se passer dans la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Dim 26 Juin - 4:23

Juste vous avertir pour les animaux de compagnies, des noms risquent de changer, car j'ai passé à travers le jeu de Donkey Kong Country 3 et 1. Voici les nouveaux noms qui sont apparus :

Apparutions :

Donkey Kong Country 1 :
-Winky, la grenouille;
-Expresso, l'autruche.

Donkey Kong Country 1, 2 et 3 :
-Squack, le perroquet;
-Enguarde, l'anguille.

Donkey Kong Country 1 et 2 :
-Rambi, le rhinoséroce.

Donkey Kong Country 2 :
-Rattle, le serpent;
-Clapper, le phoque;
-Glimmer, le guide d'une épave noircie.

Donkey Kong Country 2 et 3 :
-Squitter, l'araignée.

Donkey Kong Country 3 :
Ellie, l'éléphant;
Parry, la pan. (pas tiki)

Ce sont les vrais parutions des animaux aides dans les jeux de Donkey Kong Country sur SNES. Je mets ça pour vous donner une idée où voit-on ces personnages.

Edit : Je vais faire un effor pour terminer l'épisode suivant pour la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Dim 26 Juin - 18:01

Épisode 98 : Les sentiers des cent sens mêlés


Vers 21h11 le soir, Sonic finit par se réveiller de son coma en rêvant d'un cachemar plutôt bizarre qui l'avait pris par effroi. Le sursaut avait effrayé l'infirmière de service.

? : AAAAAhhhhhhhhhhh!!!

Sonic : Je sens que ça va mal tourné. C'est quoi toutes ses pastilles sur mon corps? *Il les arrachait rapidement d'un coup sec.* Pouviez-vous me répondre, madame?

? : Heu... Vous êtes sûr que ça va aller, monsieur? Vous m'avez l'air énergique tout d'un coup.

Sonic : Super en forme comme d'habitude.

*Étirement des muscles sur son lit.*

Rentrée soudaine d'Akiri après avoir entendu les cris.

Dr. Akiri : On dirait que notre ami hérisson s'est enfin réveillé. Comment allez-vous?

Sonic : Super bien. Je me sens renaître.

Akiri : Surprenant. Je m'attendais que vous ayez une séquelle dès votre réveil. Ce n'est pas le cas.

Sonic : La seule chose que je me souviens : C'est d'avoir rendu visite dans la chambre Birdo. Mais, plus rien par la suite me vient à l'esprit.

Akiri : Vous avez reçu plusieurs coups à tête.

Sonic : TIent. Ça me revient maintenant. Tout est clair à présent.

Akiri : Parfait. Que comptez-vous faire en ce moment? Je voudrais vous passer un dianostique pour vérifier si vous ne subirez aucun effet corporrel suite au choc que vous avez subi lundi.

Sonic : Je m'en contre fiche de vos dianostique. J'ai mieux à faire présentement. Je suis pressé.

Akiri : Je vous comprends. Vous pouvez disposer. De toute façon, vous m'avez l'air très énergique.

*Le temps de le dire, il était déjà parti. L'hérisson bleu avait même rencontré Birdo sur son passage en compagnie de Schartel.*

Akiri : Eh! Ben! Il ne pas perd aucune seconde ce type.

Birdo : Pour vous avouer, je le connais très peu. C'est plus Team et les autres qui en savent un peu plus sur lui. *En regardant plus loin vers l'escalier du fond du 6e étage.* Bon. Voilà encore Toady! Il ne lâche jamais la grappe celui-là.

Toady : Je te cherchais partout. WWooouuuuuuooppp!!! ******!

Birdo : Que quelqu'un le ramasse! Je ne surportes pas de le voir dans cette état.

*Elle en a marre de voir le monde souffrir autour d'elle.*

Akiri : Toujours aussi téméraire, mon cher.

Toady : J'aurai préféré crevé à la place.

Birdo : Arrête de me dire ça! Je n'ai pas envie d'y penser.

Toady : Toi qui pense encore au suicide, tu devrais resentir la même chose.

Birdo : Ce n'est pas pareil. Je porte un lourd fardeau depuis 8 ans. J'ai des raisons de vouloir me suicider. Ça me dépasse trop cette histoire de cinglés sanguinaire. Je n'en peux plus. Je veux en finir là une bonne fois pour toute.

Dr. Shartel : Not say that.

Toady : Il a raison Birdo. Tu n'as pas à t'inquièter pour ça.

Akiri : Regardez ce que vous faites. Vous risquez de frapper tout le monde avec cette canne.

Toady : Team t'avais promis qu'il règlait ça pour toi. Cependant, il ne pourra pas s'en sortir sans toi. As-tu au moins écouté ce que ce démoniaque nous a annoncé un peu plus tôt?

Birdo : Pas raté une miette de son long discours. Mais..

Toady : Excelllent! *Il lui tendit sa main gauche sur la sienne.* Soit forte Birdo. Ne te laisse décourager par personne. Je te rappele que nous sommes tous avec toi et te suiverons jusqu'à la fin de ton aventure. Nous n'oblierons jamais de la grande confiance que tu nous apportes à nous. Tu es inspirante. Alors, ne nous laisse pas tomber comme de vieilles chaussettes sales. Veux-tu nous tuer ou quoi?

Birdo : Non, mais...

Toady : Arrête avec tes mais! Promet-moi que tu ne laisseras pas tomber Team. Promet-le!

Birdo : Je ne sais pas trop. J'ai peur que...

Toady : Oublie ta peur. Nous sommes 30 à vouloir la peau de ce ****** de Maléfique fini. Tout le monde est avec toi. Entre amis, on s'entraide entre nous. C'est ce qui fait notre amitié, notre plaisir, notre amusement, notre passion, qui crée des liens, qui crée nos vies, nos enfants, la joie de vivre. Que veux-tu que je te dises de plus? Je n'en reviens pas que j'ai dit ça. Mais, c'est pour ton bien Birdo. Crois-moi. Team n'est pas le seul à t'apprécier comme tu es. Il y a moi, Akatsuki, Rouge, Amy... Veux-tu que je t'en nommes d'autres des noms? Tu es une fille incroyablement sexy. Même Team sera du même avis. Fait-moi pas croire que tu es la seule personne au monde à ne pas avoir de vrais amis. On connaît tous tes difficultés et on sait à quoi s'attendre. S'il te plaît ne pleure pas. Je sais ce que tu peux ressentir. Ce n'est pas comme Team qui ne sait pas lire dans les pensées des autres.

Ces beaux mots rendaient Birdo mélangée. Elle ne savais plus quoi pensée, ni quoi faire.

Toady : En d'autres termes, ne nous laisse pas tomber. On court tout droit à notre perte sans toi. Dit-moi quelque chose. Arrête de garder tous tes secrets pour toi. Je suis là. À l'écoute. Je t'entends, je te sens respirer, je resens ta douleur, ta souffrance et ton chagrin. Tient ta promesse envers Team. Il tient beaucoup à toi. Il s'arrache même le coeur pour t'aider.

Birdo : Snif! Je ne sais plus quoi dire. C'est trop... Snif! Sympa de ta part.

Toady : Tu n'as que 3 mots à dire : "Promet-le moi!"

Birdo : Je te le promets à une seule condition.

Toady : Mah! Ne fait pas comme Team, franchement.

Birdo : C'est à prendre ou à laisser. Promet-moi de ne pas retourner sur le champs de course pas avant que tu sois guérri. J'ai horreur de te voir dans cette état. Ça me refait penser à la torture que j'avais fait subir à Yoshi. Je ne veux pas revoir un tel supplice. S'il vous plaît, promet-le moi. Si tu essayes de trahir ma confiance, je me suiciderai sur le champs.

Toady : Heu! Tu ne feras pas ça sérieusement.

Birdo : Si c'est le moyen de ne plus souffrir de ce carma, je le ferai sans hésiter.

Toady : Explique-moi d'abord pourquoi?

Birdo : Parce que Team ne sait pas parler aux filles. Je le connait assez bien pour le voir moi-même.

Toady : Et, c'est tout?

Birdo : *Ping!* Arf! Je te croyais assez intelligent pour le deviner.

Toady : Non, je ne vois pas. Ah! Oui, je crois savoir à présent.

Birdo : Enfin, tu as compris. Alors... On se promet par le petit doigt.

Toady : Ça marche. Promis; juré; craché.

Birdo : Promis; juré; craché.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pendant ce temps à l'île des sentiers des cent sens mêlés...

Lucario : HHhhiiiiiiiiiiiiiiii!!! Un fantôme!!!

Domi : Et dire que tu étais dans ton élément.

Amy : HHiiiiiiiiiiiii!!! Cet endroit me semble terrifiant.

Rouge : Nous devrons être vigillents. Ça peut nous surprendre à n'importe quel moment.

Akatsuki : Je ne vois pas ce qui peut vous faire peur.

Vanessa : Franchement mon akatduc, ce lieu est hantée par des démons du mal.

Akatsuki : Et puis quoi encore?

Luffy : Wwaaaaaaooooooouuuuu!!! Trop cool! Je vais me faire des copains en masse.

Lucario : Avec un arbre qui parle? Je préfère garder mes distances.

Domi : Ça te prend pas grand chose pour te faire peur dit dont.

Damien : Impacto fusia! (Partez air démoniaque)

Knuckles : Qu'est-ce que tu es en train de comploter?

Damien : Partir les démons de ce monde.

Knuckles : Je peux essayer.

Rouge : Je rêves. Tu n'es pas trop brillante.

Knuckles : Merci d'avoir mis le "e" à la bonne place!

Rouge : Comme si j'avais oublié.

Jessie : Tu penses la même chose que moi James.

James : Tu sais à quoi je pense aussi Jessie.

Les deux se regardaient droit dans les yeux en frayeur.

Les deux en même temps : FUYONS!!! AAAHHHHHHHHHHH!!!

*Deviner qui les attrappait pour éviter de les perdre à nouveau.*

Miaouss : Bien joué Dracofeu!

Draco : Vous partez nul part. Je suis responsable si il vous arrivait un accident.

James et Jessie en grand désespoir de cause : MMeeeeuuuuuuhhhhhhhhhhh!!! hhhhheeeeeuuuuu!!! MMMaaaaaaaaaaaaaooooooouaaaaaaaaaahhhhh!!!

Team : Sapresti! Vous êtes qu'une gang de soupe au lait.

Pichu 2 : Pichu trouve ça très lugubre et épeurant.

-----------------------------------------------------------------------------

Course 22 : Les sentiers des cent sens mêlé

L'île des horreurs sont à vos portes. Préparez-vous une frayeur du tonnerre. Imaginez le niveau 5 de Donkey Kong Country 2 de l'île de l'épouvante. Nuit lugubre, plongée dans les ténèbres, et de pleine lune avec un mélange de bruit de petites bestioles, d'hibous et de chauves-souris que même l'agente spéciale en soit morte de peur. Ça pouvait mieux tomber pour Le Maléfique et son accolyte, Bidule. Ils se sentent dans leur élément. Le Birdo jaune s'en donnera sûrement à coeur joie de sauter dans l'ombre et passer ni vue, ni connu pour vous traumatisser encore plus. Le thème de cette course était l'automne morte. Still halloween perdu; plaforme de crodages fantômes; une marrécage verdâtre et grisailleuse; arbres sifflonants le vent et pleins d'autres trucs terrifiants vous attendent dans un milieu ressemblant à un cimetière.

À présent, faisons un bilan des courrents en liste pour cette course horrifiée :

1-Team, 0 vie (se rappeller du bug du 0);
2-Vanessa, 0 vie;
3-Pichu 2, 8 vies;
4-Rouge, 5 vies;
5-Amy, 3 vies;
6-Akatsuki, 4 vies;
7-Tails, 2 vies;
8-Lucario, 4 vies;
9-Domi, 6 vies;
10-Méta-Knight, 6 vies;
11-Jessie, 5 vies;
12-Miaouss, 7 vies;
13-Kirby, 9 vies;
14-Luffy, 5 vies;
15-Knuckles, 4 vies;
16-Brada, 3 vies ;
17-Samus, 2 vies;
18-Bowser, 3 vies;
19-Boshi, 5 vies;
20-James, 1 vie;
21-Draco, 7 vies;
22-Bidule, 7 vies;
23-Sacha, 6 vies;
24-Pikachu, 3 vies;
25-Parakarry, 10 vies;
26-Boo, 4 vies;
27-Peach, 4 vies;
28-Kit Fisto, 8 vies;
29-Zelda, 2 vies;
30-Bowser Jr. : 1 vie;
31-King Dedede, 5 vie (un retrait, ça ne compte pas).

Les exclus punitifs : Pikachu87, Le Maléfique et Damien.
En repos : Mario
Les absents : Birdo, Yoshi, Toady, Sonic et Shadow.
Animaux de compagnies : Rattle, Ellie, Squack, Perry et Squitter.
Pour la marrécage si nécessaire : Winky la grenouille.

Avis de recherche : Les animaux de compagnie étaient cachés dans des endroits spécifiques et unique dans le secteur où ils se trouvaient. Chacun était placé sur des lieux différents. Le rhino, Rambi et Expresso, l'autruche n'habitaient pas dans ce genre de climat. C'était plus des bêtes vivantes dans des jungles ou des pays hivernals. Enguarde demeurait un poisson anguille vivant dans des eaux de corailles ou des grottes. Si on compare Rambi à Ellie, ils avaient peur de rien sauf si l'éléphant rencontre une souris sur son passage. Il changerait de cap à la moindre occassion. En conséquence, à vous de trouver une solution pour contrer ces petites lacunes. Car, chaque animal avait son point faible. À vous d'en faire un point fort.

Bonne chance!

Pour vous faire un rappel, il n'y a pas de mesure de classement de position aux départs de chaque courses. Chacun était libre de se placer devant la ligne départ où ça leur convenait le mieux. Puisqu'il s'agissait d'un jeu de platforme spécial, nous tiendrions compte seulement des sorties du terrain pour les pénalités. Le challenge avair l'air plus grand qu'on l'imaginait. Une seule erreur fatale coûtera beaucoup pour Team. Prenions ça en note.

Boshi : Maman! J'ai peur.

Lucario : Fait que ça se termine rapidement.

Amy et Rouge : Protège nous Team!!!

Team : Pourquoi je suis sensé de vous protéger? N'importe quoi.

Akatsuki l'air hésitant : Hum! Parce que Toady n'est pas là.

Team : Tu parles d'une réponse constructive. Pourquoi tout d'un coup elles se décident de ramper sous mes pieds?

Pichu 2 : Qui d'autres pourraient remplacé Toady? S'en doute pas toi.

Team : Ça ne répond pas à ma question.

Domi : Tu devrais comprendre, non?

Team : Justement, je ne comprends pas. Une chance que je n'ai pas Peach sous les bras. Ça sera trop pour moi.

Pichu 2 : Tu n'as aucune logique de ne protéger une fille. Pichu le fera toujours.

Team : Essaye de faire mieux que moi.

Domi se tappe sur la tête : Niant! Quel abruti!

Tous se placèrent pour le départ.

5... 4... 3... 2... 1...

Partez!

Bidule : Admire le pro à l'oeuvre.

Le Maléfique : Ça va. Je te regarde.

*Comme si ça l'intéressait.*

Dès le départ, le sentier menait à une embouchure. On devait soit aller à droite ou à gauche. Une citrouille parlante se tenait sur la pancarte de gauche et un évantail sur celle de droite. C'était la confusion la plus totale.

Luffy : Bah! Pas compliqué. Je prends l'endroit le plus chaud. Celui à gauche.

Tous : Abruti! On est dans un endroit hanté. C'est sûr qu'il fait froid.

? : Vous vous entirez pas vivant d'ici. Niarg! Niarg! Niarg!

Lucario : YYYYYiiiiiiooooooowwwwwww!!!!

Amy et Rouge se tenant l'une contre l'autre : AAAAAAhhhhhhhh!!! Une citrouille qui parle.

Team : Beuh! Beuh! Beuh! Une citrouille qui parle. Comme si c'était effrayant.

Autour de l'évantail maintenant. Entre temps, les agents spéciaux de la Nasa nous surveillait discrétement à travers les buissons.

L'évantail : Périr ou survivre?

Lucario : Heu! Je choissi de périr.

*Poink!*

Domi : Quelle idée sougrenue!

*Tails semblait attendre après quelque chose.*

Bowser Jr. : On se moque de nous. C'est un petit tour de passe-passe?

La citrouille : À vous de décider. Voulez-vous...

L'évantail : Périr...

La citrouille : ou continuer à vivre votre lamentable vie.

Les deux en mêmes temps : Nous sommes les maîtres de l'ombre et des ténèbres. Niarg! Niarg!

Team : Et moi, un pauvre charlatand qui écoute deux objets insignifiants.

Lucario : Ne joue pas dans leur jeu Team. Ils essayent de nous provoquer. Owen!

Domi : Qu'est que c'est supposé faire de toute façon?

Lucario : Mooooouaaaaaaaiiiiiiinnnnnn!!! Pourquoi tu n'arrêtes pas de me frapper? Je suis quelqu'un de fragile.

Miaouss : Hanf! Quel cas désespérant!

Sacha : Il me fait honte.

Team : Pourquoi tu le tabasses tout le temps? Tu devrais le laisser un peu tranquille.

Domi : Il meugle que du négatif. Il nous décourage trop parfois.

Team : Ce n'est pas une raison pour l'abattre à tout bout de champs. Qu'est-ce que tu lui veux à la fin?

La citrouille : GGGzzzzzzziiiiiiii!!! zzzzzzzziiiiiiiiiii!!! HHHHHiiiiiiii!!! Vous êtes tous une gang d'imbécile finie.

L'évantail : Vous prenez le chemin de...

La citrouille : ... la mort...

L'évantail : ou...

La citrouille : ... de la torture sans répit.

Les deux en même temps : Nous, les frères marteaux, nous invincibles. Mouah! HHHHhaaaaa!!! Haaaa!!!! HHHiiiiiiiiiiiii!!! HHHHHHiiiiiiiiii!!!

Amy et Rouge : YYiiiiiiaaaaaaawwwwwwwwwww!!!!

Lucario : AAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH!!!!!

Damien : Ohhhhhhh!!! Démon du mal. Au nom de la portor (plaidoirie) zargoïzoite...

Knuckles : Nous invonquons ta puissance.

Damien et Knuckles : Disparaissez : Ennemi du mal incarné.

Team : Il n'est pas sensé d'avoir une pénalité celui-là.

Le Maléfique : Rien ne l'empêche de bouger, tu sais.

Team : Hen! Quoi?

*Pi!*

Sans le vouloir vraiment, instinctivement, Team fit revolé Le Maléfique dans les cieux.

Damien : Oh dieu de nos ancêtres!

Rouge : Sacré religion! Ce n'est pas comme ça que vous allez faire fuire les esprits maléfiques. Espèce de crétin!

Knuckles : Ouch! Tu m'as fait mal.

Rouge : Débarasse ce plancher. Tu n'as rien à foutre avec ce mec bizarroïde.

Amy tenta de la repousser : Je t'en pris Rouge. Laisse-le tranquille. Il a droit à sa liberté d'expression.

Rouge : Je refuse d'être insultée de la sorte, moi.

Marshal : Pour des criminels, ils sont quand même bizarres ces personnages.

Paul : Avez-vous fini de prendre tout le monde pour un bandit à chaque fois que vous enoyez un?

M. Chan : Moi, je les trouve symphatique.

Marshal : Ne soyez pas aussi naïf Jacki.

Akatsuki : Eh! Tout le monde. Avez-vous entendu ce qu'ils ont dit? Pensez-vous la même chose que moi? Les frères marteaux?

Mario : Mah! Je ne peux pas continuer comme ça.

Draco : Rejoint-nous à ligne d'arrivée comme les autres expulsés. Je t'ai déjà dit d'arrêter de te gratter. Sinon, tu prendras une semaine à guérrir à ce rhymth.

Lucario : Maintenant que tu n'en parles, ça me dit quelque chose.

Domi : Ben! Voyons! Tu ne sais même pas ce que c'est niochon.

Team : Toi non plus, d'ailleurs.

Domi : Eh! Qu'est-ce qui te prend de me parler ainsi? Tu n'as jamais su être poli envers une femme.

Akatsuki : Là, sur la droite. Non. L'autre droite. Cet arbre en corne.

Pichu 2 : Pichu confirme. Tu as raison. AAAAAAAHHHHHHHHHH!!!!!!! Des... Fan-tô-mes???

Rouge et Amy : AAAAAAHHHHHHHHHH!!!

Lucario : Yiiiiiioooooooowwwwwwww!!!!

Brada : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!

Domi en se tappant sur la tête : Hanf! Évitez-moi l'humiliation.

Tails : Tient! Ça n'a pas l'air d'être de vrais fantômes.

Bowser Jr. : Huummmm... C'est vrai. Regardez son dessous.

Lucario : Il a un dessous.

*Gros bleu de peur sur son visage et tombe dans les pommes par la suite.*

Domi : Lucario! Relève-toi. Bon sang! J'aurai jamais cru ça possible. S'il te plaît. Ne me laisse pas.

Team : Voilà ce qui arrive quand on ne fait pas attention.

Domi : Tu n'as rien d'autres à faire tant que j'y suis.

La citrouille : Hic! Qu'est-ce que vous regardez comme ça? Eh! Non. Attendez!

L'évantail : C'est de la triche. Non. Vous...

La citrouille : ...nous...

L'évantail : ... aurez...

La citrouille : ...pas.

Nos mystérieux fantômes prennent la fuite. Tails, Bowser Jr., Pichu 2 et Boo tournaient à droite pour la poursuite à haute vitesse.

Tails : Eh! Vous m'échapperez pas aussi facilement. Vous allez murflez.

Bowser Jr. : Je te rappele que tu n'es pas le seul. Junior va vous mettre de la poussière.

Pichu 2 : NNNNNiiiiiiiaaaaaaahhhhhhhhhhhhh!!! VENGENCE!!! Rah! C'est Pichu à prendre les rennes. PRÉPAREZ-VOUS À UN MASSACRE HAUT EN COULEUR!!!

Boo : Et moi, vous comptez pour du beurre. Jamais Boo ne se laissera faire aussi facilement. Su à l'ennemi.

Rouge : Quoi? J'ai bien entendu.

Amy : Moi aussi.

Les deux : BASTON!!!

Team les intercepta.

Rouge et Amy : Qu'est-ce que tu fous?

Team : Un peu de sang de froid les filles. Nous devons rester solidaire. Ils se débrouilleront très bien sans nous. J'ai besoin de vous pour m'appuyer. Je ne peux pas tout faire seul.

Rouge : Dégage le passage Team. Tu nuis à notre vengence avec ces frères totalement marteaux.

Il se remettit dans son chemin.

Rouge : Niiiiiaaaaaarrrggg!!!

Team : Dah! Manqué.

Amy : Quand tu mets Rouge en fureur, rien ne peut l'arrêter.

[...]

Comme à son habitude, Lucario préféra se la jouer solo au-lieu de consolider ses chances de réussite en équipe en laissant Domi totalement livrée à elle-même. Heureusement, le birdo bleu saphir ne se laisse pas intimider aussi facilement. Ces années dans l'armée lui serviront beaucoup lors de cette aventure ténébreuse. Après avoir fait quelques virages à gauche et tout droit, Team se trouva dans un horrible pépin.

Team : Génial. Une clairière. Je vais où maintenant. Je suis étonné de voir Parry ici. C'est extrêmement sombre ici.

? : On rit moins à présent quand on est limité en solitaire.

Team : Que fous-tu ici, Le Maléfique?

Le Maléfique : Personne interdit le droit d'un nouvea obstacle.

Team : Qui veut dire?

Le Maléfique : Défi-moi si tu veux avancer.

Team : J'ai au moins des ressources.

Il était chanceux, car des boîtes contenaient un animal chacun se trouvait tout autour du champs de bataille. Voici ceux qui semblaient disponibles pour lui :

-Rattle;
-Ellie;
-Parry;
-Squitter;
-Squack;
-Winky.

Tous les choix étaient présent pour lui. Mais, il ne comprenait pas le dernier.

Team : Comment ça se fait que Winky soit ici? Pourtant, je ne vois aucune marrécage ici.

Le Maléfique : C'est derrière moi idiot.

Team : Ah! oui?

Le Maléfique : Oui. Qu'est-ce que tu crois l'ignorant? Je ne suis pas né de la dernière pluie.

Team rélféchissait a un plan d'attaques : Bon. Analyson la situation[...]

Par ailleurs...

Peach : Peux-tu m'expliquer où on est mon amour?

Bowser : Je ne sais pas. Je vois rien du tout.

*Chick! Cliicck! Chhicckk!*

Des cris provenants de l'intérieur : AAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!

Peach : Oh! Ça m'a surprise.

Bowser : C'est qui les bons à rien qui crie au meutre comme ça.

Peach : Je crois savoir qui sont.

Malgré toute apparance, Bowser s'était trompé de route en empruntant un sentier vide menant à un manoir. Celui demeurait subtenciel dans sa superficie. De l'extérieur, ça semblait petit. Mais de l'intérieur, le contraire restait évidant.

Peach : Tient dont! Que faites-vous ici la Team Rocket?

James et Jessie en même temps : C'est lui qui... Eh! Sal(le) copier(se)!!!

Bowser : Bon. Peu importe. Ce sont que des insignifiants. Heu... Comment on sort d'ici?

Peach : Je comptait sur toi pour le savoir. Mais, ça l'air que tu t'es encore fourré les mains dans les plats.

Bowser : Je me sentais dans mon élément.

Peach : Mouais. Je me demande si on peut encore te faire confiance.

James et Jessie regardant derrière eux : WWWWWWWWWWWaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhh!!!! AAAAAAAAHHHHhhhhhhh!!!!

Peach : Qu'est-ce qui vous rend assez mort de peur tout d'un coup? AAAhhhhhh!!! Bowser!

Bowser : Mah! Ce n'est qu'un fantôme rose.

Peach : Es-tu aveugle bon sang? C'est un énorme squelette effrayant.

Bowser : Qu'est-ce que vous racontez là? Vous êtes myopte aussi?

*Au fait c'était plus lui qui était aveugle qu'un autre. Il était le seul à voir un petit boo rose inoffensif, tandis que le reste du groupe présent dans le manoir, leur pire cauchemar à leur portée.*

Autre part...

Tails : On vous tient les mallotrus.

Bowser Jr. : Vous n'avez plus aucune porte de sortie.

Boo : Niant! Vous êtes faits comme des rats.

Pichu 2 : Vous allez regretter de vous avoir moqué de Pichu comme ça.

Les autres : Il y a nous aussi.

*Nous intrus enlevaient leur costumes en même de se transformer en quelque chose d'autre d'encore plus coriace.*

Tails : Hen! Qu'est-ce que c'est que ça?

Bowser Jr. : Awwww!! Ils se transforment.

Boo : En quoi de plus stupide?

Pichu 2 : Non. Ce n'est pas ce que Pichu croit. *Eh! Bien, si.* Un Kuff 'n' Korps.

*"Je me rappelle plus du nom exact. Ce sont des ennemis à des carapaces très dures impossible à détruire sans l'aide de Squitter, l'araignée."*

L'animal de compagnie était bien présent dans le cul sac qui formait un tombeau. Il en avait un pour chaque participant sauf que personne ne les avait remarqué bien béant sur la grosse pierre tombale.

Le premier jumeau : Nous...

Le deuxième jumeau : ...sommes...

Les deux ensemble : les frères jumeaux Kuff 'n' Korps. Nos carapaces ressistantes ne font qu'un entre nous. Elles sont incassables.

Tails : Ah! Ouais. regardez mon coup de poing. Punch en acier.

*Bong!*

*CCCrrrrrrrr!!!*

Bowser Jr. : Niark! Mes oreilles!

Boo : Il frappe fort ce renard.

Pichu 2 : Ça nuit à mes tympans.

Boo et Junior : La ferme!!!

Kuff 'n' Korps 1 : Non! C'est impossible. Je suis percé. HHuuurrrrrggg!!!

Kuff 'n' Korps 2 : L'imbécile. Qu'est-ce que tu as fait? Mon frère jumeau va mourrir.

Tails : C'était à vous de ne pas nous provoquer.

Junior : What? Il se transforme en ombre. Hiiicccccccckk!!! Ce n'est pas bon signe.

Boo : Je crois qu'il se retire ce lâche.

*Comment? C'était une ombre depuis le début. Incroyable! Ça veut dire l'autre aussi.*

L'ombre 1 : Nous nous reverrons pour la revanche les gars. Je vous le garantie.

Junior : Ouain! C'est ça. Ne vient plus nous embêter. Nous sommes les meilleurs.

Kuff 'n' Korps 2 : Vous allez souffrir pour votre impudence. SSSSSNNNNNNiiiiffff!!!

Pichu 2 : AAHHHHHHH!!! Pichu tremble de peur.

Bowser Jr. : WWaaaaaahhhhhh!!! Mais... C'est du délire. C'est... C'est...

Boo : Il aspire la noirceur pour se rendre plus puissance.

Tails : N'importe quoi. C'est devenu un titan redoutable.

Pichu 2 : Ces yeux jaunes sont très épeurants.

Bowser Jr. : Comment voulez-vous qu'on batte ce monstre?

Tails : Mon super pouvoir réduit à 0. Mes poings ne serviront à rien.

Très loin en avant du pleton...

Rouge : C'est presque rendu facile en fin de compte. Je dois avoir fait un bout de chemin comparé aux autres. *Détournement de dernière seconde.* AAAAAHHHHHH!!! Hum... Encore toi.

Bidule : Je t'observais pendant tout ce temps.

Rouge : Je te croyais mort.

Bidule : Veux-tu savoir pourquoi je suis encore en vie?

Rouge : Accouche la sensue.

Bidule : Oh! Tu m'assaïes. Quelle joie!

Rouge : Ne me prend pas pour un asticot.

Bidule : Bien. Alors, j'ai une double vie.

Rouge : Quoi? Ce fou satanique peut créer ce genre de truc.

Bidule : Je suis le plus prévillégier.

*Juste la position qui avait toujours l'habitude de faire en public rendait Rouge hors d'elle-même. De quoi rendre quelqu'un dingo.*

Rouge : Tu es qu'un dégoutant. Le savais-tu?

Bidule : C'est ma façon d'être qui fait de moi le plus sexy de la terre.

Rouge : Il y a des limites à respecter. Mais là, c'est trop.

Bidule : As-tu senti mon odeur tout à l'heure?

Rouge : De quoi tu parles? Qu'est-ce que je suis supposé sentir? Arg! C'était ça.

Bidule : Ça t'a plus peut-être?

*Et dire que c'est en direct en plus. Toady n'allait pas apprécier du tout. Attention à vos fesses! Ça va chauffer.*

Rouge : Hen! Sal... Ah! Tu n'es qu'un...

Bidule : Pédo sans cervelle. Je sais. Je le reconnaît. Ça te touche, pas vrai?

Rouge : Pas du tout. Tu vas murfler pour tes actes.

Bidule : Ah! Nous allons tout droit au but à ce que je vois.

Dans la chambre 604 où Toady se trouvait avec Birdo en train de regarder les dernières nouvelles...

Birdo : Je n'arrive pas à y croire. Je l'aurai jamais cru.

Toady : Comment un pervers de cette espèce peut rester aussi calme? Je vais le tabasser quand je le verrai.

Rouge : Je vais te mettre K.O. jusqu'à ce qu'il te reste plus aucune source de vie.

Bidule : Avec 15 vies contre 7, tu n'as aucune chance de me vaincre.

Rouge : Prévoyant ce chien répuniant. Je te rebatterai quand même.

Bidule : Pas si sûre que ça. J'ai acquis les mêmes pouvoir que mon maître.

Rouge : Tu veux sûrement parler du Maléfique. Non. Tu bluffes.

Bidule : Tu crois ça? Attend voir un peu.

À suivre...

Les épisodes suivantes seront retardés de 2 ou 3 épisodes du à des duels entre ennemis jurés. Je voulais mettre un peu d'action dans la compétition pour plus de piquant.

Épisode 99 : Kuff 'n' Korps, le dur à cuir. Un membre expulsé.

Épisode 100 : Le mal contre le pire des scénarios.

Épisode 101 : Un bluff? Rouge à bout de souffle.

Épisode 102 : La fin de la course et le combat d'Amy.

Épisode 103 : Les regrets et déceptions de Birdo et Yoshi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akatsuki-planta

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Sam 2 Juil - 10:50

Désolé de mon retard, j'avais finile chapitre d'avant, mais j'avais oublié de posté après coup. Et la je viens de finir celui-ci.

Donc, merci beaucoup comme d'hab.

J'aime beaucoup le nom du chapitre qui me rappel des livre jeu que je lisait étant jeune.

Et j’apprécie de plus en plus rouge(peut être aussi en parti par ce que j'ai recommencé SA2B), et déteste de plus en plus bidule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Lun 4 Juil - 17:47

C'est un excellent Sonic Adventure Battle 2. Tu vas beaucoup l'aimer. Très belle histoire et beaucoup de rebondissement. Amuse-toi bien avec ce jeu. Pendant ce temps, je vais débuter mon prochain chapitre avec le duel à 4 contre 1 contre Kuff 'n' Klout, son vrai nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Toady



Messages : 155
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Dim 17 Juil - 22:36

Désolé de mon IMMENSE retard. Au moins je n'avais qu'un seul chapitre à rattraper. ^^

J'ai bien aimé, il y avait pas mal d'action. Mais je ne comprends pas à quoi font références les vies en début d'épisode... C'est une course sur un niveau de Donkey Kong Country à pied, et si ils se font toucher par un ennemi ils perdent une vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mar 19 Juil - 5:38

Princess Toady a écrit:
Désolé de mon IMMENSE retard. Au moins je n'avais qu'un seul chapitre à rattraper. ^^

J'ai bien aimé, il y avait pas mal d'action. Mais je ne comprends pas à quoi font références les vies en début d'épisode... C'est une course sur un niveau de Donkey Kong Country à pied, et si ils se font toucher par un ennemi ils perdent une vie ?

Pour perdre une vie, vous devez perdre vos 2 jauges de vie. Si vous faites toucher généralement, vous perdez une jauge de vie comme si vous avez deux personnages que vous pouvez utiliser dans les Donkey Kong Country. Par exemple, au début de DKC 2, vous commencez avec Diddy Kong. Mais, sur votre chemin, vous finissez pas trouver un baril DK. Qu'est-ce que ça contient? Dixie. Un autre personnage que vous pouvez utiliser. Si l'un d'eux se fait toucher, il ou elle morte automatiquement. C'est le même principe. Sauf si quelqu'un utilise une attaque puissante contre vous qui peut vous faire perdre plus qu'une vie au complet, même aller à 2 ou 3. Tout dépendamment de la puissance de votre adversaire, vous sentirez des effets forts ou faibles. À vous de tentez d'obtenir le plus de vies que possible en ramassant 100 bananes pour une vie ou bien par des ballons éparpillés un peu partout dans les diverses îles. Ça vous évitera une éventuelle élimination. Mode survie jusqu'au bout.

Edit : Ok. Je me forcerai pour terminer le prochain chapitre cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mar 19 Juil - 18:07

Épisode 99 : Kuff 'n' Klout, un dur à cuir. Un membre d'expulser.

Voici la mise au point du premier combat spécial sur l'île des cent sens mêlés :

Nombre de participants : 4
Nombre de vies :
-Pichu 2 : 8
-Boo : 4
-Tails : 2
Bowser Jr. : 1

Objectif : Détruire Kuff 'n' Klout.

Si Bowser Jr. perd deux vies supplémentaires, éliminé pour la prochaine course. Pour Tails 3. Pour Boo 5. Pour Pichu 9. Méchante combinaison. Croyez-vous qu'ils vont bien se communiquer entre eux? Nous allons le savoir bientôt.

Bowser Jr. : Bon. Vous trois. Écratez-vous!

Boo : Depuis quand que c'est toi qui donne des ordres?

Pichu 2 : Pichu ne reçoit d'ordre de personne. Il agit seul.

Tails : Attention Pichu 2!

*Pouf!*

*Bam!*

Revole contre un arbre.

-2 vies

Bowser Jr. : Je l'avais prévenu pourtant. Il n'écoute rien de ce qu'on lui dit. Je savais ce qu'il préparait.

Kuff 'n' Klout 2 : Mouah! Ha! Ha! Je suis le meilleur.

Pichu 2 : Heu! Hum! Saleté! Pichu a perdu 2 vies. Tu vas murfler en masse. BASTON!

Boo : Quelle tête en l'air ce Pichu!

Tails : Non! Arrête tout de suite Pichu 2! Tu vas encore perdre...

*Ting!*

*Pow!*

-3 vies

"Déjà 5 de perdue. 0___0"

Pichu 2 : Asham! Pouah! Ce n'est pas vrai. Pichu a 4 vies maintenant. Salle pourriture.

Boo : Bon. Il s'est enfin calmé le gosse. À mon tour maintenant. L'amour du désespoir.

Kuff 'n' Klout 2 : Hum... Ça chatouille.

Boo : Dah! Aucun effet sur ce gros babouin. Je devrais recommencer.

*Cette attaque dévastatrice devait à tout prix rendre l'ennemi en larme en disant : "Personne ne m'aime. Je ne suis qu'un faucheton. Je veux tellement avoir de vrais amis." Ce genre de discours. Rien de comparable avec l'attaque de la mort du Maléfique. Ça dure à peine 10 secondes.*

Tails : Attend Boo! Je crois savoir ce qui cloche chez lui.

Boo : Niant! Tu gâches mon triple là. Stupide renard sans cervelle.

Tails : Ton attaque ne lui fera rien. C'est une ombre. Pas une personne physique.

Boo : Tu aurais pu le dire plutôt.

*Junior semblait un peu nerveux en tenant son bâton fermement.*

Junior : Ombre ou pas ombre? Ça revient au même.

Kuff 'n' Klout : Oh, non! Tu fais fausse route, mon petit. Je te montrer ma vraie puissance. Vient ici le petit jouet à son papa.

Junior : N'approche pas ta patte sur moi ou sinon...

Tout juste au-dessus de sa tête.

Kuff 'n' Klout : Et puis après... d'autres suggestions.

Junior : Gump! Te faire crever.

*Boum!*

Boo, Pichu 2 et Tails : AAAAAAHHHHHHHHH!!!

Tails en réouvrant son oeil droite : Hum... Hen? Les amis. Junior n'est plus là.

Pichu 2 : Pichu pense qu'il est "Game Over".

Boo : Vous n'êtes que des incompétants finis. Laisser Boo prendre les rennes.

Les deux autres : Autant crever!!!

Boo : Ah! Dommage! Vous ignorez encore qu'un fantôme ne peut être battu dans un environnement comme celui-ci, hum?

Les deux autres : Comme si on ne le savait pas!!!

Tails : BIen évidemment, je suis un leadeur, pas vrai?

PIchu 2 : Pffffftttttt! Tu as que du muscle. Pas le cerveau comme un Pichu intelligent.

Tails : Comparativement à toi, j'ai au moins quelque chose dans la cabosse quoi.

Boo en soulagement : Hanf! Vous savez tous que c'est moi le meilleur dans cette situation.

Les deux : Ah! Ouais! Prouve-le le mesquin!!

Boo : D'ailleurs, vous êtes que deux pauvres cons qui n'ont aucune morale pour les autres.

Tails : C'est beau. Peux-tu la fermer avant que je casse la gueule?

Boo : Essaye Renard sans cervelle. Je suis déjà mort.

Tails : Arf! C'est vrai. J'aurai beau à te frapper de partout, ça passera à travers ton corps de fantôme.

Boo : Très juste. Vous connaissez tous la suite.

Pichu 2 : Tu n'es qu'un espèce de chien galeux que Pichu aimera te faire le portrait.

Boo : Niant! Ce ne sont que des coups bas les amis. Vous le savez déjà.

Pichu 2 : Une raison de plus de te botter le cul.

Boo : Tu me fais pitié. Tu manques trop d'assurance, mon vieux. Crois-moi. Ça fait ***** à mourrir.

Pichu 2 : Tu me fous les boules là.

Tails : Calme-toi Pichu 2! Il ne le dit pas sincèrement.

Pichu 2 : Team aurait dû te laisser écraser sur le bord d'un autoroute.

Boo : Si je ne serai pas là aujourd'hui, vous serez déjà tous morts à l'heure que je vous parles.

Pichu 2 : Comme si on pouvait faire confiance à un fantôme dans ton genre.

*Des flashs revenaient petit à petit dans la tête de Tails. Mais, encore très vague.*

Tails : Garde ton sang froid Pichu. Reste sage. Boo s'en occupe.

Pichu 2 : Tu tiens de son bord à présent.

Tails : Mah! As-tu fini avec cette histoire de pacotille?

Kuff 'n' Klout 2 : Adieu le bout de chiffon blanc!

Tails : Non! Boo!

*Moment de silence.*

*VViiieeeeeewwwwwwww!!! HHeeeeeeewwwwwwwwwww!!! Poink!*

Kuff 'n' Klout 2 : Hein? C'est quoi ce cirque?

Boo : Ça te plaît d'être peinturé en blanc? Moi, j'adore.

Tails : Incroyable! Je suis sans mot.

Pichu 2 : Pas étonnant. Il peut disparaît à n'importe quel moment. Il est dans son élément ici.

Tails : Tu peux au moins l'encourager, non?

Kuff 'n' Klout 2 : Attend que je t'attrappe. Salle vermine! Oups!

Boo : Niant! Je suis invisible. *Il commençait à tourner autour de lui pour le saouler.* Je suis Boo. Le fantôme. Le meilleur!!! Ha! Encore raté le mioche. Le King des King. Personne ne peut me surpasser!!!! Plus à droite crétin. *Allons-y pour une ritournel.* Tu m'attrapperas jamais. Je suis un winner. Eh! Oui. On fait moins le malin quand on ne voit rien du tout. Trop naze. Niant! Il m'a eu ce emmerdeur. *****!

*Flouck!*

Kuff 'n' Klout 2 : Goûte à la terre fraîche.

*Slink!*

*Paw!*

Boo réapparaît dans le décor avec les yeux blancs.

Boo : Gamp! Une vie de perdue.

Tails : Saleté! Il ne se laisse pas berner aussi facilement ce dur à cuir. On dirait qu'il connaît nos moindres faits et gestes.

Pichu 2 : L'intimidation ne lui fait pas peur. Nous devons trouver une autre tactique de combats.

Tails : Si tu utilisais ta foudre contre lui, on pourra craquer sa coq.

Pichu 2 : Oui. Bien sûr. Pichu y avait pensé.

Tails : C'est moi qui en ai eu l'idée. Taré.

PIchu 2 : Recule-toi! Je vais utiliser mon Super pouvoir caché : La ligne morte de la foudre.

Tails : En quoi ça consiste?

Pichu 2 : Protège-toi à l'aide d'un arbre et tu comprendras pourquoi.

*Le renard jaune à deux queue perdait aucune seconde pour creuser un trou profond au-lieu d'un arbre comme bouclier.*

Le ciel s'approfondit. Zeu en colère. La foudre va s'abattre en fureur. Mode orageux enclanché. Pichu 2 en fureur.

Pichu 2 : Ligne morte de... LA FOUDRE!!!

*Pow!*

Droit sur la cible. Cependant, Tails avait bien falli y laisser sa peau en voyant un morceau de foudre tomber juste à côté de lui.

Pichu 2 : Bingo!

Tails : Ouf! J'ai eu peur pendant un moment. *Pas le moment d'un répit.* Wouuuuuuaaaaahhhh! *Tang!* Tu ne peux pas contrôler ça un peu?

Pichu 2 : Je t'avais dit de te protéger contre un... Ah! Ça n'a pas marché.

Kuff 'n' Klout : Ce n'est pas un éclair de rien du tout qui va me stopper. Je ressens qu'un picotement.

Tails : Saleté! Son esprit de carapace est inperçable. Il doit bien y avoir un moyen de le percer.

Pichu 2 : Pichu croit qu'il triche. C'est évidant.

Boo : Une grosse tortue balaise comme celui-ci ne se laisse pas distraire par n'importe quoi. Tu devrais le savoir nulard.

Pichu 2 : Je t'avais pas sonné la mayonaise.

Tails : Je ne voudrais pas gâcher votre plaisir, mais que fait-on à présent?

Boo : Si tu es mieux que nous l'intello, trouve-nous une invention utile.

Tails : Justement. Je n'ai pas d'idée en tête. Un invincible. Ça me rend fou.

Pichu 2 : Il est crevable. Mais, Pichu ne sait pas comment.

Kuff 'n' Klout 2 : L'élan...

Pichu 2 : Gaps!

Boo : Niant!

Tails : Il va...

Kuff 'n' Klout 2 : ...du footballeur.

Attention! Ils vont les défoncer à d'un seul élan. L'impact risque d'être violent.

*PPssssssssssshhhhhhhhhhhh!!!*

À la dernière seconde...

*Slick!*

Au ralenti...

Kuff 'n' Klout : KKaaaaaaawwwwwwwwwwwww!!!

*Déviation critique vers la gauche jusqu'à la fin du sentier près de l'entrée du cimetière. Sa tête frappait contre les grilles fermées.*

Tails : QQuuuuuooooooiiii????

Pichu 2 : Pichu te croyais mort.

Boo : Un coup de chance comme d'habitude.

Junior : Eh! Je m'explique pas non plus.

Pichu 2 : Tu triches un peu quand même. Tu es sensé d'être expulsé de la course.

Junior : Niah! Vous êtes trop ignorant, les gars. Je viens d'avoir l'information que ça nous n'empêchait pas de causer le trouble même élimé.

Boo : Ah! Ouais! C'est qui le morveux qui t'a donné cette info?

Junior : Un espèce d'animal bleu bizarre, pertrifié par une grenouille jaunie verte qui parle.

Pichu 2 : Ah! Ça doit être Lucario. Il fait honte aux Lucario de son espèce.

Tails : Et puis d'abord, comment as-tu fait pour nous rejoindre?

Junior : Je suis retourné à la case départ dès mon élimination et reparti par le même sentier que nous avons chevaugé.

Boo : Ouain! Tu courres drôlement vite pour un épis de maïs.

Junior : Reavale tes paroles, la pâte à moglée!

Boo : Quoi? Qu'est-ce que tu as dit l'épis de maïs?

Junior : Ne m'appele plus comme ça. Tu ferais de la bonne farine pour mes recettes de cuisines.

Boo : Tu ne sais même pas en faire. Crétin!

Kuff 'n' Klout se relevait de sa pénible chute qui ne semblait pas l'affecter beaucoup : Mise à part la coulie de peinture qu'il avait reçu de la part de Bowser Jr.

Kuff 'n' Klout 2 : Wouuuuuuaaaahhh!!!

Tails : AAAAHHHHHH!!! Il s'est finalement réveillé.

Kuff 'n' Klout 2 : Qui est le taré qui m'a fait ça? Vous allez me le payer.

*Tails et Pichu 2 commençaient à trembler de peur tandis que Boo les dénigrait comme à son habitude. D'autres parts, Junior venait tout juste d'avoir une idée plutôt suicidaire, mais efficace selon lui.*

Boo : Bande de mauviettes! Rien n'arrête ce type coriace. Hum... À quoi penses-tu l'épis de maïs?

Junior : Veux bien lâcher l'affaire trois secondes? Je viens d'avoir une idée.

Boo : Autant crever. Pas vrai les lâches?

Les deux autres : Toi!! LA FERME!!

Junior : Il s'approche de vous les gars. Vite! Combinons notre puissant tous ensemble.

Tous : Comment???

Junior : Vous m'avez bien entendu? J'ai dit qu'on devrait combiner nos forces à un seul. C'est notre seule chance de survie.

Tails : Il n'est pas sérieux. C'est totalement suicidaire ton machin truc. Tu risques de tous nous tuer d'un coup dès que c'est fini.

Junior : Pas de panique le renard à deux queues. Je te garantie que tu restera vivant après ça.

Boo : Comment comptes-tu t'y prendre l'épis de maïs?

Junior : Avec l'aide de mon bâton magique. Je peux acquérir le pouvoir des attaques combinées en un seul. J'ai besoin d'un minimum de 3 personnes pour me transformer. Ça tombe bien. Nous somme déjà 4 personnes.

Tails : Ça peut aller jusqu'à combien?

Junior : 8. Sinon, j'ai beaucoup de mal à contrôler mes mouvements. À 4, c'est suffissant pour abattre ce mec.

Tails : Bon. Si vous n'avez pas d'autres suggestions, je n'ai rien à perdre.

Boo : Intéressant! Allons voir ce que le petit nain au nez rosé nous concotte cette nuit.

Junior : Il est jaune pâle. Pas rosé!!

Pichu 2 : Hors de question que je fasse équipe avec vous! Pichu agit toujours seul.

*Tails le prit de force n'ayant pas le temps nécessaire de s'expliquer. Le temps était trop mal chossi.*

Junior : Tenez-vous bien les incapables. Admirez la puissance du pinceau magique que j'ai baptisé : Magic stick of darkness.

*! : Pouvoir caché. Imaginer la puissance de quatre personne en un seul. Ça va décoiffer au fin fond de l'univers. Attacher votre tuque!*

Pichu 2 : Eh! Attendez les mec! J'exgige un...

Pas le temps de terminer sa phrase. La transformation allait débuter :

-Quelques tremblements de terre;
-Les passagers sont transférés à l'intérieur du bout du pinceau devenant une sphère;
-Junior grandissait 10x sa taille, à la même hauteau que Kuff 'n' Klout;
-Le long nez faisait penser à Bowser;
-Toute la sphère devenait rouge mélangé avec du noir au-dessus.

*C'était la puissance de Junior qui résidait dans la boule cinglée. Les autres options demeuraient en attente.*

Bowser Jr. : Mouah! Ha! Ha! Admire ma puissance!

Kuff 'n' Klout 2 : C'est quoi cette voix démoniaque? Crois-tu me vaincre comme ça? Tu me fais presque pitié.

*Au moment où il préparait enfin son coup de grâce, Junior prit son poing, puis l'électrocutait par la suite.*

Sphère jaune avec des éclairs en action. Ça représente la puissance de Pichu 2.

Kuff 'n' Klout 2 : Kloaww!!! FFuuuuuuuuttttttt!! Je ne sens plus ma main droite. Crétin! Qu'as-tu fait?

Junior : Rien l'ignorant. J'ai juste utilisé la puissance de Pichu 2. Maintenant, tu vas goûter à la couleur bleu pâle grisade.

Le bras droit longé vers lui avec son bâton magique. C'était une mise en garde. Le jaune revirait au bleu pâle grisade. Autour du pouvoir de Boo à présent.

? : Niiiiiiaaaaannnnntttt!!!! NNNNiiiaaaaaaannttt!

Cris insésants du fantôme dans la sphère. Soudain, un bruit sonore retentissait toute la vallée qui finissait par étourdir Kuff 'n' Klout 2. L'impact de cet effet sonore l'avait rendu hallucinogène voyant plein de tête fantôme tourner autour de lui.

*Sling!*

*CChhhhhiiiiiiicccccckk!!*

Kuff 'n' Klout : AAhhhhh!!! J'ai l'une de ses migraine. Heu! J'hallucine, ma foie! C'est vraiment floue. Je me sens étourdie. Qu'est-ce qu'il m'ont fait à la fin? Je... incapable d'agir. Je suis... trop étroudi pour voir quoi que se soit.

Junior : Mouah! Ha! Ha! Maintenant, je vais te crever les yeux.

*Tails frappait bientôt à sa porte.*

Sphère jaune enclenchée.

Kuff 'n' Klout : Où ça? Je ne vois plus rien bordel. AAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!! AAAAHHHHHHHH!!! Que fais-tu à mes yeux?

*Sans dire un mot, le petit fils à son papa lui donnait la toute avant dernière correction de sa vie. Les yeux furent arrachés un par un tel qu'un corps en décomposition.*

Kuff 'n' Klout 2 : AAHHHHH!!! Je saigne. Je saigne. Daw! C'est vrai. Je suis une ombre moi. Je n'ai pas de vrais yeux. Gang d'abrutis! Vous me batterez pas.

Junior : Ça reste à prouver. Tu n'as plus rien pour voir le jour et à la nuit. Je viens de les bouffer.

Kuff 'n' Klout 2 : Arg! Dégoûtant! Vous allez obtenir des problèmes digestifs plus tard.

Junior : Ce n'est pas mon problème. Alors, je vais en finir pour de bon avec toi.

Kuff 'n' Klout 2 : Que comptes-tu faire pour m'achever? Tu ne réussiras pas à percer cette carapce légendaire.

Junior : J'invoque toutes les puissances à se réunir pour le bouquet final. Attention au flash! Ça va exploser en mille morceaux.

*Oui, la boule éclablouissait de partout en rouge, jaune, noir et bleu. Encore plus : Bowser Jr. se prépara pour cracher la première fois du feu. Pas n'importe laquelle. Toute la force des quatre joueurs allaient en dégager une terrible puissance que personne ne peut arrêter si il est dans le champs de mire.*

Kuff 'n' Klout 2 : C'est inutile ton truc. Je suis invinsible.

Junior : Power Straight!

*Le coup droit dans le mille.*

Kuff 'n' Klout 2 : Hi! Hi! AArrccchh! Boarh! AArrrrrrrrrrgggggggggggg!!! *Ccccrrrrrr!* NNiiiiiioooooooonnnnn! Impossible! *Sssccrrrccchhh!* Je suis vaincu.

*Pown!*

Kuff 'n' Klout 2 qui revole très haut dans les air avant de retomber : BBBBoooooaaaaaaarrrrhhhhhh!!!

Ensuite plus rien. C'était rendu une coquille vide sans propriétaire qui décoiffait en éclat. Totalement nu. Le corps ne bougait après cette chute. L'ennemi demeurait vaincu jusqu'au os. Vicoitre écrasante des "casseurs de trouble".

Pichu 2 : Enfin Libre.

Tails : Hé! Nous avons réussi. La formule a fonctionné.

Boo : Un méchant boulot. Regardez!

Tails : Tu as raison. L'ombre sort de la bouche de Kuff.

L'ombre du 2e Kuff : On se reverra très bientôt. Je vous le garantie.

*Ils vivaient les derniers instants d'une écransante menace qui pesait sur eux. Que du soulagement de bonheur! Surtout pour Pichu 2 qui n'appréciait pas cette expérience.*

Boo : Eh! Ben! Bien joué pour des novices!

Tails : Tu en es un je te signale.

Pichu 2 : En tout cas, je ne suis pas prêt de recommencer.

Boo : Je l'espère pour personne d'autre que moi.

Tails : Mais, ouais. Continue de rire de nous comme si on était inutile.

Pichu 2 : Eh! Personne n'a vu le petit hétis?

Tails en se retournant le dos : Je l'avais complétement oublié celui-là. On lui doit une... *Arrêt cardiaque en cours de route.* Ça va comme tu veux Junior? Tu m'as l'air très pâle.

*Poump!*

La sphère magique se détâchait du pinceau en roulant très loin devant vers Boo.

Bowser Jr. tomba sur la connaisance. Le combat avait dû demander beaucoup trop pour lui. Il était rendu complètement faible. Il ne pouvait plus rien penser, ni agir, ni bouger. Douleur totale dans sa circulation sanguine. Tails s'afflofait à l'instant qu'il tomba au sol. Boo ne semblait pas changé d'un poils. Uniqement surpris et après "bof!"

Tails : Non! Junior! Qu'arrive-t-il mon grand? Tu as été grandiose.

Boo : Je crois qu'il n'a pas pu gérer la quantité d'énergie assez longtemps ce débile.

Tails : Tu n'as rien d'autres à ajouter?

Boo : Bah! Que veux que ça me fasse? Il a perdu connaissance et puis après [...]

Tails : Tu comprendras pas qu'il a risqué sa vie pour nous sauver. Vois-tu à quel point qu'il a bon coeur dans le fond ce épis de maïs.

Boo : Ah! J'aime quand tu parles de la sorte.

Tails : Je t'en pris Boo.

Boo : Bon! D'accord! D'accord. Si ça peut te rassurer, garde ça sur toi.

Tails : Qu'est-ce que c'est? Ça ne serait pas...

Boo : Si Tails. Cette sphère était reattaché au pinceau. J'avais remarqué ce détail quand c'était tombé tout à l'heure.

Tails : Tu veux dire que c'est grâce à ça qu'il...

Boo : Je penses que c'est ça.

Pichu 2 : Pichu est contrarié.

Boo : Eh! Le sans abris. Tu n'as rien d'autre à faire que de nous tourner le dos?

PIchu 2 : Pichu n'aime pas Junior. Il est trop ******.

Tails : C'est peut-être un vrai emmerdeur, je te l'accorde. Mais n'empêche qu'il vient tout juste de nous sauver la vie. Quand il sent que la nécessité trouble ses moindres mouvements, il n'hésite pas une seconde de te venir en aide.

Boo : Bah! Quand on nuit à sa intimité, il te sort la face rouge comme un volcan.

Tails : Vraiment pas encourgeant ton poing de vue.

Boo : Je sais. C'est mon but.

Pichu 2 : PPfffttt! Pichu ne fera plus équipe avec vous si ce n'est pas lui le chef.

Les deux autres : Tu n'as pas le talent d'un chef d'équipe.

------------------------------------------------------------------------------------

Par ailleurs...

Bowser : Guuuaaahhh!!! Tu avais raison. Ce n'est un boo rose ordinaire.

Peach : Ça t'a pris 3 minutes pour t'en rendre compte. Mes félicitations!

Bowser : Quelque chose m'a rendu hallucinogène.

Peach : Ne t'étonne pas après pourquoi que tout le monde te trouve idiot.

Bowser : Ce n'est pas de ma faute. Je suis né comme ça.

James : Super! Un train.

Jessie : Ça va nous servir de boué de sauvetage.

Peach : Il me semble que ce n'est pas un train comme les autres.

Bowser : Parce que, c'est un tramway. Si vous voyez ce que je veux dire.

Tous : Ne te fais pas de fausses idées l'intello.

Jessie : Bon. Nous partons devant.

James : On se rejoint en bas les morveux.

Peach : Eh! Ils ne manquent pas de culot ceux-là de ne pas laisser la princesse des champignons y aller d'abord.

Bowser : Les dames d'abord, ma chère.

Peach : Ah! C'est gentil. Pas moi, crétin. À eux.

Bowser : Laisse-les faire. Ce ne sont que des insignifiants.

Peach : Où crois-tu que cette route en rails va nous mener?

Bowser : Découvrons par nous-même ma chéri.

Peach : Pourquoi pas?

? : Moouuuuuuaaaaaaaahhhh!!!! HHHHHHiiiiiiiiihhhhhhhiiiiiiii!!!

Bowser : Ah! Le revoilà! Fuyons au plus vite de ce château maudit.

Peach : C'est un manoir. Pas un château.

Bowser : Ça revient au même. AAAAAHHHHHHHHHHHHHH!!!

*La première descente en tramway s'amorçait pour eux poursuivi par un Klaker. Un squelette pirate fantôme qui èrait dans ces à la rechercher d'une autre victime à qui faire peur d'effroi. Si ça te touche, au suivant de subir le même sort que le premier.*

---------------------------------------------------------------------------

En contre partie...

Rouge : AAhhh! Lâche-moi!

Bidule : J'ai envie de savourer ce moment avec une lenteur magique.

Rouge : Ne t'avise surtout pas de...

Bidule : Rentrer la banane dans la pomme de la fille. Pourquoi pas? C'est une bonne idée. Tu ne trouve pas?

Rouge : Jamais de la vie!!!

Au dernier instant, Rouge finit par se libérer extrêmiste d'une souffrance insensée. Mais [...]

Rouge : Fiew! Juste à Temps.

Bidule : Je t'ai touché.

Rouge : Dans tes rêves le pédo. Arg! C'est quoi ça?

Partie sensuée.

? : Ça m'ennuie déjà de ne plus sentir l'odeur d'une femme. C'est vrai. J'en ai encore une en captivité.

Bidule : Ça t'a plus ma biche?

Rouge : Arrête de m'appeler comme ça. Je vais te massacrer jusqu'à ce qu'il te reste plus un souffle de vie.

Bidule : En tout cas, bonne chance! Ce n'est pas gagné d'avance avec la moitié d'un long retard.

Rouge : Garde ta salive pour la fin du round. Tu vas en modre un bon coup.

Bidule : Sur ma banane?

Rouge : Arg! Non. Tu vas mordre la poussière.

Bidule : Ah! Voilà qui est intéressant.

Rouge : Grrrrrrrrrrrrr!!! Prépare-toi à souffrir.

Pour finir...

Le Maléfique : Es-tu prêt pour la grande bataille?

Team : Plus que jamais.

À suivre...

Épisode 100 : Le mal contre le pire des scénarios.

Épisode 101 : Un bluff? Rouge à bout de souffle.

Épisode 102 : La fin de la course et le combat d'Amy.

Épisode 103 : Les regrets et déceptions de Birdo et Yoshi.

Épisode 104 : Dans les profondeurs de Shadow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mar 26 Juil - 2:21

Épisode 100 : Le mal contre le pire des scénarios

Prochain duel à l'affiche : Team vs Le Maléfique

Nombre de vies :
Team : 0 et 89 bananes
Le Maléfique : Prochaine élimination, exclus du reste du niveau 6.

Comme le dit si bien Le Maléfique, rien n'empêche personne de bouger même après une élimination d'une course. En contre partie, s'il se fait battre une seconde fois, il est exclus pour le restant du niveau 6 de la compétition Mario Kart. C'est une règle stupide qui peut en frustrer plusieurs.

Les animaux de compagnies disponibles :

-Ellie;
-Squack;
-Squitter;
-Parry;
-Rattle;
-Winky.

Après analyse :

1) Parry servait à rien puisque ce pan ramassait uniquement des objets qui passe au-dessus de notre tête et peut seulement tuer des gros poulets volant sur place dans DKC 3 avec son bec.

2) Ce n'est pas que des simples noix de coco qui va assommer Le Maléfique en utilisant Squack, le perroquet.

3) Avec un bon timing, je pourrai rebondir sur le birdo vert pour lui enlever une jauge de vie.

4) Tant qu'il n'y a pas de souris, tout ira bien pour Ellie. Par contre, Le Maléfique était doté d'un corps avec des particules métaliques qui peut être aspiré par la trompe de l'éléphant. Donc, inutile de le projeter dans les airs si un ennemi quelqueconque n'avait pas l'air dans les parages comme un Buzz, une abeille.

5) La grenouille costeau aux jambes pouvait rebondir sur des ennemis à répétition pour sauter plus haut que sa normale. Mais, ça n'affectera pas le mental du Maléfique trop ressistante pour un tel coup d'envoi.

6) Rien ne peut arrêter une toile d'araignée à moins de la brûler, de le stopper avec un objet dur comme un boulet ou la désintégrer en cours de route.

En défénitive, puisqu'il n'avait aucun point d'eau dans le coin, Ellie ne serait pas effiace contre ce redoutable personnage. Squitter restait la seule option possible à révaliser contre lui. Avec Rattle, c'est plus une question de chance que la force d'un ressor.

Qu'est-ce que Team va-t-il utiliser le premier?

Le Maléfique : Boule de plomb.

Team : oumf!

*Ploc!*

Les balles de plombs noires traversaient à travers l'arbre derrière Team.

Team : Quel chance que ça n'avait pas atteint la cible! J'aurai bien pu être tué sur le champ.

Ce n'était le guère moment de se reposer. La contre offensive du Maléfique reprenait encore du terrain avec la même attaque. 10 balles de plomb au lieu de 5.

*Ploc! Ploc! Ploc! Ploc!*

Team : Encore manqué le taré.

Le Maléfique : Ah! Je vois que rien ne peut d'arrêter dans ce cas. Je vais concentrer tout mon énergie dans mon aura maléfique.

Team : Un quoi? *Deviné la surprise attendue par Team.* Une boule de l'enfer?

Le Maléfique : Non. D'un oublie total. Niarg! Niarg! Tu ne pourra pas tant échapper vivant.

Team : Ce n'est pas sérieux? Attend!

Le Maléfique : Yiah! Crève salle tâche!

*Boum!*

Toute l'île tremblait suite à l'attaque de l'arsenal.

Pichu 2 : DDaaaaaaahhhhhh!!!

Tails : Pourquoi la terre tremble?

Boo : Team doit sûrement livrer une dure bataille.

Tails : J'espère qu'il va bien au moins. Sa douleur au bras reviendra dans pas longtemps.

Rouge : Ah! C'était quoi cette explosion? Ça m'étourdit.

Bidule : Ça c'est la fin de votre voyage.

Rouge : Quoi? Tu veux dire que Team est...

Bidule : Exact! Il ne sera plus là pour te sauver. Mouah! Ha! Ha! Ha! À moi ton corps en chaleur.

Rouge : Là, ça suffit.

Le doigt d'honneur suivi d'une posture de mise en garde. Attention! Le feu va partir en fumée noire.

Lucario : AAAAHHHH!!! La terre tremble. C'est la fin du monde.

*SShhhiiiiiooooooouuuu!!!*

! : Tu n'es qu'un sale trouillard Lucario.

Lucario : Comment as-tu fait pour nous rejoindre si vite?

! : Par simple instution. Où est Amy?

Lucario : Heu... Je ne sais pas trop Sonic. Je me suis perdu en chemin.

Sonic : Super! Je te croyais plus fort que ça.

Lucario : Je suis trop terrifié. C'est rempli de petits monstres partout. Trop épeurant.

Sonic : Ah! Évite de chiailler. Je ne surporte pas de voir un homme pleurer.

Lucario : J'y peux rien. L'endroit est hanté de partout.

Sonic en poitant du doigt par derrière. : Mah! Tu ne vas me dire que tu as aussi peur d'un hibou blanc des neige quand même?

Lucario : L'homme des neige? Gah! Gum!

*Il s'évanouissait au sol.*

Sonic : Tu n'es qu'un sale pisou. Relève-toi avant que j'appele Draco.

Lucario : AAhhh!!! Est-ce que c'est toi ma beauté des coeurs?

Sonic : Hanf! Pas possible. En une journée, c'est la gloire et la suivante c'est le désastre complet.

Le Maléfique : Et voilà! Un de moins.

Team : Je n'ai pas dit mon dernier mot.

Le Maléfique : Comment?

Team : Quelle chance! Mon chaos a agit tout seul pour me protéger.

Le Maléfique : Ça prouve uniquement qu'il tient beaucoup à son propriétaire.

Team : Je suis sensé être mort de toute façon. Mais, bon. Maintenant, tu arrêteras d'être dans mes jambes. Oh! *Concertation en regardant à gauche après l'anticipation de l'explosion qui jaillissait la terre.* Ce n'est pas vrai. J'ai perdu rattle inoncent.

*Au fait, il ne restait plus que Squitter, par miracle, Winky et Parry. Le reste des boîtes étaient parties en fumée suite à l'attaque de l'aura maléfique.*

Le Maléfique en admirant ses doigts : Je ne contrôle jamais mes pouvoirs. Tu le sais bien.

À ce moment précis, Team n'eut qu'une idée en tête : Aller chercher sa dernière chance de survie.

Le Maléfique : Ah! Non. Je te laisserai pas faire des toiles partout. Oh! Que non!

*Chargement de l'aura maléfique en taille noral tel qu'une poignée de bonbons (sucreries).*

*Slink!*

*Pow!*

Malgré sa contre offensive, Team réussit à la toute dernière seconde de libérer l'araignée de sa boîte en sautant dans le petit jet de fumée noire.

*Squick! Squick!*

Le Maléfique : Ah! Mes yeux! Sal batard! Je vais t'éliminer.

Team : Maintenant Squitter!

*Jet de toiles.*

L'un des morceaux touchaient la cible.

Le Maléfique : Ah! Une jauge de vie de perdu. Mais, j'ai retrouvé ma vue. Imbécile!

*Poink!*

Amortissage effectué sans trop de pression sur les jambes de Squitter.

Team : Tu vois. J'ai quand même réussi à t'atteindre.

Le Maléfique en se relevant de sa petite chute : Ha! Crois-tu avoir une chance de me battre avec cette araignée ridicule.

*Chick!*

Coup de griffes sorti de nul part en longue distance. Comment a-t-il fait ça?

Squitter touchée.

Réaction : Dès que votre animal se faisait touché par un ennemi, il galopait comme un lapin. reattrappez-le avant qu'il se tue dans un vide ou de le perdre de vue. Cette situation n'affectait pas vos jauges de vie.

Team : *****! Elle s'est fait toucher. Crime! Que s'est-il passé? Je n'ai rien vu venir.

Le Maléfique : Tu comprendras dans un instant.

*Slick*

Team : Arg! Mon bras est touché. Je ne peux plus le bouger. C'était quoi ce coup visieux?

Le Maléfique : Ça mon cher, ce sont mes griffres scintillantes. Juste besoin de les gratter l'une contre l'autre pour un résultat d'une lignée que tu ne verras pas.

Team : Tu n'es qu'un abuseur.

Le Maléfique : Chacun sa façon de jouer.

Coup pied pour le coup de grâce.

*Team plannit dans les airs pendant un bref moment avant d'être Game Over par terre. Le Maléfique attendait trop la victoire de sa vengence avec impatience. Tout au ralenti.*

Team : Me voilà dans le pétrin.

Le Maléfique : Go! Meurt! Meurt! Meurt! K.O. jusqu'au os.

Cependant, au moment que le jeune téméraire de 16 ans toucha le sol, un objet surprise lui traversait le dos.

Team : Hen! Qu'est-ce qui me traverse le corps? On aurait dit une banane verte.

Carrément mort à terre par la suite, mais rien ne se produit pendant de longue seconde. Ça rendait le birdo vert stérile.

Le Maléfique : Away! Disparaît le plancher comme tout le monde. Tu es "Game Over". Pourquoi il ne disparaît pas? Il est sensé de retourner à la case de départ.

Après 30 secondes et 20 centièmes, on vit un doigt bouger.

Le Maléfique : QQuuuuuuuoooooooooiiiiiiiiiiiicccccccckkkkkkkk??? C'est impossible. Comment? Encore vivant.

*Oui. Ses membres rebougaient petit à petit, mais incapable de se relever pendant plus de trois minutes. Pendant ce délai de temps interminable, Le Maléfique resta déconcerté par ce qu'il vivait sous ses yeux en ce moment-même.*

Team : Ouf! Quelle ironie du sort! Je crois que cette banane verte m'en a donné 50 de plus. Je retourne à 39.

Pour expliquer en quelle ligne les bananes ramassée par nos participants, si vous accumulez 100 bananes vous obtenez une vie. Il en existait 4 sortes dont un la couleur n'était pas apparente dans les jeux Donkey Kong Country.

La légende des bananes :
-un banane simple : 1 banane
-un paquet de bananes : 10 bananes
-un banane verte : 50 bananes (vous pouvez le donner à n'importe qui ou le garder tout simplement. Jauge du super pouvoir augmenter du quart.)
-un banane jaune : limite de 10 par personne. Augemente la jauge du super pouvoir ou vous donne deux vies. À vous de choisir.

En d'autres termes, quelqu'un de généreux avait fait laisser tomber un banane en plein ciel à Team sans que personne ne s'en rendre compte.

Qui est donc cette personne?

Team levait les yeux au ciel et remarqua une silouette qui reconnu plus au moins avant de voir son visage dans les cinq seconde qui suivent. Le Maléfique regardait plutôt les yeux rivés sur Teamen désespoir de cause. Ça le rendait paranoïaque du fait qu'il soit encore dans la course.

Le Maléfique : Dah! Personne ne peut toucher voyons. C'est vraiment abusé. Je ne peux pas y croire.

Team regardant en haut : Ah! Je vois.

On reprend notre sérieux en regardant l'adversaire droit dans les yeux.

Le Maléfique : Sacrement! Toujours sur le bord de crever, mais ça n'arrive jamais à toi. Insensé.

Team : J'ai de la chance. C'est tout. Arg! Mon bras.

Le Maléfique : De la chance! Je dirai plutôt que tu es Satan ma parole. Indomptable. Hein? Où est-il passé?

Il eut complétement disparu dans l'obscurité.

Team : Par ici mon ********!

*TTsssssssccccccchhh!*

Le Maléfique : Arch! Il m'enveloppe avec ses toiles. Comment a-t-il fait pour lar etrouver si vite? Je ne verrai plus rien du tout.

Team essaya une astuce pour "assommer bien raide" ce maudus de démon maléfique.

Le Maléfique : Punaise! À quoi il joue à la fin ce scélérat.

*Maintenant, autour de la grenouille d'apparaître dans le décor. L'énergie de Winky et de Team semblaient se renforcir avec le pouvoir du chaos. Les coups données allaient être plus dévastateur qu'à la normal.*

Team : Rebondit fort dessus.

*Bong! Bong! Bong! Bong! Bong! Bong!*

Comme un Yo-yo déchaîneur.

Le Maléfique : Nah! J'ai la tête débousolée.

*Shout!*

Le jeune héro débarqua de Winky et le chaos retombait endormi.

Team : Merci Winky!

*Chiiiinnnnkkkk!*

L'énergie du 7e chaos s'intillait à présent de plein cieux comme pour t'aveugler.

Le Maléfique : AAhhhh!!! C'est quoi cette lumière. Quoi non? Je ne suis pas encore sur pied. Roh! Ma tête.

Team : Chaos... Laser!

*Srrrinnnnggg!*

Laser limineux paré.

*CHhhhhoouuiipppp!!*

Cible atteint. Elle va ressentir seulement des brûlures. Ça n'a la tuera pas, du moins.

Le Maléfique : DDarrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!

Le rival demeurait au sol. Est-il éliminé?

Team : Hanf! Arrrrgggggg!!! Enfin. Je l'ai eu. Ouf!

*On voyait Squitter à gauche et Winky à droite de lui inquiètes pour leur maître.*

Team : Ah! Ne vous inquiètez pas pour ça. C'est l'un de mes amis qui n'a rien dans la caboche qui m'a fait ça. Une grosse prune. Toouuuu!

*Quoi? Le Maléfique n'avait pas disparu. Il s'était revelé de sitôt. Avait-il triché?*

Team : Garrr!!!

Le Maléfique : Tu ne crois tout même pas que j'allais jouer qu'avec une vie voyons. Je me suis pris un ballon de plus en cachette.

Team : Arch! Tu n'as pas le droit. Tu triches.

Le Maléfique : Je vais en finir avec toi un bonne fois pour toute. Goûte à mon poing métallique du dimanche.

*Bing!*

*SScccccrccccchhhhhhhh!!!*

À travers le boisé.

*Splouch!*

Dans la marre dégueulasse.

? : Jamais capable de prévoir l'imprévisible. Hein, Team?

Team : Comment? Tu m'observais depuis début Domi?

Domi : Je suis arrivé bien avant toi. Que tu es nul! Trop lent à détente.

Team : As-tu fini de me rabaisser? Je n'apprécie pas du tout.

Domi : Si je n'étais pas là pour intervenir, ta mort ouvrait la porte vers un nouveau monde.

Team avec un air bête : Au moins.

Domi : Cout dont toi! C'est comme ça tu parles à Birdo?

Birdo : Quelle plaie cette Domi! J'ai presque le goût de...

Toady : Pas ce soir Birdo. Ça va être la 3e en deux heures.

Team : Écoute. Je fais de mon mieux pour parler adéquatement.

Domi : Pffttt! Tu parles de te forcer? Tu me déçois beaucoup, tu sais.

Team : Pourrais-tu au moins arrêter de me suivre partout? Tu me gosses horriblement. Ça devient insurportable.

Domi : Sérieux, tu ne sais pas parler aux filles. Fait-moi confiance.

Team : Te faire confiance. À une mégère qui arrache le bras d'un gars pour qu'il reste avec lui. Non. Pas pour moi.

Domi : Ne me traite jamais de mégère. Je suis loin d'en être une.

Team : Une fatiguante comme toi, ça mérite la médaille platine.

Domi : Oh! Tu es trop gentil. Ça me touche. Je t'adore.

Team : Ne me touche pas! C'était sarcastique.

Domi : Aïlle! Tu es un vrai dijoncté, ma parole. Tu devrais consulter un psychologue.

Team : Es-tu malade? Si tu es là pour te foutre de ma gueule, va t'en.

Domi : Te laisser seul avec un bras cassé. Me prend pas pour une idiote.

Team : Si tu veux m'aider, évite de me serrer fort. Je ne voudrais pas que quelqu'un pense qu'on sort en amoureux. Ce n'est pas mon intention non plus.

Domi : Je ne peux pas faire une chose pareil et tu le sais.

Team : D'abord. Fou le camp! J'en ai marre de voir ta face.

Domi : Niah! Il n'y a aucun moyen de discuter sans que tu cries tout le temps.

Team : Je serai plus calme quand toi tu arrêteras de me booster.

Domi : Très bien. Tu as gagné. Laisse-moi te porter si tu le souhaites.

Team : Bon. On se comprends mieux.

Pendant que Domi tenait Team d'une épaule, il lui posa la question suivante.

Team : Peux-tu me dire d'où tu viens?

Domi : De Minusville. Une petite ville où que la violence n'existe pas.

Team : Ah! Ouais?

*La marche débute.*

Domi : Si quelqu'un se fait tabasser ou écoeurer ou même taxer, il se fait automatiquement réprimender par les autorités.

Team : Eh! Ben! C'est vraiment sévère chez vous.

Domi : Bah! Je crois que tu aurais aimé ce lieu. Les dysphasiques sont très appréciés chez nous. Peut importe l'handicap, nous portons une attention particulière aux infériorités des personnes atteintes d'un handicap quelqueconque.

Team : Un tel endroit existe vraiment?

Domi : Bien sûr. Puisque j'y ai habité 13 ans dans ma jeunesse avant de partir.

Team : Mais dit, votre population en compte combien de Birdo?

Domi : Pardon?

Team : Combien votre population comptait de Birdo?

*Cette question la rendait hystérique. Elle n'haussait pas lui répondre.*

Team : Qu'est-ce qu'il y a? Je t'ai vexée?

Domi : Ce n'est pas ça. Il existait tellement de créatures différentes que je ne savais pas différencié ma race.

Team : Ça m'arrive souvent ce genre de chose. C'est comme confondre un chinois avec un japonais.

Domi : Très juste.

Team : Dans le fond, tu m'as l'air d'une personne honnête et sein d'esprit.

Domi : Vraiment? C'est trop gentil.

Team : Oh! Domi.

Domi : Oups! Désolé. C'est plus fort que moi.

Team : Il faudra que tu corriges ce défaut.

Domi : Je m'emballes trop vite. ^^"

Pendant ce temps...

Rouge : Non. Je ne te crois pas. Je suis sûr que Team s'en sort idem.

Bidule : Avec un bras cassé? Il me fait pitié.

Rouge : C'est bien trop vrai. J'espère qu'il va bien. Ah!

*Comme à la vitesse du son.*

Bidule : C'est trop facile de te distraire rapidement.

Rouge : Hump! N'avise pas à mettre tes salles pattes sur moi!

Bidule : T'inquiète. Je vais simplement te piquer pour que tu sois à moi pour la vie.

Rouge : Ah! Non. Pas comme Le Maléfique. Non. Foutaise! Je ne te crois pas.

Bidule : Que la partie commence!

À suivre...

Épisode 101 : Un bluff? Rouge à bout de souffle.

Épisode 102 : La fin de la course et le combat d'Amy.

Épisode 103 : Les regrets et déceptions de Birdo et Yoshi.

Épisode 104 : Dans les profondeurs de Shadow.

Épisode 105 : La bataille du cobra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Toady



Messages : 155
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mer 27 Juil - 0:17

!!!

Wow, beaucoup de choses se sont passées ! Ce Maléfique est vraiment un gros enfoiré ! J'espère qu'il va se faire buter ou qu'il va cesser d'être un salaud. ^^

Junior est plutôt puissant en fait. Et Domi est sympa.

J'espère que Rouge va défoncer Bidule, c'est celui que je déteste le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mer 27 Juil - 4:50

Épisode 101 : Un bluff? Rouge à bout de souffle.


Prochain duel : Bidule, la sensue pédophile vs Rouge, la chauve-souris adoré de tous.

Nombre de vies :
Bidule : 15
Rouge : 7

Mouais! On peut dire qu'il s'est bien préparé se pervers au caractère malsain.

Juste avant d'amorcer le combat décisif, allons ce qui se passe du côté du couple Peach et Bowser enfermés dans un manoir où un énorme squelette au bandeau mauve, s'appelant Klaker, les poursuivait. Les derniers fuyards étaient présentement dans un tramway à la recherche de sa destination.

Peach : Je crois avoir compris à quoi servent les tonneaux avec un crochet vert et ceux avec un X rouge. Les verts augementent le temps pour atteindre la prochaine porte pour nous sauver du squelette pendant un certain temps. *Rappelez-vous de la maison hantée dans Donkey Kong Country 2.* Les rouges diminuent le temps de 5 ou 6 secondes tout dépendament du temps escompté.

Bowser : Ça t'a pris 2 vies pour t'en rendre compte. Génial!

Peach : Tu n'es pas si vite non plus.

Les deux : WWWWWooooouaaaaaaahhhhhhhh!!!

*Encore une descente en pente triangulaire.*

Revenons au duel qui opposait Bidule à Rouge.

La dernière fois que Rouge fut confronté dans ce genre de position, c'est quand Le Maléfique lui rentra sa bouche complétement dans son tuyau, incapable de s'en sortir dès que le contact était rentré.

*Cette fois-ci, son adversaire lui pique droit dans le but. Je n'aimerai pas être à sa place.*

Rouge : AAAhhhhh! Non. *Sortie sa botte gauche pour frapper sa tête.* Ah! Saleté pervers! Attend que je te fasse ta fête! Libère-moi.

*Une idée lui venait à ce moment précis.*

Bidule : Ah! Tu es trop mignone quand tu as les yeux fermés.

Rouge : Continue mon amour!

Bidule : Ne fait pas semblant de m'amadouer. Je ne suis pas du genre à me faire berner par une garce.

*Cloch!*

Un croque en jambe. Bidule allait tomber son pied gauche sur le pied droit. Mais, au moment où Rouge se libéra enfin de lui, ce dernier attrapait le bout de jambe droite qui la fit tombée bien évidemment.

Rouge : Oumfp! Tu ne me lâchera jamais. Bon sang!

Bidule : Tu t'enfuiras pas. Tu es ma femme pour la vie.

Rouge : Ark! Jamais de toute mon existance.

Bidule : Ça m'a surpris. Je l'avoue.

Rouge : Ah! C'était un bluff?

Bidule : Bien sûr. Qu'est-ce que tu croyais dont? C'est le meilleur moyen de faire peur aux petits enfants. Sais-tu ce que c'est qu'une piqure d'une guêpe?

Rouge : Hum! Ouais!

Bidule : C'est encore un million fois pire quand tu le ressens dans le culte. Niah! Ha! Ha! Ha! Que je suis ignoble! J'aime ça.

*Quelqu'un sorti d'un buisson.*

? : Niiiiiiaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh!!!! OOOOoorrrrrrrrrrrrrgggggggggg!!!

Rouge : Encore cette imbécile pédale!

*On devine déjà c'était qui.*

? : Laisse mon amie tranquille. Eh! Lâche ma tête foutu batard!

*Shout! Par le côté de son dos jaune.*

*Poum!*

La tête première sur un rocher. La fillette demeurait inconsiente au sol. Le batôn en métal roulait tout doucement vers l'ennemi. Que peut-il être chanceux!

Au moins, ce contre temps avait fini par libérer Rouge d'une emprise qui en finissait plus.

Rouge : Hanf! Hanf! *Se retourne de dos.* Non! Knuckles.

Bidule en se relevant : Mah! Il ne manque de culot celui-là de venir voler ma consette.

Rouge : Il agit en fille. Tu n'as pas à craindre d'elle.

Bidule : Tient! Tu lui parles en féminin. Que c'est dégueulasse! Breuk! Je suis tombé amoureuse d'une esbienne.

Rouge : Mouais! C'est ça. Ne vient plus mettre la puce à l'oreille.

Bidule : Mais, qu'est-ce que je raconte là? Qu'elle soit une fille ou un travesti, quelle différence que ça donne? Tu essayes encore de m'embobiner? C'est bien ça?

Rouge : Heu! Non. Pas du tout.

Bidule : AAAAHHHHHHHHHHHHH!!! Tu vas goûter à ma colère.

*Au-dessus de sa tête.*

Rouge : Quoi? Ce pédo peut faire une telle chose.

Bidule : Pluie abondante.

*PPssssssshhhhhhhhiiiiiioooooouuu!*

Rouge : Ouach! Pouark! *À une fraction de seconde après, son humeur changeait radicalement.* Hum! C'est vrai que ça goûte délicieux afin de compte. Je devrais en boire plus souvent.

Bidule : Je t'ai maintenant. Saleté de *****!

Rouge : Quoi?

*POuf!*

Sur elle encore une fois. Revoilà Rouge au sol. Trop facile de la distraire pour Bidule.

Rouge : Ah! Ce n'est pas vrai. Je me suis laissée prendre comme une vulgaire saucisson.

Bidule : Tu ne m'échapperas pas une seconde fois. Prépare-toi à être servi. Tu vas adorer ce que je te concottes pour cette nuit. Huuuummmmm!! Que c'est bon de retrouver enfin sa sensualité.

? : Que je me sens fier de mon Bidule! Il me rend la tâche bien plus facile.

*Partie sensurée.*

Rouge : Ouufff! HHeeeennn! Ça brûle.

Bidule : Rend-toi! Ou sinon, je te rends enciente.

*L'esprit démoniable et perfide n'était pas le seul à avoir toute la scène.*

Team et Domi venaient tout juste à ce moment de traverser les marais quand tout à coup, des petits écrans apparaissaient sous-terre.

Domi : Ce mec veut nous rendre malade.

Team : Je ne comprends pas ce qu'il fait.

Domi : C'est évidant. Il s'amuse à faire l'amour avec Rouge.

Team : Coooommmmeeennnttt????

Rouge : Je me rendrais jamais.

Bidule : Oh! On veut être coriace à ce je vois. Je vais mettre fin à tes jours en te séchant la gorge, dans ce cas.

Rouge : Quoi? Non. OOOOhhhhhhhh!!! HHeeeurrrrkkk! HHaaaaaaaarrrrrrrkkk!!!

Birdo : Non! Rouge!

Toady : Ne regarde surtout pas.

Bidule : Away! Meurt lentement.

*4 vies de perdus... 5... 6...*

Bidule : Hump! Je dois le faire.

*7... Nous arrivions enfin au bug 0. On avait dit que la main gauche du birdo jaune concentrait une toxine qui assèchait la gorge en circulant partout dans le corps. Cependant, c'est comme-ci Rouge ressentait ses veines se mordaient entre eux tel qu'un vers de terre.*

Heureusement, en contre partie...

Bidule : Je ne peux pas faire ça. C'est la femme de ma vie.

? : Qu'est-ce que tu racontes? Tu l'as à ta merci. Ne me déçoit pas. Espèce de larve sans cervelle.

Bidule : De toute façon, je l'ai déjà assez atteinte comme ça. *Il relâchait sa victime en ayant assez de souffrir sa belle-aimée. Elle mourra dans 24 heures d'une fièvre atroce.

? : Good Job, mon soufifre! Le Maléfique n'aurait pas fait mieux.

Rouge : Heu! Heurk! Heurk! Hark! HHeeeeeuuuuuu!!! Pourquoi m'as-tu épargnée?

Bidule : Tu es déjà morte pour moi. Du balai. Plus vite que ça.

Rouge : Comment? Quelle lâcheté! Je te laisserai pas me filer entre les doigts. C'est terminé. Je vais t'achever tout de suite.

Bidule : Mouah! Ha! Ha! Oh! Comment vas-tu réussir avec une seule vie? Explique-moi.

Rouge : Quoi? Tu as haussé me faire perdre toute mes vies. WWooooooarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrhhhhhhhh!!! BASTON!

Team : Attention! Ça va chauffer.

Domi : Je n'en doute pas une seconde. Allez! Tu viens?

Team : Allons la rejoindre sur la ligne d'arrivée.

Domi : C'est ce que je suis en train de dire. Crétin!

Birdo : Houlà! Elle me fait presque peur avec ce visage.

Toady : Il sera calciné au complet.

Bidule : Oh! Tu es trop sexy quand tu es en colère. Continue à me charmer comme tu le fais si bien. Je sues. *Une ligne rosée s'enclachait et allait tout droit vers lui.* What?

*Psshhiooouuu!!*

Rouge : Moooooouuuuuuuaaaaaarrrrrrrffffffff!!!

Toady : Ça c'est que j'appelle du jolie.

Birdo : C'est moi la plus belle.

Bidule : Ark! Je me suis fait touché.

*Le coup lui avait coûté une jauge d'énergie. Pas la vie en entier. L'attaque était tout simplement un botté en courbe enflammé rose mélangé avec du noir. Quand ça partait, rien ne peut lui échapper.*

Rouge : Ta gueule le mioche!

*Coup de griffres.*

2 vies perdues et un coeur à la portée de sa main.

Bidule : Powa! Ark! Salle peste!

Rouge : Niiaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh!!!!

Jet de lumière de feu qui jaillissait autour d'elle.

Bidule : Qoouuuuuuuiiiiiicccccccckkk!!!

Touché trois fois qu'une. Il lui reste plus que 10 vies juste.

Rouge : Je vais te massacrer jusqu'à ce qu'il te reste plus un souffle de vie.

Bidule : Je t'en prie. On pourrait négocier. Pas vrai? Non! Tu ne veux pas.

Rouge : Tuer à mort ce fou furieux.

Bidule : Tu parles comme un robot, tu sais. Je t'en prie. T'énerves pas.

Rouge : "Die Time!" Bat Fire!

*Tout son énergie dégageait d'un coup de tout son corps. De quoi en résulter une explosion.*

Bidule : Attend! Je t'aime.

*Boum!*

La fusée décolait dans l'espace.

Bidule : NNNNNNoooooooonnnnnnnnnnn!!! NNnaaaaaahhhhhhh!!!

À la fin, il était devenu chaud tel qu'une pierre en fusion. Cette attaque dévastatrice lui coûtait 10 vies. Donc, la partie fut égal coup sur coup. Rouge laissait-elle l'opportunité à son adversaire de se relever à nouveau?

Rouge : Hum! *La botte droite sur la tête de la sensue surhumaine.* Tu sais. Je pense que je vais te laisser une chance de te reprendre.

Bidule : Heeuummmppp! Vraiment?

Rouge : Huuummm... À moins que tu m'extorpires encore une fois.

Bidule : Ça serait super.

Rouge : Tout bien réfléchie...

Bidule : Ah! Non. Non. Non. Non. Pas le coup de grâce.

*Tang!*

Dans le ventre.

Bidule : NNaaaaaarrrrrrrggggggggg!!!

Les yeux riviraient au blanc.

Bidule K.O.

Juste avant de partir, la chauve-souris volante signa son nom.

Rouge : Enfin de compte, je me suis bien amusée. Bien joué, le coup de la fluide pluviale! Je m'en souviendrai toujours longtemps. Adio! Amico!

Après seulement 2 minutes de marche...

Rouge : Fiew! Quelle chaleur! J'ai l'impression d'être fièvreuse. Je me sens vraiment faible. Je me sens incapble de continuer. Au moins, j'ai atteint la ligne d'arrivée la première. AAnnffff! J'ai la tête qui tourne. *Elle vit une 2e personne arrivée, mais croya halluciner.* Roh! C'est toi Draco? Je ne me sens pas très bien.

*Quelques tournis par-ci et par-là. Ensuite, elle s'afessa pour de bon.*

Draco : Fiew! Enfin, me voilà arriver. Tient, je ne vois personne. Mais, attendons voir. Ce n'est pas un mirage. Non! Mais, c'est Rouge. Oh! non. *Il n'était pas assez rapide pour arriver dans 15 secondes.* Rouge! Est-ce que tu m'entends? *Quelques tappes sur son beau visage. C'est moi Draco. Oh! Bon sang! Tu as de la fièvre. Voyons voir! Ah! Que je suis maladroit! Prend ça.*Encore plus pire qu'on puisse y croire.* Sacre bleu!

Rouge : Hanf! Hanf! Hanf! Qui est-ce?

Draco : Tu ne me vois pas? C'est draco. Je vais vite te soigner.

Rouge : Je ne force pas mes yeux. C'est trop me demander. Hanf! Hanf!

Draco : Arg! Il y a aucun remède contre ça. J'en ai absolument de besoin. Dieu soit loué. *Plouck! Un petit jet d'ancre noir surprise.* Très amusant. C'est qui le vaurien qui a trafiqué mon sac.

Plutôt dire une valise de premier soin.

? : Mouaaaaaahhhhhhhhaaaaahhhhhhhhaaaaaaaaa!!! Tu ne croyais tout même pas que j'allais te laisser trimbaler avec tout ton stock.

Draco : Qui parle?

? : Juste devant toi. Gros taré!

Draco : D'où ça sort ce truc?

? : Étonnant, non? Tu risque d'en voir partout où tu passes vieux snoque. Mouuuaaaahhhhhhaaaaaahhaaaaaaaaaaa!!!!

*Contact éteint.*

Draco : C'était qui ce type?

Rouge : Hanf! Hanf! Hanf! AAAAAAHHHHHHHHHH!!!! Ça brûle à l'intérieur.

Draco : Oh! Oh! Ne t'en fait pas Rouge. Je dois attendre les autres. Ah! J'espère que Team et ses amis vont bien.

Team : Dit, on est bientôt arrivé?

Domi : Sapresti! Que peux-tu être impatient, parfois. Nous arrivons bientôt.

Team : C'était juste une question.

Tails : Peux-tu me dire où tu nous mènes Boo?

Boo : À la sortie.

*Derrière la cité perdue...*

Boo : Voilà encore la mouette. Eh!

Tails : Knuckles! Tout va bien?

Knuckles : Heeeuuuuu! AAhhhhhhaaarrrr!! Ah! C'est toi Tails. Je me suis cognée vraiment fort sur ce rocher.

Tails : Dit-moi ce qui c'était passé.

Boo : Tu laisses l'épis maïs tout seul.

Tails : Je ne peux pas m'occuper de deux en même temps.

Knuckles : J'ai voulu porter mon aide à Rouge, mais je me suis fait éjecter hélico contre ce rocher. *Elle sortait son miroir. En plein sur la tête. Quelle mine terrible!

Tails : Arrête d'être préoccupé par ton visage. Heu? PIchu 2 n'est pas là?

Boo : Il est parti de son côté ça a l'air. Quelle tête de mule ce pieux!

*D'autres arrivants voyaient la ligne d'arrivée.*

Akatsuki : Nous y voilà enfin. Mais, c'est Draco. Il teint Rouge sur ses bras. Elle n'a pas l'air de bien filer. Allons la voir Vaness!

Vanessa : Tu restes ici, Akatduc. Je veux que personne nous repère.

Akatsuki : Je t'en prie. Team n'est pas dans les paragages de toute façon. Que peux-t-il arriver de plus.

Draco : Eh! Vous deux. Venez m'aider.

*Pock!*

Akatsuki : Aïlle! Ça fait mal un coup de fusil.

Vanessa : Triple idiot! Nous sommes repérés.

Draco : Vous êtes trop lents. Quelqu'un a vu Team ou Lucario?

Vanessa : Ne me parle pas d'eux.

Akatsuki : Vaness. Non. Pourquoi? Aïlle!

Vanessa : Ne répond pas à l'ennemi.

Akatsuki : En revient-en avec ta psychose.

Draco : Elle a déjà atteint les 50 degrés celcius.

Akatsuki : Quoi? 50 de fièvre. Vous exagérer docteur.

Draco : Je viens juste de prendre sa température. Il faut vite l'amener à l'hôpital, sinon elle mourra.

Akatsuki : *****! Fait quelque chose Vaness.

Vanessa : D'accord.

Rouge : Hump! Hump!

*Sllrrriiinnkk!*

Toutes les visages demeuraient à présent outré par ce qu'il allait se produire sous leur yeux.

Tous : Non! Ne lui tire pas dessus!

À suivre...

Épisode 102 : La fin de la course et le combat d'Amy.

Épisode 103 : Les regrets et déceptions de Birdo et Yoshi.

Épisode 104 : Dans les profondeurs de Shadow.

Épisode 105 : La bataille du cobra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akatsuki-planta

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Dim 7 Aoû - 9:47

Epic tous ça, Bidule c'est bien fait avoir par Rouge!

(Désolé de mon absence, j'étais en Espagne et merci de tes mail).

Ses dernier combats son bien narrez, bon boulot, et à tous bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Dim 7 Aoû - 20:07

Merci beaucoup Akatsuki!

As-tu passé un bon voyage? Pourrais-tu me faire un résumé de tes vacances en Espagne?



Rendu à ce stade-ci, je vous donne un classement de la puissance ou force de certains personnages participants et principaux. Je vous donnerai la série d'attaque de chacun par mails pour que vous puissiez garder en mémoire ce qu'un personnage peut faire pour attaquer ou se défendre.

La force des personnages :

Surpuissants :

-Monkey D. Luffy
-Le Maléfique
-Bowser Jr.
-Akatsuki (plutôt tranquille pour l'instant)
-Pichu 2 (quand il est en colère)

Forts :
-Birdo
-Team (avec le 7e Chaos Emerald)
-Toady (pourra devenir surpuissant avec le temps)
-Domi
-Vanessa (avec ses médicaments)
-Le scientifique fou (ne s'est pas encore montré)
-Sonic

Moyens :
-Rouge
-Bidule
-Tails (juste aux poings)

Faibles :
-Boo
-Lucario (facilement attrappé par les sentiments ou lâche rapidement le combat quand ce n'est pas à sa portée)

Lucario semble fort mentalement, mais sa puissance est moindre comparé aux autres. Souvent, il croit tout faire en prenant la grosse tête. Quand on lui brise sa bulle, il ne contrôle plus comment il agit et à quoi il pense. Il se dit normalement que c'est impossible, n'importe quoi. Quand on le confronte comme Domi, il peut perdre tous ses moyens et bougonner dans son coin. C'est l'une des choses qui le rend hors de lui-même. Une journée, c'est la gloire assurée et le lendemain, c'est la déprime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Ven 12 Aoû - 3:46

Épisode 102 : La fin de la course et le combat D'amy.


Tout le monde arrivait presqu'en même temps vers la ligne en mettant à part Bowser, Peach et la Team Rocket sans Miaouss toujours coincés dans le manoir hanté et quelques insignifiants qui se sont perdus en cours de route.

Miaouss : Quelle gang de nul ma team! Il n'ont pas su garder leur sans froid comme d'habitude. Hum... Je me demande ce que fait ce toubib ici. *Il se secouait un peu après avoir regarder une seconde fois. Je ne rêves pas. Elle ne compte pas la tuer tout même.

Complétement au nord-ouest...

Boo : Peux-tu au moins marcher la famelette?

Knuckles : J'ai juste la tête en compote. À part ça, ça va.

Tails : Eh! C'est Draco. Ça tombe bien. Je te cherchais pendant tout ce temps. Mais, ça ne serait pas Rouge par terre. Quelqu'un le menace avec un revolver.

Boo : Bah! Encore cette ****.

Tails : Tient-moi Junior 5 minutes. Okay. ROUGE!!!

Tout juste à l'ouest.

Amy : Saleté d'oiseau de malheur. Il n'a pas moyen d'être tranquille sans que ça picosse tout le temps.

D'après moi, elle avait assez de tous ces oiseaux qui s'amusement à la piquer. Mais, cette fois-ci, c'était des mini-necky fantôme comme dans DKC 2.

Amy : Mais, j'hallucine, ma foie. Rouge!!! Ne bouge pas de là. Je viens te sauver.

*Kit Fisto n'était pas là pour l'instant, quelque chose me dit qu'il est en train de chercher quelque chose.*

Totalement à l'est...

Pichu 2 : Jamais plus de ma vie que Pichu fera équipe avec ces tarés. Que vois-je, ma parole? C'est Rouge. Elle n'a pas l'air bien.

Trop aveugle pour ne pas voir le gun lui sauter aux yeux.

Ensuite vers le nord...

Parakarry : Me revoilà de retour. Oh! Vous la pêtez fort cette fois-ci. Let's go! Je veux encore voir de l'action en haute définition.

*Mais, où était Donc Boshi?*

Boshi : AAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH!!! N'approche pas stupide squelette. NNNNiaaaaaaahhhhhhhhhh!!! Au secours! Maman.

Peach : Regarde à ta gauche Bowser. C'est Boshi.

Bowser : Il s'est foutu dans le piège tout comme nous ce pleurenichard.

Revenons à notre boulet amateur. Il préparait son "pop-corn", sa chaise longue et ses lunettes en 3D comme la fois où Bowser allait tout revagé à Toadsville, il y a de celà 2 ans. Fan-fic : Les aventures farfelues de Mario et Sonic.

Parakarry : Que c'est exicitant!

Enfin, vers le nord-est...

Domi : Je m'obstines à savoir ce que ma patronne manigeance, mais je ne veux pas la décevoir.

Team : Pourquoi travailles-tu pour elle dans ce cas?

Domi : Je n'ai pas le choix. J'ai besoin d'argent pour me nourrir. Puis, vu ma situation, trouver un autre travail est plus difficile. Je m'attache beaucoup à ma race.

Team : Ce n'est pas très bon. Trop s'attacher à des choses plus ou moins importants peut te rendre sérieusement folle. Un moment donné, tu finis par tout perdre d'un coup.

Domi : Je le sais bien. C'est pour ça que je joue le jeu depuis le début.

Team l'air sceptique : Quel jeu?

Domi : Je viens de découvrir des dossiers à ton nom. Celui d'akatsuki figure aussi. Imagine-toi que je viens de constater qu'ils sortaient ensemble ces deux-là.

Team : Ce n'est pas une surprise. On le savait tous déjà bien avant que tu fasses ton apparition dans la compétition. Au fait, comment as-tu réussi à sortir de prision?

Domi : J'utilisais une lime à ongle pour couper les barreaux.

Team : Un classic. Brada était avec toi dans ta cage?

Domi : Non. Celle d'à côté. Je l'avais pris en pitié. C'est pour ça que je l'avais libérée.

Team : Mais, juste un autre question : Comment se fait-il que Vanessa se retrouve avec mes dossiers personnels?

Domi : Je l'ignore. C'est ce que je me demande aussi. Il y a quelque chose pas net chez elle. En plus, ton mot de passe pour avoir accès au dossier y figure. C'est bien 33-Tails?

Team : Heu... Ouais. Pourquoi? Tu ne vas tout même pas lui rendre mes dossiers.

Domi : Non. Bien sûr que non. C'est contre la loi. Sauf que la structure ne semble pas défini chez nous. Je dois vite les cachers à nouveau. Regarde qui est là-bas.

Team : Pas encore avec son gun. Combien de temps que celà va durer? Eh! Rouge est par terre. Elle n'a pas l'air de filer très bien.

Domi : Elle brûle de fièvre. C'est évidant pourtant. Eh! Qu'est-ce que tu fabriques?

Team : L'arrêter avant qu'elle lui tire une balle dans la tête.

Domi : Stop Team! Tu n'as pas la force de continuer à te battre sans ton bras droit.

*Bang!*

! : AArrrrrrrhhhh!!!

ON AVAIT TIRÉ. Quelle malheur! Mais, le tire fut dévié au dernier instant. C'était bouleversant. Certains allaient pleurer et d'autres le coeur chavirait au bleu, même au vert. Team n'eut pas le temps de réagir. Alors, qui?

Amy : AAAAAAHHHHHH!!! Vous avez perdu tous la tête.

"Ben! Quoi? Un oiseau mort. Aurais-tu préféré voir la chauve-souris morte?"

Vanessa : Tu es qui toi pour hausser me défier?

La réponse était :

Méta-Knight.

Méta-Knight : Dépose ton arme à terre.

Vanessa : HHuuurrrrrrmmmmmm... Niiiooonnnn!!! Hein! *Elle relâchait son arme d'un coup de pouce.* Vous allez tous le regretter un jour.

*Menace de l'épée mauve.*

Méta-Knight : Si tu t'avises de recommencer, je te coupes les vivres.

Vanessa : Ha! Vous n'avez pas assez de courage pour ça. AAAAHHHHHHHH!!!! Mon sous-bras. Triple idiot!

Akatsuki : Non! Vaness!

*Il n'atteignait pas la cible. C'était seulement pour lui faire peur.*

Draco : Vous êtes fou. Arrête ça tout de suite!

*Pour la première fois, le birdo noir s'écratait du groupe afin de s'éloigner le plus que possible de la terreur des cieux.*

Méta-Knight : Je ne l'ai même pas touché. C'était pour lui donner la frousse de sa vie.

Vanessa : Niant! Hein! Hein! Vous allez voir ce que je vous réserve plus tard. Ça vous tuera d'un coup.

Domi : Tu sais que tout le monde t'entend Vanessa. Même de dos.

Vanessa : Ah! Mais, non. Je rigolais. C'est tout. Hein! Ha! Vous n'allez tout même pas croire que j'ai l'intention de vous causer des ennuis encore. Non. Non?

Tails envoyait le service, Amy frappait de toutes ses forces avec son marteau.

*Bang!*

La voilà partit.

Vanessa : Salles vermiceaux!!!

*Shin! Son étoile scintillante.*

Tails : Cette femme nous gêne.

Amy : Comme ça, elle nous embêtera plus pour un bon moment.

Team : Quel soulagement!

Domi : Je te comprends.

--------------------------------------------------------

*Course terminée.*

1 : Méta-Knight 17:03:606--1+20= 21
2 : Rouge 33:13:124--4+15= 19
3 : Draco 33:15:099--10
4 : Vanessa 36:18:333--8
5 : Akatsuki 36:19:071---2+6= 8
6 : Miaouss 42:00:325---8+5= 13
7 : Tails 42:13:625---4
8 : Amy 42:19:782---5+3= 8
9 : Boo 42:22:088---2
10 : Domi 42:45:709---20+1= 21
11 : Team 42:48:555
12 : Pichu 2--42:50:062
13 : Sacha 46:17:288
14 : Luffy 50:12:199 (De la chance) 10
15 : Parakarry 50:14:197 (N'a pas bougé de son siège jusqu'à temps que ça soit fini)
16 : Pikachu 52:23:491
17 : Kirby 57:09:991
18 : Zelda 60:01:993
19 : Brada 66:23:567
20 : Boshi 83:34:858
21 : James 83:35:040
22 : Jessie 83:35:090---6
23 : Peach 83:40:800
24 : Bowser 83:40:804
25 : Samus 84:06:606
26 : King Dedede 87:77:777
27 : Kit Fisto 90:00:00 (arrive dans le temps limite)
28 : Lucario (Pas encore arrivé) 15
29 : Bidule-Éliminé par Rouge
30 : Knuckles-a décidé de céder sa place pour cette fois-ci (Abandon)
31 : Bowser Jr.-Éliminé par Kuff 'n' Klout (pénalité) 3

Classement final :

1 : Méta-Knight 21 (+9)
1 : Domi 21 (N)
3 : Rouge 19 (+4)
4 : Lucario 15 (-2)
5 : Miaouss 13 (-1)
6 : Luffy 10 (-3)
6 : Draco 10 (N)
8 : Amy 8 (-2)
8 : Akatsuki 8 (+1)
8 : Vanessa 8 (N)
11 : Jessie 6 (-5)
12 : Tails 4 (N)
13 : Bowser Jr. 3 (-5)
14 : Boo 2 (N)
Le reste : 0

Classement général :

1-Team_Yoshi 177 pts
2-Rouge 146 pts
3-Parakarry 95 pts
4-Tails 75 pts
5-Birdo 68 pts
6-Bowser Jr. 65 pts
7-Peach 61 pts
8-Le Maléfique 55 pts
9-Toady 51 pts
9-Akatsuki 51 pts (+1)
11-Bowser 44 pts
11-Domi 44 pts (+1)
13-Luffy 41 pts
14-Knuckles 40 pts
15-Boo 35 pts
16-Sonic 31 pts
17-Samus 29 pts
17-Pichu 2: 29 pts
17-Vanessa 29 pts (+3)
20-Kit Fisto 22 pts (-1)
21-Yoshi 21 pts
21-Méta-Knight 21 pts (+12)
23-Sacha 18 pts (-1)
24-Lucario 15 pts (-1)
24-Miaouss 15 pts (+1)
26-Amy 13 pts (-1)
27-Zelda 12 pts (-3)
28-Draco 10 pts (N)
29-Damien 8 pts (-2)
29-Boshi 8 pts (-2)
29-Shadow 8 pts (-2)
31-Bidule 6 pts (-2)
31-Jessie 6 pts
33-Pikachu87---3 pts (-3)
Le reste-0

Absence : Birdo, Toady, Yoshi et Shadow.
En repos : Mario
Les nouveaux blessés : Junior, Team et Rouge.
En danger de mort : Rouge
Retours : Sonic

Ça bien l'air que Méta-Knight était arrivé bien avant tout le monde sur la ligne d'arrivée. Il planait dans les airs pendant tout son trajet. Team ne pensa pas que c'était légal. Est-ce que ça l'était? Oui, c'était permis; Tant qu'il ne dépassait pas les limites des terrains. La chave-souris des airs avait tout le temps de faire marche arrière pour voir comment ça se passait avec les autres. Par hasard, elle croisait Team en train de murfler un bon coup contre Le Maléfique. Méta-Knight savait sûrement beaucoup plus que nous sur les bananes vertes. Il en possédait 3. Non seulement, elles augementaient la jauge du super pouvoir d'un quart, mais aussi : 50 bananes de plus de récupérer. Ce qui a permis à Team de survivre avant qu'il soyait "Game Over".

Quant à Luffy, il tentait de percer de partout le bon passage pour se rendre à destination. Par chance, il finissait par retrouver son chemin de lui-même pour tomber 14e.

Comme à son habitude, Sacha se ventait qu'il était meilleur que le Team Rocket. Il ne faut pas oublier Miaouss dans cette histoire. Mouah! Raté.

Quand la bande de cougards se manifestaient hors du manoir, Le Maléfique les croisa à nouveau. Il avait la nette intention de les tuer, mais son maître l'interpelait en lui disant de garder ses distances. Il ne voulait pas le perdre pour l'autre niveau aussi. Car, si il se fait éliminer encore une fois, juste une seule fois, les effets se feront sentir au niveau 7.

Malgré tous les périples que travaissaient nos jeunes amis, les bléssés se multipliaient plus que la compétition avançait de plus belle pour eux. Maintenant, Team, Junior, Knuckles et Rouge furent signer sur la liste des bléssés. À qui le tour maintenant?

Team : Hum! Qu'est-ce qu'il lui arrive à elle?

Domi : Je viens de te le dire. Pauvre ***!

Draco : Sa température augemente à 52. Si elle atteint les 60 d'ici les prochaines 23 heures, elle se désintégrera.

Team : Vous n'êtes pas sérieux?

Draco : Il n'a rien de plus dramatique que ceci. Vous devez vous dépêcher. Son temps est compté. Que vous est-il arrivé l'Échina rouge?

Knuckles : Son accolyte m'a poussé contre un rocher.

Le Maléfique : Tu y es allé un peu fort, mon grand.

Bidule : Je ne suis pas comme toi qui fait durer trop le plaisir.

Draco : Attendez! J'ai ce qu'il vous faut. Tient! Prenez cette banderole pour couvrir sa tête.

Tails : Merci Docteur!

Knuckles : J'espère guérrir vite. Je ne supporte pas d'une telle laideur.

Tails : Contente-toi de ne pas être dans le coma après ce que tu viens de subir.

Knuckles : Doucement Tails. Je ne suis pas un jouet.

Au moins, elle s'en sort idem. Rien de comparable avec les plus graves cas. Surtout Rouge. Serait-ce la prochaine sur la liste?

Team : Pensiez-vous que vous pouvez me mettre d'autre crème pour l'anti-douleur capitaine?

Draco l'examinait de plus près à la vite. Rien de très réjouissant pour lui.

Draco : Qu'est-ce que vous avez foutu? Votre bras est complétement paralysé. Vous devez vous rendre à l'hôpital pour un dianostique. Vous allez être dans le plâtre pour quelques jours mon ami.

Team : Quoi? Ce n'est pas le moment que je m'absente pour un détail aussi critique. Ouf! Au moins, tant que moi et Rouge nous sommes hors course, nous risquons rien.

Amy : Je ne suis pas si sûr que ça Team. Tu oublies Parakarry.

Team : Même si je m'absentes pour 2 courses, Parakarry n'aura jamais le temps de me reattrapper.

Amy : Mouais! Tu as s'en doute raison. Que fais-tu de Maléfique, alors?

Team : J'ai réussi à le mettre hors course pour le reste du niveau. C'est à vous de jouer les amis.

Pichu 2 : Tu parles d'une idée. Comment veux-tu qu'on révalise contre Bidule? Il va sûrement nous réserver des surprises.

Team : Je confies les rennes à Domi. Elle sera comment vous diriger sur la bonne voie.

Domi : Qui? Moi? Tu ne le penses sérieusement?

Sonic : Mah! Tu es vraiment le pire des marthyre.

*Enfin, voilà le dernier participant.*

Amy : Sonic!!! Tu es vivant.

Domi : Tient. Voilà le sans abri.

Amy : Eh! Lucario. Tu laisses mon mari te faire la job à ta place.

Lucario : Je me sens pas très bien. Dah!

Amy : Qu'est-ce qu'il a tout d'un coup? Je le croyais fort pourtant.

Sonic : Il a vomi à cause qu'il a vu trop d'hibous.

Amy : Franchement. Il a peur de tout lui aussi.

Sonic : Ben! Que veux-tu que j'y fasses? C'est un vrai carma ce faucheton.

Amy : À part ça?

Sonic : Il y avait un oiseau fantôme qui me fixait du regard. C'est quand même bizarre.

Amy : Il faut que tu partes d'ici.

Sonic : Pourquoi? Qu'as-tu fait encore?

Amy : J'en ai assommé trois ou quatre tentôt. Sa mère va te prendre pour le gibier à ma place.

Sonic : Pfffftttt! Je suis sûr que la mère des ces oiseaux ne sont pas plus gros que trois pommes.

Pichu 2 : Eh! C'est ma réplique Sonic.

Team : Ah! Veux-tu bien arrêter de te plaindre Pichu 2? AAAhhh! Saleté de bras. Ce n'est pas mon jour de chance. Comment va Junior?

Draco : Endormi seulement. Il a l'air très épuisé.

Tails : Il s'était évanouïe en se relevant de son dernier combat.

Draco : Quel brave garçon! Il se sacrifie beaucoup pour vous. J'imagine qu'un séjour à l'hôpital ne lui fera pas de tort. Il aura le temps de récupérer en masse de son énergie perdu.

Team : Que proposez-vous docteur Draco?

Draco : Vous n'êtes pas encore parti? Incompétant. Amenez-les deux tant qu'à faire et prenez soin de vous rétablir pour la forme.

Team : Pas d'inquiètude. Je prendrai le temps qu'il faudra pour...

Draco : Partez immédiatement! La vie de Rouge est compté. Tout ira bien pour l'autre.

Team : D'accord. J'y vais.

Lucario : Hump! Hump! Non. Team attend.

*Trop tard, il n'eut pas le temps de rester une seconde de plus.*

-------------------------------------------------------------------------------------

Nous sommes à présent dimanche, 14 août 2006, à 7h00 du matin. La salle d'attente fut presque débordée. Team apparaissait de nul part sur deux chaises libres d'accès avec Junior dans ses bras qu'il allait bientôt se réveiller et Rouge qui avait sa température qui empirait de plus en plus.

Certains patients : AAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHH!!!! AAAHHHHHH!!!

Team : Nous voilà arrivée. Quoi? C'est déjà le matin. Sapreti que l'espace et le temps passe rapidement avec un chaos emerald.

Rouge : Hump! Hump!

Team : Ne t'inquiète pas Rouge. Les secours viendront bientôt. Aïlle! Tu es brûlante. Meurtrière cette fièvre!

Bowser Jr. : AAAhhhhhhh!!! Je ne sens plus rien. Quuuoiiccckk???

Team : Ah! Ouf! Tu m'as fait peur Junior.

Bowser Jr. : Qu'est-ce que je fous dans tes bras? Je ne suis pas ton enfant.

Team : Tu t'es évanouïe.

Junior : Comment ça? Je ne me rappelle pas d'avoir perdu connaissance. Et puis, où est mon baton?

Team : Quoi? Ton pinceau? Je pense que je l'ai oublié sur l'île.

Junior : Comment peux-tu être aussi imbécile?

Team : Je devais me dépêcher. Rouge souffre d'une fièvre extrêmement dangeureuse.

Junior : Qui? La rapace? NNiiioooorrrrkkkk!!! Que lui est-il arrivé?

Team : Je ne le sais pas. Ça doit être dû à son combat avec ce birdo jaune.

Junior : Ne me parle pas de cet espèce de pédo.

Team : Mais, Comment t'a fais pour te retrouver dans cet état?

Junior : Je te le dirai plus tard. Je veux dormir dans un lit douillet. Pas dans les bras d'un mec qui ne sait pas se battre sans l'aide d'un diamant.

Team : C'est un Chaos Emerald.

Junior : Aucun besoin de le préciser non plus. Je le sais.

Rémi : Que foutu planter là Bill? Tu ne vois qu'il y a une patiente mal au point dans la salle.

Bill : Heu... Désolé. J'étais trop captivé dans le moment.

*TTTsshhh!*

Rémi : Ce n'est pas le moment d'avoir des fantasmes. On est au boulot ici.

*Dr. Schartel sortait du coin droit en poussant les deux nouveaux incompétants qui manquaient sérieusement d'expériences. La secrétaire avait dû sûrement reconnaître nos visages. Elle s'avaient très bien sa routine. Dr. Elivera arrivait presque 2 minutes après.*

Dr. Shartel : Leave-me to pass.

Suivant ce délai, Team et Junior remarquèrent aussi à quoi pensait le petit nouveau. Ils le fixèrent du regard comme pour le mettre en garde.

Bill : Pourquoi me fixent-ils ainsi?

Rémi : Ignorant! Ils n'apprécient pas voir quelqu'un de notre genre à imaginer des fantasmes sur leur amie. Contente-toi de regarder ailleurs. Ils m'ont l'air terrifiants. Ne t'oppose pas à eux.

Bill : Je faisais rien de mal.

*Même si Junior et Team ne s'attendirent pas entre eux, ils eurent une très bonne complexité ensemble. Oubliez ça avec Pichu 2. Ils se chicaneraient sans arrêt pour le titre de leadeur. Dans le cas contraire, c'était plutôt particulier.*

*sspprrroouuuccchhh!*

Team : Ah! Crisse! Pourquoi j'ai une galle qui pisse du brun.

Junior : YYYiiiiaaaaaaawwwwwww!!! Répuniant. Enlève-moi ce truc de ma face.

Dr. Shartel : D'ont Panic! D'ont Panic! What's up Elivera? Ah! Okay. She take the kid.

Dr. Elivera : Mi prenderò cura di te.

Junior : Super Facisnation! Belle demoiselle.

Team : Arrête de te venter.

Junior : Meilleur chance la prochaine fois Team. Je vais me régaler.

Team : Ne te réjouis pas trop vite.

Dr. Schartel : Please, rest calm!

Team : Tait-toi foutu anglais qui ne sait pas dire une phrase en français.

Dr. Akiri : Je suis arrivé le plus vite que j'ai pu. Il y en a un qui dort en même temps de parler.

Team : C'est sûrement Shadow qui s'est réveillé du coma.

Dr. Akiri : Pas encore. Il rêve pésiblement dans son coma.

Team : Ah! Tant mieux.

*Il avait l'air plutôt insouciant. Il se préoccupa plus de son état.*

Dr. Akiri : Je dois vous amener au premier soin immédiatement. Ah! Navré mon ami. Je n'avais pas vu votre amie brûlante de fièvre. Aïlle! C'est chaud. Schartle, Come here to emergency room immediately!

Dr. Schartel : All right, doctor Akiri.

Dr. Akiri : Suivez-moi Team.

Team : Est-ce que c'est plus grave que prévu docteur?

*On tourne à gauche, 2e porte à gauche.*

Dr.Akiri : Il nous reste une mintue. Dépêchez-vous.

*Il n'avait pas le temps d'expliquer. Si dans une minute passé la galle n'est pas soigné, il risquait de perdre son bras droit en entier. On sait tous que ça se soigne en 5 secondes pour la pénétration. Dans ce cas-ci, une minute semblait impossible à réaliser. Évaluer l'empleur des dégâts, 30 secondes. Traiter et extraire le noyau de la galle, entre 15 à 20 secondes. Désinfecter le tout, plus que 20 secondes. Il manquait au moins 10 secondes au traitement. Si Akiri ne soignait pas au plus vite la blessure infligé par Pichu suivi des griffes du Maléfique, un poison mortel allait se propager dans la sang de Team. Aucun temps à perdre.*

Team : Ça a l'air très petit ici. Ça ressemble à un placard mal arrangé.

Akiri : Je voue demanderai de prendre une très grande respiration.

Team : Pas de trouble.

Akiri : Ne bouger surtout pas, ça risque de faire mal.

Team : Ah! Ouf! Ah! Ça brûle!

Akiri : C'est bien. Restez de cette façon.

*pppouuurrrrrrrttttttiiiiiinnnnnn!*

Le ballon vient de pêter en de millions particules de sang brun et rouge.

Team tappa de son autre poing sur la table de chevet.

Team : ******! ******! Ça me fait trop *****.

Akiri : Tout se passe à merveille. Tenez bon. Prenez ce bout de chiffon et mettez-le sur votre blessure. Ça va désinfecter.

Team : Comme ça.

Akiri : Oui. Bien droit sur la longue marque. N'oubliez pas de presser.

Team : hhiiiiiiii!!! AAAAHHHHH!!!! Ouf! Ça soulage. Ça brûle.

Akiri : N'agitez pas votre bras : Vous allez subir une injection contre le poison.

Team : Quel poison?

*La piqure ne lui semblait faire d'effet. Ce n'était une piqure de rien du tout qui va lui faire peur.*

Akiri : Encore 5 petites secondes. Allez!

Team : Je ne sais pas pour vous, mais je ne ressens rien.

Akiri : Voilà! Comment vous vous sentez Team?

Team : Assez bien. Cependant, je ne ressens plus rien sur mon bras droit.

Akiri : Bah! C'est normal. Il faut laisser le temps à votre membre de se reposer. Je vais demander au Dr. Tazel de prendre le relai pour la suite. Ne vous inquiètez pas, vous serez très bientôt vite réatabli.

Team : En voilà une bonne nouvelle.

Akiri : Eh! Tazel. Je vous cherchais justement.

Tazel : C'était quoi cette alerte? Ah! Encore vous.

Akiri : Pourrais-tu libérer une chambre près de la 704 et de plâtrer ce bras pour moi?

Tazel : No problemo. Comment lui a-t-il fait ça?

Akiri : Pas le temps de t'en dire plus long collègue. J'ai plus urgent à faire. *Prêt à sortir du placard.* M. Tazel s'occupera de vous. C'est un type d'une extrême finesse. Vous ne serrez pas deussus.

Team : Très bien. A+

-----------------------------------------------------

Dans la chambre 704...

Birdo : Mais, c'est quoi cette sonnerie de malade?

Au microphone : Que tout le monde reste tranquille. Ceci n'est qu'un exercice de routine.

*C'était la secrétaire du bas au rez-de-chaussée*.

Birdo : Un exercice d'incendie??

La secrétaire du l'étage 1 : Nos médecins spécialisés dans le domaine va prendre bien soin de nos bléssés. N'ayez aucune crainte. Merci!

Birdo : Je dois sûrement avoir rêvé.

*Juste avant de fermer ses belles pulpilles, elle vit Toady sur le coin de porte d'un seul oeil.*

Birdo : Qu'est-ce qui t'amène Toady?

Toady : Rien. Je voulais savoir si tu allais bien.

Birdo : Super mon brave! *Elle s'accota maintenant sa tête sur sa main gauche en soupirant. Elle demeura indifférent de sa présence dans sa loge.* C'était quoi cette sonnerie?

Toady : Ah! Bah! Rien du tout. C'est seulement une fausse alerte.

Birdo : Je l'espère. J'ai vraiment cru que quelqu'un allait mourrir. Team a vraiment défoncé ce taudis de Maléfique.

Toady en se grattant la tête : En quelle sorte.

*Quelque chose me dit qu'il vivait la bousculade de la réception du rez-de-chaussée de toute à l'heure.*

Birdo : Eh! As-tu vu la raclée que Rouge a fait subir à Bidule?

Toady : De toute beauté.

Birdo : Trop fabuleuse cette femme. Je l'avais cru moins forte que ça.

Toady : Tu parles de ma meufle là?

Birdo : Oups! Désolé. Je ne t'ai pas véxé au moins. Dit-moi que tu m'en veux pas pour ce commentaire bidon.

Toady : Absolument pas. Tu es trop joli pour ne pas être pardonnée.

Birdo : Ah! Tu es trop galant. Ça me touche. Team ne sait pas dire un mot doux.

Toady : C'est juste qu'il est gêné quoi.

Birdo : Mais, il n'a pas peur de prendre des risques.

Toady : Surtout suicidaire.

Birdo : J'aime les ascensions fortes, tu sais.

Toady : Tout le contraire de Team. Il ne sait pas se battre, n'aime pas les ascensions fortes. Bonne chance pour le montagnes russes!

Birdo : Tant que ça? Il est tout simplement incroyable.

Toady : Essaye de l'amener à une fête forraine un bon jour et tu verras par toi-même.

Birdo : Oh! J'y pense. Comment va l'enfant de Peach?

Toady : Comment?

Birdo : Tu sais, le bébé mi-homme, mi dragon. Je trouve adorable.

Toady : Ah! Tu parles de Junior. Crois-tu vraiment que c'est sa mère?

Birdo : Ben! Ouais. Pourquoi je le vois toujours avec?

Toady : Ben! Elle s'occupe seulement de lui. Son père l'a jeté dehors.

Birdo : Tu parles de Bowser? Non, je ne te crois pas.

Toady : Étant donné toxicomane pendant 8 ans, tu ne dois pas t'en rappeller.

Birdo : De quoi tu parles toi? Veux-tu que je t'assomme?

Toady : Tu n'as pas mal au ventre?

Birdo : Mon ventre? Pas vraiment. Mon dos non plus. Mon poing s'étire. Je me sens beaucoup mieux.

Toady : Heu... Birdo.

Birdo : Qu'est-ce que tu veux l'ostie de menteur?

Toady : Tu pourrais me lâcher, pas vrai?

Birdo : Ah! C'est vrai. Désolé mon pauvre Toady. Je n'ai pas voulu. Tu me pardonnes?

Toady : Bien sûr, Birdo.

Elle joua la ***** parce qu'elle sut après quelques reprises que Toady pardonnera n'importe quelle fille pour son inconduite.

--------------

Vers le 8e étage au bureau du Dr. Kubino, l'employeur...

*Ting!*

Dr. Kubino : Qu'est-ce qui se passe Akiri? C'est quoi se rafus?

Dr. Akiri : Venez tout de suite à l'urgence. Nous avons à faire à un cas particulier.

Dr. Kubino : Parfait. Mais, dit-moi ce qui se passe en ce moment? Je veux les faits.

En route pour l'ascenceur maintenant.

Dr. Akiri : Nous avons un fièvreuse de 54.7 degrés celcius en bas. Nous lui avons administré plusieurs injections pour baisser la température, mais rien à faire. Ça finit par remonter après 10 secondes.

Kubino appuyait sur le bouton d'urgence.

*Ting!*

Dr. Kubino : Vous raconterez le reste rendu dans la salle. Dépêchons-nous.

Dr. Akiri : Roger!

Quand enfin Kubino voyait la patiente, ce dernier était sous le choc.

Dr. Kubino : Seigneur! Dieu! Ça fait combien de temps qu'elle est dans cet état?

Dr. Schartel : Two hours and seventeen minutes.

Dr. Kubino : Environ 6 heures. À cette température, elle devrait déjà tomber morte. Faux?

Dr. Akiri : Négatif Kubino. Sa limite est de 60 dégrés.

Dr. Kubino : Alors, nous n'avons pas grand temps. Pas le choix. Nous devons y aller avec des influations.

Dr. Akiri : Un RCR?

Dr. Kubino : En quelque sorte. Nous utiliserons le masque pour insufler de l'air. À go, influation, injection et ainsi de suite. Vous êtes prêts?

20 minutes plus tard...

Dr. Schartel : You d'ont this weird.

Dr. Akiri : Ça ne semble pas fonctionné.

Dr. Kubino : Ces sals microbes ne la lâchent pas. Augementation sévère.

*zzzzzzzziiiiiiinnnnnnnggggggggggggggg!!!!!*

Dr. Akiri : On est en train de la perdre.

Dr. Kubino : Continuer l'influation. Je suis persuadé que ça marchera. Allez! Ne nous laisse pas tomber. Tu ne dois pas mourrir aujourd'hui.

Dr. Schartel : This not fonction. We must to find other solution now.

Dr. Kubino : Pas question. Nous continuons l'influation jusqu'à la fin.

Dr. Akiri : Mais, c'est inutile Dr. Kubino. Je vous assures que rien ne veut marcher. Essayons une autre méthode.

? : Qui est l'imbécile qui m'a contacté? Je suis en vacances.

Dr. Akiri : Vous tombez à pic Dr. Papoulo. Croyez-vous pouvoir faire quelque chose pour ça?

Dr. Papoulo : C'est quoi ce cirque?

Dr. Kubino : Allez! Accouche la vieille!

Dr. Papoulo : Hum... Hum...

Dr. Kubino : Ah! C'est vous Papoulo. Vous n'êtes pas sensé être en vacances.

Dr. Papoulo : Qu'est-ce que vous foutez? Vous ne voyez pas que vous êtes en train de la tuer en tentant un RCR inutile. Gang d'incompétant!

Dr. Kubino : Heu... Ce n'est pas ce que vous croyez Dr. Papoulo. Je faisais que mon travail.

Dr. Papoulo : Mouais... avec très peu d'expériences. Ça se voit.

Dr. Akiri : Avec 10 ans d'expériences, je n'ai jamais rien vu de tel. C'est quoi comme maladie?

Dr. Papoulo : La fièvre rouge. Maladie peu courante chez nous. Normal que vous ne sachiez pas ce que c'est. Les foutus prof. n'apprennent rien à leurs nouvelles recrues.

Dr. Akiri : Peut-être qu'il en parle pas parce que ça arrive très rarement.

Dr. Papoulo : Très juste. L'heure n'est plus à la rigolade.

Dr. Kubino : Je suis qu'un nul.

Dr. Papoulo : Vous aurez me nommer président. Bon. Où est la cycloglisérine?

Dr. Kubino : C'est quoi ce truc?

Dr. Akiri tirait un tirroir : Ici. Pourquoi faire? Vous avez l'intention de l'endormir.

Dr. Papoulo : Observez et vous allez tout comprendre.

*Injection.*

Dr. Kubino : Ça bouger.

Dr. Akiri : Mais, toujours morte. Ça a l'air d'avoir tranquillisé les globules malveillantes.

Dr. Papoulo : Ne quittez pas l'écran une seconde. C'est un alchool qui détend le corps. Tu ressens un bien énorme comme un vent frais qui te traverse l'esprit. Tu t'endors parfondément. Les vilains sont désorganisés pendant 10 minutes. Ça nous laisse le temps nécessaire pour passer à la seconde étape. J'ai besoin du vaccin contre l'éphatite B.

Dr. Schartel : Why?

Dr. Papoulo : J'ai vérifié un petit coup d'oeil sur son registre de ses vaccins. Seul l'éphatite B est non apparente. Ça augmente le risque de sa grippe fièvreuse.

Dr. Schartel : Prêt dans 3 mintues.

Dr. Papoulo : Excellent! Qu'est-ce que vous voyez à l'écran Kubino?

Dr. Kubino : Des bonhommes rouges frustrées.

Dr. Akiri : Sapreti! Kubino. La brigade des globules rouges nous en veulent de les avoir retardé.

Dr. Papoulo : Bien. Est-ce que le médicament est prêt à être traité?

Dr. Schartel : Yes, mister!

Dr. Papoulo : Super! Observez maintenant comment va réagir l'anti-corps.

Dr. Akiri : C'est bizarre. Ça fait pas d'effet.

Dr. Papoulo : Encore un peu de patience.

*40 secondes plus tard.*

Dr. Kubino : Les os se renforcent consédirablement. La sang circule en détruisant certains globules indésirables.

Dr. Akiri : Est-ce que ça va atteindre le cerveau?

Dr. Papoulo : Pas du tout. Le vaccin de l'éphatite B est fait contre le cancer de os. Pas contre fièvre rouge. Ça nous fait seulement gagner du temps en plus.

Dr. Schartel : The tempature considered lowest.

Dr. Akiri : C'est une bonne nouvelle. Nous voilà à 40 degrés celcius.

Dr. Papoulo : La partie n'est pas gagné encore. Regardez.

Dr. Kubino : Où vont-ils?

Dr. Papoulo : Se reproduire dans le système sanguain. Les petits monstres. *Il préparait son arsenal de la contre-attaques des petits diables rouges dans le corps de Rouge.* Je n'ai pas dit mon dernier mot.

*Poink!*

On attendait l'horreur de l'ennemi disparaître petit à petit dans la mer de chantille.

Dr. Papoulo : Prend ça, vieux débris.

Dr. Akiri : Ils dégringolent comme des mouches.

Dr. Schartel : Good Job!

Dr. Papoulo : Ce n'est pas encore fini. La matrisse reste coller dans le cerveau.

La matrisse de la fièvre : Niant! Vous m'empêcherez pas d'atteindre mon règne.

Dr. Papoulo : Vite. La bouteille bleu dans le tirroir gauche du haut Kubino.

Dr. Kubino fouyait à l'aveuglette : Il est où ta foutu bouteille?

Dr. Akiri : Arf! *trouver en 3 secondes.* Ceci Papoulo?

Dr. Papoulo : Parfait. Donnez-le moi en vitesse. Merci! Ha! Ha! Ha!

La matrisse de la fièvre : Ah! Qu'est-ce que c'est? Un autre truc débile?

Dr. Papoulo : 15 ans de recherche. Régale-toi.

La matrisse de la fièvre en confusion : Hum... Booouuuaaarrrrhhhh!!! Je me retires.

*La globule rouge qui ressemblait à une boule de gomme sortait par l'oreille droite de la chauve-souris à moitié morte. C'était sa vraie forme.*

La matrisse de fièvre : Je me revengerai. Au revoir, les tarés. What?

*Mais, qu'est-ce que Kubino fait avec un extincteur de fumée?*

Dr. Kubino : Crève la sensue! YYYYYaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh!!!

La matrisse de fièvre : Salop! Tu me le payeras.

*Ploc!*

*Disparue dans la brume blanche fumée.*

Dr. Papoulo : Enfin, je suis soulagé. J'ai enfin trouvé le moyen de combattre la fièvre rouge. 15 de recherche. Il y a de quoi être fièvre.

Dr. Schartel : Beautiful Doctor Papoulo!

Dr. Akiri : Ouais! Ouais! Génial le vieillard. Mais, que foutais-tu avec un extincteur? Le voilà vide, maintenant.

Dr. Kubino : Je voulais jouer au cowbow. Ça te cause un problème.

Dr. Akiri : Que fais-tu de ton investissement?

Dr. Kubino : Ça ne te regarde pas. De toute façon, j'en assume la responsabilité.

Dr. Akiri : Parfait. Mais, ne me demande pas de payer à ta place comme la dernière fois.

-------------------------------------------------------------------------------

À 4h40 sur l'île des ténèbres...

Sonic : Encore une fois, Team est allé sur un coup de tête. A-t-il perdu les pédalles? J'ai bien beau à croire que ce birdo bleu saphir soit de notre côté. Par contre, je ne me sens pas confiant.

Amy : Moi non plus.

Pichu 2 : Ça ne pouvait pas être pire.

Le Maléfique : Ha! Vous allez passer des heures à faire de l'entraînement physique. Mouah! Je m'aime.

Domi : Comment sais-tu tout ça toi, hein?

Le Maléfique : Tu es beaucoup surveiller par notre maître après la terrible défaite qu'il a subi dans le collisé.

Domi : Bien fait pour vous. Ça vous apprendra de vous en prendre à plus faible que vous. Mouah! Je m'aime.

Le Maléfique : Saleté *****!

Lucario : AAAAhhhh!!! J'ai l'une de ses migraines. Quelqu'un peut me dire ce qui vient de se passer? Où est rendu Team? Rouge? Même Junior n'est pas là.

Domi : Ah! Te revoilà les pieds sur terre le morron. As-tu passé la nuit de tes rêves?

Lucario : Pas du tout. J'espère juste ne plus croiser de fantômes. HHHIiiiiicccccccccccccccc!!! Derrière vous.

Amy : La voilà. Je l'imaginais pas aussi grande.

Sonic : Tu n'es pas sérieuse quand même?

Ghost Necky : HHeeeeuuummmpppp!!!

Sonic : Pourquoi me regarde-t-elle comme ça?

Pïkachu : TOUS AUX ABRIS!!!!

Pikachu87 : Pas la peine de crier si fort.

Damien : Rien à foutre de vos problemos (problèmes).

Pikachu87 : Tu es dans le même bateau que nous l'étranger.

*Il y avait quatre petits necky et leur mère qui devait plus de 200 kg, environ 1m20 de hauteur et 30 de diamètres. Elle allait s'en prendre à Sonic au-lieu d'Amy.*

Sonic : Eh! Écoute la maman. Je n'ai rien à voir avec la tuerie de toute à l'heure. NNNNooooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnn!!! JE TE HAÏES AMY!!!!

Amy : Non! SSSSOOOOOOONNNNNNIIIIIIIIIIICCCCC!!!

? : Mouaaaaaaaaahhhhhhhhhhhaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhaaaaaaa!!! Que vas-tu faire à présent? Il va servir de menu aux oisions.

Amy : Ah! Toi! HHHuuuuurrrrrrrmmmmmmmmppppppp!!!

Peach : Retient-toi Amy!

? : Tic! Tac! Tic! Tac! Je dois bientôt aller voir ailleurs. Écouter bien attentivement : Ton petit copain vient d'être amené au sommet de la montagne des cent sens mêlés. Crois-tu pouvoir le sauver avant que les bébés le mangent tout cru. Ha! Ha! Ha! Ha! J'adore m'amuser avec vous. Quelle joie!

Amy : Je vais tous les assommer en moins deux. Tu verras.

? : Tu crois ça, ma jolie. Alors, challenge 8 : Tu as 5 minutes pour sauver Sonic de son lit de la mort. Sinon, les petits le mangeront tout cru. Personne ne doit t'accompagner durant ton traget. Défi solo. Si je te surprends avec un autre participant, je n'hésiterai pas à appuyer sur la détente pour coup de grâce. Bonne chance la bourrine! Mouuuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaahhhhhhh! Que je m'aime, loz!

*Contact étient.*

Pichu : Putain! Pichu ne se rappelle plus comment battre se monstre.

Boo : C'est du joli. Crétin.

Domi : Bon. Puisque c'est un oiseau...

Pikachu87 : Désolé. Il a encore tombé dans les pommes.

Domi : Ah! Laisse-le par terre. C'est un maillon faible de toute façon. Bon. Comment détruire un oiseau de ce genre. Eh! Que comptes-tu faire la combattante en rose?

Amy : Massacrer cet oiseau de malheur.

Domi : Mais, attend. Tu n'as prévu une contre-attaque ma grande. Revient ici avant que j'appelle la fourrière.

Amy : Niant! Je ne suis qu'une hérissonne. Quelle différence que ça fait?

*Fiiiooouuuu!*

*Pock!*

Un gros oeuf lui tomba sur la tête.

Amy assommée.

Une vie de perdue en reste 5.

Amy : AAArrrrrrrrhhhhhhh!!! Vengence! Elle remonte, dégringole jusqu'en bas par la suite.

*-2*

Amy : AAArrrrrrrrcccccccchhhhhh!!! BASTON!

*Schiling!*

Un bouclier l'empêchait de passer.

Lucario : Écoute ce que Domi a à te dire Amy. On ne voudrais pas te perdre aussi. Une vie est en jeu en ce moment. Réalise un peu les conséquences que ça peut engendrer si tu perds. Sonic ne pourra pas survivre deux fois.

Amy : Hors de question. Je n'ai pas envie d'écouter une pincée comme elle.

Domi : Je ne suis pas une pincée. Je dictes la loi. Alors, fait ce que l'autorité te demande d'accomplir comme tâche.

Pichu 2 : Tu n'as pas le choix Amy.

Amy : Je t'ai pas demandé ton avis, le petit jaunie.

Tails : Soit raisonnable Amy. Penses-tu vraiment la battre sans réfléchir? Franchement, il n'est pas si fou que ça de t'avoir choissi dans son appât ce fou furieux.

Lucario : Exact! Tu es la personne la plus suceptible d'agir sans réfléchir. Quand on te met facilement en colère, ça te reattrappe tout suite que tu n'as qu'une idée en tête : BASTON!!! Okay. Je comprends. Sauf que tu ne planifies aucun plan de secours si ta méthode ne fonctionne pas. C'est un peu comme Luffy. Mais au moins, il pense à mesure quand le combat avance.

Amy : En théorie, je ne réfléchies pas assez. C'est ça, hein?

Lucario : Exactement.

Amy : Bon. Que me proposes-tu avant que je défonces tout sur mon passage?

Domi : Bon. Pour commencer...

À suivre...

*Épisode Bonus en vue.*

Épisode 103 : Duel contre Ghost Necky.
Épisode 104 : Contre la volonté de Junior.
Épisode 105 : Dans les profondeurs de Shadow.
Épisode 106 : La bataille du Cobra et un retour inatendu.
Épisode 107 : Épisode Bonus 7 : Les envies embisieuses de Bidule

Changement au programme. Vu que l'épisode 102 durait très long, j'ai prolongé le comba d'Amy d'un épisode. De plus, de nouveaux titres sont apparus pour les prochains épisodes. Un épisode bonus va être en direct bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Toady



Messages : 155
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mer 24 Aoû - 15:19

Désolé du retard, mais on m'avait empêché d'accéder à mon MSN. ^^'

Bref, le nombre des blessés augmente d'épisode en épisode, j'espère que Rouge s'en tirera sans problème.

Sinon, je trouve que Bidule est 20 fois plus dégueu que le Maléfique, et aussi 20 fois plus sadique.

J'ai bien ri au fait que Sonic se fasse capturer à peine revenu dans la compétition et que Amy soit dans son mode 'BASTON'. L'incompétence des médecins était drôle aussi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Ven 26 Aoû - 19:27

Épisode 103 : Duel contre Ghost Necky.

Connu sous le nom de Necky, celui-ci prenait la forme d'un oiseau fantôme d'où le nom de Ghost Necky/Necky fantôme. Si vous empreniez à ses petits, vous alliez être servi sur un plateau rapido presto. Un animal savait reconnaître un visage dès qu'il en voyait un. Comme un mécaniste qui s'enregistrait dans son cerveau automatiquement. Enfin bref, Amy Rose sera confrontée seule à un énorme oiseau pour tenter de libérer son tendre amant de toujours : Sonic.

Bilan du combat :

Amy : 3
Ghost Necky : devait être tué 3 fois.

Temps limite escompté : 5 minutes.
Temps écoulé : 2 minutes.

Avant l'intervention de Domi, seulement 2 minutes s'étaient diminués du chronomètre, il en reste donc 3 minutes pour sauver Sonic. Sinon, c'était le prochain mort sur la liste.

Pour tuer Necky, tu devais lui lancer un oeuf dessus tandis que le Ghost Necky jetait ses oeufs très haut dans les airs pour atteindre ta tête. Puisque le combat se déroulait en graffitant une montagne, l'oeuf se fisura à la moindre impact. Alors, la seule option possible : le rejoindre d'une platforme à l'autre pour tenter de trouver un tonneau pour le "chopper" d'un coup solide.

Techniquement parlant, si l'oeuf tombait sur votre tête, vous perdiez une vie. Mais à l'exception prêt, Amy utilisa un marteau pour se défendre. Quand ça casse avec son arme, elle était sauf. Ça lui présente un net avantage. Cependant, l'oeuf ne devait pas la toucher. Sinon, elle perdera une vie. En défénitive, Amy, l'hérisson rose, se devait d'être prudente et de réfléchir avec sa tête avant d'agir.

Domi : N'oublie ce que je t'ai dit : Réfléchit avec ta tête avant de passer à l'acte.

Amy : J'ai compris. Inutile de me le rappeler.

Domi : L'avenir de Sonic est entre tes mains. Bonne Chance!

Peach : Crois-tu vraiment que ça va réussir ton plan? Quand elle réfléchit trop, ça l'a rend folle.

Domi : Fait-moi confiance. J'ai eu assez d'expérience pour savoir ce que je dois faire. Pour le reste, c'est à elle d'en décider elle-même.

Peach : Tu dois avoir s'en doute raison.

Domi : Je sais quand j'ai tord ou non.

*Combat amorcé pour la 3e fois.*

Amy atteint la première platforme sans problème. Ghost Necky l'attendait de pied ferme.

Necky fantôme : QQuuuuuuuaaaaaaaaaaccccccccckkkkkkkk!!!

Amy : Que va-t-elle me sortir encore?

*Un petit oiseau fantôme passait très près de la surprendre par derrière.*

Amy : HHiiiiiiipppppppp!!! Ce n'est pas passé loin. *Devant elle.* Ouf! Mais, d'où ils sortent tous comme ça? Yap!

La dance des mini-Necky fantôme. Ils arrivent un par un de chaque côté tel dans Donkey Kong Country 3 au boss du niveau 5. Le dernier allait tout changer.

Mini-Necky : QQuuiiccckk!!!

Amy : Tient! Celui-ci n'est pas comme les autres. Vient ici saleté d'oiseau.

*ping!*

Le recul d'une cassette.

Une voie venant de nul part : Recommencer.

Amy : Qui a dit ça?

*Poing!*

! : Tenter une autre fois.

Amy : C'est quoi ce bordel?

*Pang!*

! : Vous avez perdu une vie.

Amy : Va aux diables voie qu'on ne voie pas!

Domi : EHHHHH!!!! QUE FOUS-TU LÀ-HAUT???? TU NOUS FAIS HONTE!!!! JE T'AI DIT DE REGARDER LES DÉTAILS QUI NE COLLENT PAS!!!

Amy : Facile à dire que d'appliquer des notions de bases. Mais, une minute. Peut-être quant sautant dessus... Oui, c'est ça.

Retour à la cause de départ. Elle testa ses habiletés contre les mini-necky fantôme, les petits de la mère fantôme. Ratée le premier, mais réussie le deuxième.

! : Vous avez tué un mini-necky fantôme.

Amy : Comme si je ne le savais pas. Grosse truite!

Domi : MMMoooooouaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhh! JE COMMENCES À M'ENNUYER. EMBRAYE LA SAUVAGEAONNE!!!

Amy : ARRÊTE DE ME BOOSTER LA VIEILLE CARCASSE!!!

Domi : CONTINUE À M'INSULTER!!! TU FAIS QU'ADMIRER MA PUISSANCE!!!

Amy : HHuuuurrrrrmmmppp!!! Je vais la tuer cette barbie.

Tails : Vous allez un peu fort. Vous la mettez en rogne comme ça.

Domi : C'est le but. Il faut la motiver à la mettre en colère. Elle vaincra ainsi toutes les obstacles.

Tails : Mouais. J'approuves. C'est quoi votre nom déjà?

Domi : Appele-moi Domi.

Tails : Est-ce que vous vous rendez compte que vous séduisez un enfant de 8 ans?

Domi : Niant! Un renard devient adulte à peine dans six mois.

Tails : Pas faux.

Domi : Ne soit pas déçu. Je montres que mon charme irresistible.

Lucario : Laide à mourrir tu veux dire.

*Pang!*

Lucario : Darh! Je vois des étoiles.

Domi : Ne dit plus des conneries pareils! Sinon, tu risques de le payer très cher.

Lucario : Toi, tu as le droit de me rabaisser, mais pas moi.

Pichu 2 : Tu ne dis jamais ça à ta meufle, franchement.

Boo : Ce n'est qu'un abruti de première classe.

*Toujours en espionnant de loin.*

Marshal : Que des drôles personnages bizarres!

Paul : Manf! Il en existe des tas gens spéciaux dans ce bas-monde. Plus étrange les une que les autres.

Jacki : Je suis du même avis. Mais, croyez-vous pas que vous en faites un peu trop?

Paul : Toujours important de rester sur ses gardes Jacki. On ne sait jamais qui te poignardera dans le dos. Gardons quand même une bonne distance sans trop exagéré non plus. Pas comme mon collègue qui s'obtine pour les surveiller de leur inconduite.

Marshal : Je fais que mon travail d'agent secret, chef.

Paul : Moi qui a plus de 40 années d'expériences et bon pour le retraite, vous devriez être raisonnable Brodish. Je ne crois pas qu'après toutes ces témoinages entendu après une semaine que Team soit notre assassain. Quand est-ce qu'allez-vous terminer de jouer à l'aveuglette? Si vous voulez mon avis personnel, on s'écarte sérieusement du vrai meurtrier. Croyez-en mon expérience. Je n'ai jamais été confronté dans toute ma carrière de détective à une enquête aussi rigoureuse que celle-ci. Je suis même étonné que Jacki se souvienne partiellement d'avoir vu ces endroits en image.

Marshal : Normal. Il vient de la Chine.

Revenons à Amy. L'hérisson Rose a eu le réflexe cette fois-ci de sauter sur le mini-necky original (qui n'était pas un fantôme oiseau) ce qui a provoqué la naissance d'un tonneau sur la platforme de gauche. La mère des mini-necky fantômes se trouvait au-dessus celle de droite et prêt à l'assault. Par étonnement, Amy s'empressa de trouver une solution en vitesse en oubliant complétement le tonneau en bois qui lui sautait aux yeux. Elle se dépêcha de le cueuillr. Au moment qu'elle se retourna de dos, l'oiseau reçevait le tonneau en pleine poire sans même l'avoir lancé dans les airs.

Amy : C'était moins une. Oh? Des crochets? Eh! Tu t'en sortira pas aussi facilement. Je dois encore te tuer deux fois. *****! Il me reste une mintue de délai. Je trouverai un moyen de la tuer rapidement ce oiseau de malheur.

Disons que l'escalade en crochet ne fit pas le plus grand aux mains. Mais, ça ne dérangea pas trop la conquêrente de Sonic. Que se passe-t-il en ce moment avec lui dans le nid des oisions fantômes.

Sonic : Super! Je me retrouve encore dans le baudras grâce à miss gaffeuse. Merci pour l'ascenceur! Je m'en souviendrai.

Ça l'air d'aller pour le moment.

Nous voici à présent dans la seconde zone de bataille. Dégagé avec un léger brouillard. Impossible de tomber dans ce secteur plat.

Domi : La poise.

Lucario : De la brume. Je crois qu'elle s'en tirera idem.

Domi : Ne soit pas aussi confiant. La suite sera encore plus difficile pour elle. Ne te sous-estime pas toi-même.

Lucario : Je sais ce que je prévois. Je prédis l'avenir ma douce.

Domi : Ne m'appelle plus comme ça. Soit imaginatif un petit peu.

Tails le retient un petit en pensent qu'il était saoule : Tu as dû trop boire. C'est assez. Reprend tes esprits.

Le Maléfique : Mouah! Ha! Je vous aime les gars. Continuer comme ça.

Bidule : Et moi, je t'attends dans ma loge.

Le Maléfique : Ne comptes pas sur moi, le pervers.

Pikachu87 : Que bénis sois-tu!

Domi : Évite-moi ce proverbe.

Ghost Necky : Heuuuummm!!!

Amy : Yesser! Et de deux. Punaise! Que 30 secondes! Au moins, je n'ai pas pris de temps à arriver ici. Hein? Qu'est-ce qui se passe? Ça grouille d'oeufs de partout.

C'était le dernier entracte avant la fin. Elle doit faire vite. Il reste 24 secondes.

Touchée en essayant d'atteindre le tonneau propulseur vers la 3e arène. Moins 1. Elle doit recommencer la remontée à partir de la 2e arène. 17 secondes au compteur. La seconde montée des cordages réussis avec succès. Il restait 9 secondes. 4 secondes pour tuer tous les fantômes necky, incluant l'orginal en dernier.

Amy : Vient ici! Tu vas murfler dans d'autres cieux chienne sale d'Outre lueurs.

Birdo : Non! Ne fait pas ça. C'est beaucoup trop risqué.

*Boum!*

Tout juste en même que le tonneau éclatait en mille morceau. Comment avait-t-elle prévu ce coup? Un lancé de tonneau en ligne droite dans les air à faible altitude suivi de son marteau qui non seulement explosait le tonneau, mais en plus frappait Ghost Necky. Sa figure allait être écraser par le poids du marteau d'Amy.

Ghost Necky : HHeeeeeeuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!!!

Amy : Va faire joujou ailleurs!

*PPPssssssssssssiiiiiiiiiiioooooooouuuuuuu!*

La mère revolait vers d'autres cieux.

*Necky fantôme détruit.*

Le boss du niveau avait laissé un deux vies avant de partir.

Amy en prenit possession.

+2 vies.

Les mini-Necky fantôme sont partis de leur nid pour aller secourrir leur mère. Sonic l'attendait de pied ferme au sommet.

Amy : Yes! Aucun oiseau ne peut me battre. Je suis trop forte.

? : Ça ne se peut vraiment pas. Elle a terminé le niveau à la dernière centième de seconde. Trop aléatoire. Salle tricheuse.

Temps restant à la fin du combat : 0.01

Amy : Est-ce que j'ai pu finir à temps? Oh! Mon dieu. *Elle allait évanouir sur le coup.* Je ne suis pas passée loin. Je suis arrivée trop juste. J'espère que mon Sonic adoré va bien. Espérons qu'il ne s'est pas fait bouffer par ces oiseaux de malheur.

---------------------------------------------------------------------------

10 minutes plus tard...

Domi : Vois-tu quelque chose Tails?

Tails : Toujours aucun signe d'Amy ou Sonic.

Lucario : Il ne peut pas être mort. Impossible.

Pikachu87 : Si c'est le cas, il faut te faire une raison Lucario.

Pichu 2 : Pichu espère qu'ils vont bien les deux.

Tails : Ah! Les voilà.

Domi : Ce n'est pas trop tôt. J'ai cru un instant que la gougoune avait échouée.

Tails : Ne parle pas comme ça de mon amie.

Domi : Désolé. Tu peux me relâcher.

Tails : Hurmp! D'accord. Tu n'es pas trop soucieuse. Je garde un oeil sur toi.

Domi : Je te jures que je ne recommencerai plus.

Lucario : Ha! Avec elle, c'est jamais fini.

*Bang!*

Domi : LA FERME!!!

Lucario : Ne me frappe plus. J'ai assez souffert.

Sonic en descendant les dernières marches : J'escaladerai plus jamais une montagne de mon existance.

Pichu 2 : Qu'est-ce qui t'arrive tout d'un coup Sonic?

Amy : Ah! Il a commencé à m'engueuler et puis il a chuté en bas du nid.

Domi : Pas trop secoué le cordon bleu?

Sonic : Très drôle. Au moins, je n'ai pas tombé de très haut.

Domi : Qu'est-ce qui t'a pris de te jeter dans le vide dès que tu vois Amy dans les parages?

Pichu 2 : Ils ne s'aiment pas. Voilà tout.

Domi : Je vois. Une fan qui lui court toujours après. Je le comprends. La chute n'a pas été longue l'hérisson?

Amy : Il a à peine chuter de 10 mètres, je dirai.

Domi : Je ne parlais à toi la bourrine.

Lucario : Approximativement 12.57 m de la dernière platforme.

Domi : Wow! Tu es doué pour la précision.

Lucario : Comparativement à toi, j'ai l'intelligence universelle.

Domi : Et moi, celui de la seconde zone.

Lucario : Je n'ai pas dit ça.

------------------------------------------------------------------------

À 9h15 à l'hôpital Sacré-Taloche...

Birdo : Hé! Je ne croyais pas te revoir ici.

Team : Ah! C'est toi Birdo. Tu m'as l'air en pleine forme dit dont.

Birdo : Je sais. Je suis complétement guérrir de ma blessure. *Un tour sur elle-même.* Ce n'est pas merveilleux?

Team : C'est superbe Birdo. Je suis heureux pour toi. Moi, je dois rester au moins 3 jours dans le plâtre. Pas trop banal. J'ai cru y rester pour deux semaines.

Birdo : Mouah! Mouah!

Team : Hump! Wow! C'est en quel honneur?

Birdo : Pour te remercier pour tout.

Team : De quoi au juste?

Birdo : Tu devrais le savoir, non?

Team : Ben! Non, justement.

Birdo : Tu es con. J'ai jamais connu quelqu'un qui a eu l'audace de se frotter au Maléfique. Tu l'as battu à pleine couture. Tu es formidable.

Team : C'est trois fois rien.

Birdo : Trois fois rien? Tu rigoles j'espère? Sans toi, je m'en aurai jamais sortie vivante. Je t'aime pour ton courage et ta sensibilité envers les filles. Dommage que tu te fais pas remarqué.

Team : Parce que je suis timide et sans intérêt pour les jeunes de mon âge. Les méchants. Ils ne savent ce qui manquent eux de ne pas remarque un gars aussi exceptionnel que moi.

Birdo : C'est ce que tu es Team : Audacieux, téméraire, Honnête et très généreux. Je ne serai en donner autant que toi.

Team : Ça me touche beaucoup. Merci!

Birdo : Ah! Je me sens fière d'avoir trouvé l'amant parfait.

Team : Heu... Tu peux me lâcher. Tu es en train d'enlever mon bras de son support.

Birdo : Oups! Désolé. Je me sens trop heureuse pour me rendre compte que je suis enfin libre de mes propres mouvements.

Team : T'emballes pas trop surtout. Ça risque de te rendre hystérique.

Birdo : Pas de souci Team. J'ai l'intention de faire un retour triomphant.

Team : Joli à entendre. Mais, ne devient pas extrêmement violente.

Birdo : Pourquoi? Me prends-tu pour une batteuse d'homme?

Team : Non. Non. Ce n'est pas ça. Je dis juste de ne pas tout démolir sur ton passage. Je te connaît tu sais. Tu es une championne de judo. Ne l'oublie pas.

Birdo : Comment je peux oublier ça? Ça m'a aidé d'être une meilleur combattante.

Team : La meilleure entre autre.

Birdo : Exact! ^^ Eh! Tu t'es vraiment bien informé sur moi dit dont.

Team : Toute ma vie que j'ai voulu te rencontrer. Tu es magnifique comme personne. Te revolter contre l'autorité, je ne serai pas le faire.

Birdo : Ah! Vanessa ne veut pas notre bien être. Elle nous manipule comme des marionnettes.

Team : Ah! À propos de...

Toady : Tient. Je te cherchais justement Team. Oh! Non. Birdo.

Birdo : Que veux-tu la salive fraîche?

Toady : Bah! Rien. Je voulais juste glisser un mot à Team.

Birdo : Je peux rester au moins.

Team lui tendit la main droite : Ne bouge pas d'ici Birdo. C'est quoi que tu veux me dire Toady?

Toady : Rien d'important. Shadow s'est réveillé de son traumatisme.

Team : Cool! Peut-on le voir tout de suite?

Birdo : Tu penses déjà à te lever. Sérieusement, repose ton bras avant.

Toady : Je... WWooouuuhhooooopppppp!!!

*Poump!*

Toady : ****** de *****! Je ne guérrira jamais.

Birdo : Hanf! Combien de fois que je t'ai dit d'attendre d'être guérri avant de marcher sans tes cannes?

Toady : Je me sens faible. Dah! Je suis pathétique.

Team : Enfin, tu t'en rends compte, maintenant.

Birdo : Team. S'il te plaît.

Team : Ah! Oui. Désolé, Toady. Je n'ai pas...

Toady : Ça va Team. J'ai l'habitude à présent.

*Dr. Akiri rentrait à son tour dans la chambre 705, à côté de celle de Birdo.*

Dr. Akiri : Bonne nouvelle Team! Votre amie se porte à merveille.

Team : Excellent! Je suis content pour Toady.

Toady : Shut! Team. Birdo est ici.

Birdo : Qu'est-ce que Rouge vient faire ici? Je veux des explications.

Toady et Team : Heeeuuuuuuu... Ha! Ha! Ha! C'est drôle que tu en parles maintenant. On n'a pas voulu te déranger pour ça.

Dr. Akiri : Bon. Je crois que je vais vous laisser discuter entre vous. Bonne journée!

Team : Attendez Akiri! Comment va Junior?

Dr. Akiri : IMPÉCABLE! Il dort en ce moment.

Team : Hiiiiiii!!! Hiiiiiii!!! Hihi!

*Birdo allait être en colère. Ça va barder.*

Birdo : Dite-moi pas qu'elle aussi?

Toady et Team : Beeeennnnn! OOuuaaiiss!

Birdo : Comment va-t-elle? J'espère qu'elle n'est pas morte elle aussi. Sinon, je me suicide.

Team : Ne dit pas des choses pareilles. Je te le permettrai pas. Tu as le droit vivre comme les autres.

Toady : Pitié, pas encore la torture.

Team : Attend! Attend! C'est quoi cette histoire folle?

Toady : Rien Team. C'est entre moi et Birdo.

Team : Entre toi et Birdo!!! Eh! Tu ne seras pas en train de piquer ma blonde par hasard?

Birdo : Bien sûr que non, Team. Quelle idée! Je le déteste de toute façon et lui aussi.

Team : Alors, expliquez-moi pourquoi qu'il en train de parler de torture dans ce cas?

Birdo : Rien du tout Team. Ce n'est qu'une stupide promesse que j'aurai dû jamais accepter.

Toady : QQQuuuuuuoooooooiiiiiiiiiii???? C'est toi même qui me l'a proposée.

Team : Une minute Birdo. Toady est la seule personne qui ne tient jamais ses promesses envers une fille. Il est toujours en train de jouer dans leur dos.

Toady : Eh! Ce n'est pas vrai ça.

Team : Fait-moi pas croire que tu as promis quoi que se soit à lui. Je suis sûr que tu ne le ferais pas de toute façon.

Birdo : Es-tu contre moi? C'est lui le problème.

Team : Peut-être. Mais, tu ne dois pas jamais "dealer" avec Toady. Il te piquera tout ton fric quand tu as le dos tourné.

Toady : Sapresti! Team. Tu me connais mieux que ça tout de même. Je volerai jamais à une femme aussi jolie que la tienne.

Team : Ah! Tu avoues que tu l'aimes bien enfin de compte.

Toady : Pffftt! Dans tes rêves. Un groin n'est pas fait pour un humain.

Birdo : Qu'est-ce que tu en sais toi? Tu n'as jamais sorti avec un Birdo?

Toady : Quelle idée sougrenue! Ma réputation rentre en ligne de compte. Vous le savez tout déjà?

Team : On le sait tous Toady.

Toady : Pas Birdo.

Birdo : Il n'a pas tort.

Team : Ça ne va pas Birdo?

Toady : Non. Je t'en supplie. Ne crache pas le morceau.

Team : Je t'entend Toady.

Birdo : Écoute mon amour! Je ne peux rien t'expliquer pour l'instant. Mais, je te promets de tout te dire quand ça sera fini.

Team : Bien. Mais, si c'est à cause que je ne sais pas parler aux filles, ce n'est pas la peine dans faire tout un plat. *Les têtes baissées voulaient tout dire.* Vous n'êtes pas sérieux? Tu n'as pas fait un accord avec lui dit dont?

Birdo en mode panique : Mais, je ne pouvais plus surporter voir Toady dans son état d'orgeuil intense. Comprend-moi Team. Je ne veux pas qu'il se sent ridicule lors de son retour dans la compétition.

Team : Je veux bien te croire. Mais, ce n'est pas gagné à ce que je viens de voir sous mes yeux.

Toady : Mah! Comment as-tu deviné pour notre promesse?

Team : Facile : Amy et Rouge n'ont pas arrêté de ramper sous mes pieds quand on est arrivé sur l'île des horreurs.

Toady : Elle n'a pas fait ça, franchement.

*Bug complet entre la communication entre Birdo et Toady.*

Team : J'ai bien l'air inoncent, mais je suis quand même pas aveugle. Ce n'est qu'une question de temps avec moi pour m'en rendre compte de ce qui se passe.

Toady : Dah! Foutu Pichu 2 qui ne fermer jamais son caplet quand c'est le temps.

Birdo : Comment peux-tu savoir que c'est lui? Tu ne lui as pas adressé la parole une seule fois depuis que tu es ici.

Toady : C'est un Pichu trop honnête pour lui confier quoi que se soit.

Team : Au fait, vous allez rire. Lucario en a fait la remarque et Domi m'a fait la réflexion.

Toady : Saleté de Pokémon pourri!

Birdo : Il va subir ma colère rouge.

Team : Eh! Eh! Ne vous faites pas d'illusion quand même.

Dr. Tazel : Bien. Vous êtes très chanceux Team. Heu! Okay! Bye!

Juste en voyant les visages de l'ange céleste et de la beauté radieuse, il est reparti sur ses pas.

Toady : WWoouu!!! Hhoooppp!!! Je devras rester encore 3 jours de plus. Je le sais. Pas la peine de me rappeler.

Team et Birdo se regardèrent comme pour dire : "Hum... On devrait lui mettre une camisole de force pour qu'il arrête de bouger pour de bon."

Toady : Non. Non. Pensez à autre chose. C'est bon. J'ai compris. J'arrête. Stop!

Birdo : Très bien mon beau Toady. Veux-tu une sucette avec ça?

Toady : Arg! Non. Si vous insistez autant, je me promenerai tout le temps avec mes cannes. Voyez.

Team : Tu sais, ce n'est pas qu'on te regarde en ce moment que tu vas le faire en cachette après.

Toady : Non, c'est promis. Crois-moi Team. J'ai assez souffert comme ça.

Team : À la bonne heure.

À suivre...

Épisode 104 : Contre la volonté de Junior.
Épisode 105 : Les regrets et déceptions de Birdo et Yoshi.
Épisode 106 : Dans les profondeurs de Shadow.
Épisode 107 : La bataille du Cobra et un retour inatendu.
Épisode Bonus 7 : Les envies embisieuses de Bidule.

*J'avais complément oublié l'épisode des regrets et déceptions de Birdo et Yoshi. Je l'ai ajouté direct après l'épisode 104.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Toady



Messages : 155
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mar 6 Sep - 23:20

Lol !

Je suis content de voir qu'Amy a battu ce Becky. Surprised))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mar 6 Sep - 23:34

Épisode 104 : Contre la volonté de Junior

À 19h22, Birdo rejoinit le rez-de-chaussée pour rendre visite à Rouge qui dormit pésiblement sur son lit. Après une longue discution avec Akiri, elle finit par le disuader de tout lui dire. La jeune fille de 15 ans se sentit inquiète à son sujet. Team lui avait expliqué que Bidule était derrière cette affaire sinieuse, qui criait. Elle se mit dans la tête qu'elle ne put croire à une telle anerie. Alors, par simple curiosité, elle alla demander à son amie.

Quand Birdo rentra dans la salle, c'était tout renfermé. Aucune fenêtre. On se sentait isolé là-dedans, mais la pièce propre et nette. Une vraie cuisine impécable bleue océane. Pas familier avec les autres chambres. Ça ressemblait à une "buandry". Probablement qu'il n'avait pas place aux étages suppérieures. Donc, les toubibs se préoccupaient encore de son cas. Ils ont décidé ensemble de le mettre à côté de la salle des employés. Débordement complet pour un dimanche. Ils n'avaient plus le temps à les accorder. D'autres clients attendaient dans les salles d'attentes. C'est fou. Tout le monde pour tout et pour rien. Mais, ils se sentèrent tous intrigués.

Birdo : Mouais! Drôle de salle pour installer une jeune fille souffrante.

*Elle s'avança tranquillement vers la chauve-souris sans la réveiller brutalement.*

Birdo : Je n'en reveins pas toujours pas. Il a osé te trainer à la patte et de laisser des traces de sa défaite contre toi. Quel lâcheté! C'est un homme intensément et sauvegement dégoûtant. Il m'écoeure celui-là. Encore pire que Le Maléfique. Il est supposé d'être moins fort que lui. Enfin bref... *Elle serra un peu trop fort la main de Rouge, l'air paniquée.* Je suis soulagée que tu sois encore en vie. Si Team n'avait pas intervenu, tu seras morte à l'instant que je te parles. Lui aussi s'inquiètait de ton sort. Ça le rend insécure quand il ne se sent pas confiant. Il a bien fait. Très limite, mais les docteurs ont tous réussis haut la main.

Rouge : Huuuummmm! AAAAHHHhhhh!!! C'est qui me sert la main trop fort.

*Moment de dégoût en voyant le visage de cette personne.*

Rouge : Arg! Ne me touche pas avec tes mains dégueulasse! Salle groin pas beau!

Birdo : Assis!

Rouge : Eh! J'ai le droit de...

*Pump!*

Birdo : Assis! J'ai à te parler.

Rouge : Rien n'a foutre de toi et tes problèmes. Je t'ai jamais aimé de toute façon.

Birdo : Assis! Tu le fais pour qui d'abord. Non, tu ne bouges pas d'ici.

Rouge : Vas-tu me lâcher? Tu n'es pas ma mère à ce que je saches.

Birdo : Je te lâcherai pas tant que tu n'auras pas répondu à cette question.

Rouge : Shoot! Pour enfin que j'aille la paix et partir d'ici au plus vite. J'ai une compétition qui m'attend.

*Birdo alla se montrer violente si ça continuait ainsi.*

Birdo : Je te laisserai pas partir. Tu dois te reposer.

Rouge : Han! Tu devrais plutôt trouver un psy.

Birdo : C'est toi le problème. Pas moi. Je viens gentilement te consoler et tout ce que tu as dire : "Bas les pattes salle groin dégueulasse!" Tu n'es pas contente de me voir.

Rouge : Hump! Mais, lâche-moi. Je ne pourrai pas surporter longtemps encore cette torture.

*Pouf! Bong! Bong!*

En rage, Birdo la poussa deux fois qu'une.

Rouge : Mais, qu'est-ce qui te prend? Je t'ai rien fait moi.

Birdo : Tu vas m'écouter, oui? Tu viens de te relever d'une fièvre rouge. Brulante de fièvre presqu'à 60 dégrés. Il y a de quoi à s'énerver avec ça, pas vrai?

Rouge : Calmos, Birdo! Tu délires encore une fois.

Birdo : Je ne délire pas. *Ça ressemblait bien à une menace qu'une simple anagonie.* Je m'aurai suicidé, si tu étais morte. Tu t'en rends-tu comptes à quel point j'aurai été troublé si quelqu'un d'autre mourrait dans mon entourage à ma place. Je ne suis pas sensée de vous embarquer dans toute cette histoire. Je me sens tellement coupable. Tellement. Tellement.

Rouge : Ben! Ne commence pas à pleurer. S'il te plaît, ôte-toi sur moi.

Birdo : Une fille de bon coeur. Je te remercierai jamais assez de tout ce que tu as fait pour moi.

Rouge : C'était pas pour toi, c'était pour Team que je le faisais.

*Woup! On se retrousse ses manches.*

Birdo : Répète pour voir!

Rouge : Tu as bien entendu. Grosse truite! Tout ce que j'ai fait pour toi, c'était pour faire plaisir à Team. Eh! Mais, qu'est-ce que j'ai encore dit?

Birdo : Veux-tu mon poing sur la figure?

Rouge : Eh! Eh! Relaxe Birdo! Je n'ai aucunement l'intention de te piquer Team. Crois-moi sur parole. J'attends seulement l'occassion de me l'approprier. Puis, j'ai remarqué que tu as retrouvé la forme. Mes félicitations!

*Piou!*

Coup poing sur la joue droite. Une marque découlinait de sa face.

Birdo : Je n'ai pas perdu mes réflexes. C'est parfait.

Rouge : OOOwwwwwwwwweeeeeeeeeee! Mes dents! Mes pauvres dents. Je ne veux pas devenir une grand-mère toute salle. Eh! Où vas-tu comme ça Birdo? Revient! Je reavales mes paroles. Je suis désolé. J'y peux rien si je suis amoureuse de Team. Il est trop bon comme mec.

Birdo près de la sortie : Réfléchit sérieusement à ce que tu viens dire! Vient pas ramper sur moi pour t'implorer ton pardon. Je suis juste venue te consoler et tu me rejettes comme une vieille chaussette. Je ne tolèrerai plus ça. Oh! Non. Jamais. Au revoir la *****!

Rouge : Owe! C'est ça. Bon débarras!

------------------------------------------------

Le lendemain matin vers 10h00, Junior se réveilla en pleine forme après l'énergie qui eut perdu dans son dernier combat, hier. Sa chambre se trouvait au 3e étage dans la loge de l'italienne, Elivera. Il avait dormi dans son fauteuil. Eh! Oui. Elle avait un bureau parfaitement à elle. Quand les clients venaient dans cet endroit, c'était plus pour guérrir des petites blessures. Disons les premiers soins pour particulier. Il y avait deux pièces, celui pour les premiers soins en entrant à l'intérieur et un porte derrière qui menait à un local que l'infirmière louait pendant qu'elle faisait des cours dans le terrain suivant pour obtenir un diplôme d'étude générale en médecine. Tout ce qu'elle pouvait partiquer : Être l'infirmière de service. Oui, elle aidait les toubibs spécialisés dans la médecine avancée d'un stade 2 ou 3 à donner les outils de travail lors d'une opération. Mais en général, Dr. Elivera s'occupait plus à servir un patient que d'observer une salle d'opération.

Junior : WWWoooouuuuuuaaaaaaahhhhhhhhh!!! J'ai passé une magnifique soirée dans les bras de la demoiselle en détresse. Quoick? Elle n'est plus là. J'exige des explications. Ce n'est pas vrai. Il faut toujours que les beautés soient occupées avec d'autres clients. Bah! Tout à fait normal. Du moins qui ne se "crousse" pas entre eux. Crotte! Je n'ai plus mon baton. Enfin bref, allons voir où se trouve la soigneuse divine.

En sortant du local 312-B, il vit Toady sur sa route.

Toady : Tient! Junior. Comment tu vas?

Junior : Super! Merci beaucoup. Tu n'aurais pas vu l'italienne.

Toady : L'italienne?

Junior : Tu sais, l'infirmière sexy de tout l'Italie, si tu vois ce que je veux dire.

Toady : Ah! Celle-là. Elle est parti vers l'ascenceur. Pourquoi cette question?

Junior : Pour rien. Excuse-moi, je dois filer.

Toady : J'ESPÈRE QUE C'EST POUR L'ALLAITEMENT!!!

Junior : Très drôle. CHOWE!!!

Le petit dragon se dirigea vers le fond du couloir où se trouvait les ascenceurs. Avant même qu'il puisse atteindre le bouton pour monter, la porte s'ouvrit au même moment.

Birdo : Eh! Junior. Content de te voir en pleine forme.

*Elle le prit subitement dans ses bras. Ce dernier ne l'apprécia pas du tout.*

Junior : Ah! Non. Je t'en pries. Je n'aime pas me faire prendre par un Birdo.

Birdo : Oups! *Elle le relâcha aussitôt.* Désolé Junior. J'aime trop les enfants quand j'en vois un.

Junior se tappe sur ses jambes pour enlever de la poussière : Je vois ça.

Birdo : Tu n'aimes pas ma race?

Junior : Pas du tout. Je ressens un profond dégoût que ça me donne de l'affection au troisième degrés. C'est juste que je préfère que ça soit une beauté fatale qui me carasse et me caline que plutôt toi.

Birdo : Tu ne me trouves pas belle. MMouuuuaaahhhhhhhaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhh!!! Tu es méchant.

Junior : Hhiiicccccc!!! Ce n'est pas ce que je voulais dire. Arrête de pleurer! Tout le monde nous regarde.

*Voilà qu'elle se mit à courrir jusqu'à l'autre bout du couloir pour des descendres des marches.*

Birdo : HHHeeeeeeeinnnnnnnnnnnn!!! HHHHHHHeeeeeiiiiiiinnnnnnnn!!! ENFANT TROP GÂTÉ!!!

Junior : Arrrrrgggg! Team va me faire la morale s'il apprend ça. C'est une fille bien trop sensible. Je demande comment il fait pour sortir avec une horreur pareil. Mais bon, l'heure est à la dégustation. Trouvons la femme de mes rêves qui va me servir et me chérir durant tout le long de ma vie.

*Il rentra dans l'ascenceur.*

Junior : Bon. Prenons un choix au hasard.

*Tching!*

Quelqu'un d'autre le faisait à sa place.

Junior : Eh! Vous ne seriez pas l'espèce de pervers qui était en train de fixer la chauve-souris tout à l'heure.

? : De quoi parlez-vous jeune garçon? Je ne sais vraiment aucunement de quoi vous radoter là.

Junior : Désolé. J'ai dû confondre avec un autre. C'est quoi votre nom? Ah! Dr. Akiri. Vous allez à quelle étage?

Dr. Akiri : Au 7e étage. Ça vous va comme ça?

Junior : Parfaitement.

*Chick!*

Dr. Akiri : Hum! Je peux vous demander en quoi l'étage est important pour vous, monsieur?

Junior : Junior. Appelez-moi simplement Junior.

Dr. Akiri : Ah! Je me rappelle de vous. Vous étiez des les bras de Team, si je me souviens bien.

Junior : Comme si c'était étonnant.

Dr. Akiri : C'est votre père?

Junior : Vous avez perdu l'esprit? Voyons! Il y a aucune ressemblence entre nous deux. Lui, c'est un humain et moi moitié-homme et moitié-dragon. Comment ça peut-être mon père? Quelle idée stupide!

Dr. Akiri : Oublions ça, voulez-vous! Cherchez-vous quelqu'un en particulier?

Junior : Oui, ma servante.

*Le mûr en arrière de lui fut défoncée par son poing.*

Dr. Akiri : Vous allez l'air pressé de la voir dit donc. Je m'en justement la voir avec un autre client. Si vous voulez bien me suivre, je lui demanderai de revenir dans son local pour vous servir. Elle fera une joie de vous servir.

Junior : Ce n'est pas trop tôt.

Dr. Akiri : Voulez-vous un verre d'eau avant, monsieur Junior?

Junior : J'ai soif.

-----------------------------------------------------

10h09 : Ça fut la grosse conversation accidentelle dans la chambre 705.

Dr. Elivera : Le petit?

Team : Ah! Vous parlez de Junior. Disons que je suis sa bébésister.

*Pas réellement vrai.*

Dr. Elivera : E 'mignion!

Team : Hump! Oui.

Dr. Elivera : Vous, faites quoi avec?

Team : Des activités que je fais avec lui?

Dr. Elivera : Si! Si!

Team : Il aime bien me montrer ses inventions et que j'en sois le cobaye à chaque fois.

Dr. Elivera : Vous, dérangé par ça?

Team : No. No. Ça me fait un grand plaisir.

*Le sourire niais en sachant bien que c'est mal de mentir.*

"Toady, je te détestes." Seulement dans ses pensées.

Dr. Elivera : Que c'est touchent!

Team : Là, vous me faites peur, Dr. Elivera.

*Il resta plus de 5 secondes figer sur place avant de se rendre compte qu'elle avait l'intention de l'embrasser.*

Team : Eh! Eh! No! No! No! No! No! No! I can't do it. I can't do it.

Dr. Elivera : Moi. Pas comprendre cette langue. N'aie pas peur. Durée : 10 secondes.

Team : Mais, j'ai une blonde sacrement.

Dr. Elivera : Personne ne s'en rendrera compte. C'est juste pour un plaisir fou.

Team : C'est en ce moment que vous parlez parfaitement le français correctement. Wow! Que le monde est petit! HHHiiiiiiiii!!!

Dr. Elivera : Toi, plaira. Ti amo.

Team : Dah! Pas encore une stupide connerie que j'ai inventé.

Junior : Mais, qu'est-ce que????

*Il échappa son verre.*

*Plouck!*

Team : Hhhhummmmmmmm! Non! No! Arg! Je suis mal pris.

*Trop pour se débattre plus longtemps, le long baissé avait déjà débuté.*

*20 secondes plus tard...*

Junior : Quoick? Arg!

*30 secondes plus tard..*

Junior : Je n'en revient toujours pas.

*Séquence de séduction terminée.*

Team : Ah! Merci mon dieu! AAhhh! Ta******!

*Poump!*

Il tomba par terre en emportant son bras sur la plâtre.

Team : Qu'on me donne un seau d'eau froide. Dah!

Junior : TTTTEEEEEEAAAAAAAAAAAAMMMMMMMM!!! LÈVE-TOI!!! IL EST DIX HEURES ET QUART.

Dr. Akiri : Elivera, dans mon bureau et que ça saute. Elivera nel mio ufficio e rendere scattanti.

Dr. Elivera : Bien sûr, Akiri.

Ça allait barder pour la jeune maîtresse.

Junior : Tu trouves toujours un moyen de piquer mes blondes comme d'habitude. Espèce d'imbécile! Mais, qu'est-ce que tu as raconté encore pour qu'elle te saute dans tes bras.

Team : Laisse-moi reprendre mes esprits un instant Junior.

Junior haussa le ton : Je veux une réponse, right now!

Team : Ok! D'accord. D'accord. Tu es bien dont impatient. J'ai dit que j'étais ta bébésister.

Junior : As-tu perdu la tête? C'est la meilleur méthode pour aborder une fille. Qui t'a refillé ce tuyau?

Team : Bah! Toady! Mais, c'était pour rendre l'histoire intéressante. Rien de plus. Crois-moi.

Junior : Rien de plus. Ce n'est pas croyable! Tu joues contre ma volonté. À chaque fois que je me fais masser par une fille, tu trouves toujours le moyen de casser mon "fun".

Team : Ce n'est pas de ma faute si je fais pas grand chose pour qu'on me saute dessus. Je reste attentif et j'écoute ce qu'on a à me dire. Si on me pose des questions, je réponds sincèrement.

Junior : Le coup de se mettre tout nu en plein centre du village, tu n'appelles pas ça une humiliation?

Team : Peux-tu au moins arrêter de crier? Ça me donne mal aux oreilles de t'entendre râler à tout bout de champs.

Junior : Je ne cries pas. Je suis juste totalement déçu et désappointé. Il y a pas un moment que j'aïlles un trip fou sans que tu sois là pour tout gâcher.

Team : Ce n'est pas ma faute si j'arrive au mauvais temps, non plus. Et puis, la dernière fois, c'était la faute de Parakarry. Il m'avait téléporté, je ne sais comment en 1re place. Tu imagines un peu le résultat.

Junior : Non. Attend! Attend! Ouf! Es-tu en train de me dire que tout est de la faute de Parakarry tout cette histoire?

Team : Seulement pour la petite dance nu de l'autre fois.

Junior : Ha! Ha! Avoue que tu me pourris la vie en piquant mes blondes.

Team : Je ne le fais pas exprès. Je te l'assures. Ce n'est pas mon intention non plus.

Junior : Ben! Je veux que tu disparaisses de ma vie pour une fois. Du balai. Hurmp!

*Petite baboune avec les bras croisés dans le dos de Team.*

Team : Je comprends ce que tu peux ressentir Junior. J'aurai presque le goût de tuer la personne qui me fait toujours ces coups merdeux à toutes les fois.

Junior : Tu ne le penses pas sérieusement?

Team : Je suis très sérieux. Mais, je le ferai pas. Car, la vengence ne sert à rien.

Junior : Tu n'es qu'un lâche. Moi, j'hésiterai pas une seconde à te faire mordre la poussière, si on ne se connaissait pas.

Team : Si tu comptes me tuer sur place, parfait. Essaye pour voir.

Junior : Non. Je blaguais, c'est tout. Mais. Arg! Je ne peux arrêter d'y penser. Comment fais-tu pour poigner si bien?

Team : Je ne vois pas de quoi tu veux parler.

Junior : Crisse de ***!

*Ttcccchhh!*

Team : AArrccchh! Pourquoi m'as-tu frappé?

Junior : Ah! Non. Ne me fait pas le même coup que Birdo.

Team : Pardon? Est-ce que j'ai l'air de pleurer?

Junior : Heu... Non!

Team : Alors, pourquoi me parles-tu de Birdo en ce moment? Elle n'est pas dans notre conversation.

Junior : Ce n'est rien Team. T'inquiète. Elle a de la peine pour Yoshi.

Team : Ah! Pourtant, elle m'avait l'air très enjouée tentôt.

Junior : Bah! Tu sais, avec elle tu ne sais jamais son humeur qu'elle a le matin.

Team avec un léger doute : Sans doute.

Junior : Excuse-moi de t'avoir frappé. C'était tout naturel.

Team : Ouain! Ouain! J'ai l'habitude avec toi. Ne t'inquiète pas pour ça.

Junior : Je te demanderai une seule chose Team : Évite à tout prix de crousser la même fille que moi.

Team : Il faudrait tout d'abord que tu me l'as montre avant de me la présenter, pas vrai?

Junior avec la tête baissée : Tu as parfaitement raison.

Team tenta de le consoler à son tour : Ne soit pas trop déçu Junior. Je ne suis peut-être pas ta tasse de thé la plupart du temps, mais je suis sûr que tu trouveras un jour la femme de tes rêves.

Junior : C'est gentil de m'encourager pour quelqu'un qui me trahie à la journée longue.

Team : N'en rajoute pas. Je risque moi aussi d'être très méchant.

Junior : Désolé. C'est plus fort que moi.

----------------------------------------------------------------------------------

Vers 12h00, en ce 15 août 2006, Nos quatres plus grands combattants se réunissèrent autour de la cafétéria du rez-de-chaussée pour discuter entre eux. Rouge prit un temps fou pour les rejoindre. Je crois que la tuerie de ce matin-là n'a pas été la meilleur qui soit.

Toady : Merci Team!

Team : Il faut bien que quelqu'un t'aide à marcher, non?

Birdo : AAhhhhhhh!!! Que c'est bon la vie!

*Elle remarqua que Junior était trop petit pour la table.*

Junior : Niah! Niah! Dop! Je suis trop miniscule pour la table.

Birdo : Veux t'asseoir sur mes jenoux Junior? Tu pourras mieux distinguer ce qui se trouve dans le banquet.

Junior : Ce n'est pas de refus. Mais, évite de me serrer dans tes bras.

Birdo : C'est d'accord.

*Poink!*

Junior : Ah! Non. S'il te plaît. Pas ça. Je n'aime pas qu'on me flatte le nez.

Team : Tu as l'air d'apprécié en tout cas.

Junior : Je t'ai pas sonné. Sombre crétin! Oh! Une pomme verte.

*Le seul moyen de rendre Junior agréable, c'était de lui chatouiller le nez. Il adore ceci. Ça le rend heureux d'une telle affection.*

Toady : Es-tu sûr que ça va aller avec ton bras Team? Je ne voudrais te déranger pour moi.

Team : Aucun problème Toady. Le médecin m'a dit que je pouvais maintenant m'accoter n'importe où sans le bouger succèsivement.

*Deviné qui allait s'installer à côté de Birdo.*

Rouge : Owwweeee! Je m'imposerai plus devant toi. Tu es une sacré de batailleuse. Je l'aurai jamais cru.

Toady : Je te l'avais dit de te méfier d'elle. Comme d'habitude, tu n'écoutes personne.

Team : Mais, qu'est-ce tu as Rouge?

Rouge : Rien Team. Des enchelures sur ma gensive.

Team : Comment ça se fait?

Birdo : Eh! Figure-toi qu'elle avait le culot de me dire qu'elle n'hésiterai pas de te conquièrir quand elle en aura l'occassion rêvée.

Team : Ce n'est pas non plus une raison de la frapper. Qu'est-ce qui se passe dans ton cerveau? Bon sang!

Toady : Heu! Team. Laisse-moi t'expliquer une chose.

Team : Je ne t'ai pas parlé Toady. Birdo.

Birdo : Tu aurais fait quoi toi pour quelqu'un qui vit dans l'ignorance? Elle m'a complétement ridiculiser, alors que je cherchais juste à la consoler.

Team : Est-ce que c'est vrai ce qu'elle dit Rouge?

Rouge : Elle raconte n'importe quoi.

Junior en train de manger sa pomme : C'est évident qu'il y a eu une dispute entre vous deux. Je suis prêt à parier mon baton que tu étais en parfait dégoût quand tu l'as vu. Faux?

Team : Attendez une seconde. Je ne suis pas sûr de saissir correctement la situation.

Toady : Pourtant, c'est très simple Team. Un instant que je finis mon croissant. Bon. Birdo m'a dit que lorsque Rouge se réveilla de son pésible sommeil, elle vit l'horreur se prosterner vers elle. Ensuite, elle voulait que Birdo fiche le camp d'ici en vitesse. Elle voulait rien savoir d'un groin. Birdo est venu juste la consoler. Tout ce que Rouge a essayé de faire, c'est de la désappointer au plus haut degré en lui disant qu'elle ferait tout pour obtenir toi.

Team : Est-ce qu'il y avait une autre raison de ta visite dans sa chambre, Birdo?

Birdo : Je voulais la remercier de tout ce qu'elle avait pour moi.

Team : Comme?

Birdo : M'amener au centre de désintoxication et à rester à mon chevet durant toute la séance. Sauf que... Veux savoir pourquoi elle faisait ça? Pour te faire plaisir. Quelle fille égoïste et sans remor!

Rouge : Je n'ai jamais dit ça.

Toady : Venant de toi, ce n'est pas nouveau.

Rouge : Comment oses-tu être contre moi? Je suis ta meufle, voyons dont.

Toady : Je connaît bien trop Rouge. Je sais que tu trouves les Birdo repoussants. La première fois que tu as descendu à Dinosahratah avec moi, Akatsuki, Pichu 2 et Pichu, tu ne pouvais pas tenir une minute de plus à cet endroit que tu avais envie de tirer une balle. Fait-moi pas croire le contraire. Ne tente pas de nier. Birdo est une fille extrêmement sensible dans ses sentiments. Toi, tu ce que tu trouves à redire : Dégage! Tu nuis à mon champs de vision. Tu es trop laide à mourrir. Je ne veux rien savoir de toi. Tu es comme tous les autres de ton espèce : Une trainée[...]

*Ce long discours avait frappé de plein fouet Junior comme pour dire : Wow! Intense.*

Junior avec un cocktail à la main à présent : Wooowww!!! J'aurai jamais eu l'audace d'arriver jusqu'à là. SSShhhhhuuutttt!!! *Les yeux se fixèrent maintenant contre lui.* Ben! Quoi?

Team : Ça te fait rien Birdo de laisser boire un cocktail à son âge?

Birdo : C'est un adulte, maintenant. Il a le droit de faire ce qu'il veut.

Bowser Jr. en se pleignant : Elle a raison.

*Et dire qu'elle le serra dans ses bras à ce moment-là.*

Toady : C'est vrai Team. Un dragon atteint l'âge adulte à trois ans.

Team : Parfait. J'aurai attendu à 10 ans, moi. Ben! Quoi? On devrait interdire ça aux jeunes de moins de 16 ans.

Junior : J'ai cinq ans. Donc, ça va.

Team : Nieu! Nieu! Nieu! J'ai cinq ans. Donc, ça va.

Rouge : AÏlle! Aïlle! Aïlle! Tu es un zéro pour les imitations.

Team : Eh! J'y penses, il m'est arrivé de quoi de trop fliquant ce matin.

*On voyait Junior administrés des signes à Team de ne rien raconter de la dépresse de ce matin.*

Junior : Nion! Ne dit rien. Ne dit rien.

*Fixation par-ci et par-là dû à sa confusion.*

Team : Heu... Pas si palpitant que ça enfin de compte.

Junior en se tappant sur la tête : Niah! Sombre imbécile!

Toady : Tu te contredis encore Team. Si tu nous dis que ce n'est pas palpitant ton histoire; Elle doit être intéressante, non?

Rouge : D'après moi, il nous cache quelque chose. C'est évidant.

Toady : As-tu fini d'avoir des doutes déraisonnables sur n'importe quoi? Non, mais.

Rouge : C'est évidant qui essaye de nous endormir avec quelque chose. Ça ne prend pas la tête à papineau pour le savoir.

Birdo : Est-ce que ça un rapport avec Rouge?

Rouge : Qu'est-ce que tu as à me regarder encore ainsi?

Junior trop en train de se plaindre à voix basse à Team : Gros épais! L'inconscient!!

Team : En faites, je m'en souviens plus déjà.

Rouge : Comment ça tu t'en souviens plus déjà? Ça ne s'oublie pas la mémoire en 2 heures voyons.

Team : Ben! Il m'arrive d'oublier tout ce qu'on m'avait après 5 minutes. Garde-là. Relaxe un peu, ma grande!

Rouge : Eh! Qu'est-ce qui te donne le droit de m'insulter ainsi. J'exige des explications.

Team : Tu n'es pas négociable. Get out!

Rouge : Hen! Comment oses-tu? Je ne suis pas un objet.

Junior : Crisse Team! Fait quelque chose. Elle va pêter un câble cette femme-là.

Toady la flatta un petit dans le dos pour calmer son ardeur : Tout doux, mon amour. Il ne sait plus ce qu'il pense. S'il te plaît, reste tranquille. Tu sais bien qu'il s'exprime mal parfois.

Rouge : En tout cas, il manque de tact. Je remercies Toady. Smack?

Toady : Smack!

Junior : Watatow! Ça lui prend trois secondes pour s'en remettre. Je dois trop essayer ça.

Team : Demande-le pas à moi. *Il remarqua que Birdo avait l'air en peine de chagrin.* Pourquoi es-tu si bouleversée tout d'un coup, Birdo?

Birdo : Je suis inquiète pour Yoshi. J'espère qu'il va bien.

Team : Et puis quoi encore? Vas-tu toujours continuer à t'inquièter de quoi que se soit qui est inutile de toute façon?

Birdo se gratta ses griffes : Je ne supporte pas de le voir dans cet état de dépression nerveuse.

Rouge : C'était à lui de ne pas nous adresser ses reproches. Ben! Quoi? C'est vrai. Tu l'as bien vu tout de même?

Birdo : Je dois absolument lui parler. J'en ai tellement à dire. Je ne peux plus garder ma peine encore longtemps.

*Team lui tendit sa main pour la consoler.*

Team : On y va?

Birdo : Snif! Merci Team! Tu es un amour.

Team : Parfait. Pouvez-vous l'accompagner où se trouve Yoshi en ce moment, si vous le savez? Je sens que Junior veut me parler dans le casque là.

Junior : Tu ne peux pas savoir comment je me sens présentement.

Rouge : Owe! Allez! Vient Birdo. Je m'excuse pour tentôt. Crois-moi. Nous allons voir Yoshi, si ça te fait plaisir.

Toady : Ça ne peut pas être pire. Il doit être rendu sage comme une image dans sa cellule.

Birdo : Vous êtes trop gentil. Comment je peux vous remercier? Je ferai tout pour me racheter.

Toady lui tendit sa main à son tour : Tu nous dois rien en retour Birdo. Je te l'assures. Nous sommes là pour t'aider que tout aille pour le mieux pour toi.

Birdo : Snif! Je suis sans mot.

Team : C'est bon. Tu peux descendre de la table Junior. Tout le monde nous regarde.

Junior : Oublie-les! Ce ne sont pas de leur oignion de ce qui se passe entre toi et moi.

*Aterrissage forcé.*

Team : Allons dans le coin, si tu veux bien.

Junior : Pourquoi parler poliment? Active tant qu'à rester planter ici comme une sardine!

Team : Je te le demande gentilement. Ne vient pas m'importuner sur mes plates bandes. Okay?

Junior : Okay. Calmos Team. Ne te mets dans cet état. Tu es oubligé de baver sur moi pour que je t'écoutes?

Team : Excuse-moi. J'ai une crisse de nerfs.

Junior : Mouais! Mais, bon. Tu ne vas pas bien de leur dire ça, enfin? Des choses comme ça ne se disent pas, surtout à Birdo. Imagines-tu qu'est-ce que ça aurait pu impliquer? Elle t'aura frappé. C'est sûr et certain.

Team : Comment peux-tu savoir tout ceci?

Junior : Peach m'a tout appris chez une fille. Comment elle agit, pense, réfléchie et croit dans leur tête. Me prends-tu encore pour un bébé à mon âge?

Team : Ben! Oui. Mais, comment en être sûr si on en parle pas?

Junior : Penses-tu que c'est le bon moment pour tout lui raconter? Pas dans ce stade-ci en tout cas. Elle a assez souffert depuis ses 8 dernières années et tu as envie de tout gâcher en lui shootant qu'une infirmière s'amuse à embrasser leur client pour les aborder. Non! Non! Ça ne marche pas comme ça. Birdo te plaquera sur le champs.

Team : En quoi ça dérange.

Junior : Dah! Que tu as une tête dure! Sérieux, ça ne t'arrive jamais de réfléchir aux conséquences que ça peut rapporter. Tu es bien trop insouciant.

Team : Je n'ai jamais eu d'expériences en matière de fille.

Junior : Ben! Il est temps d'apprendre les notions de bases fondamentales en matière de filles. C'est bien trop vrai que tu es un ignorant de la vie. Il faut tout qu'on t'explique de A à Z pour que tu puisses comprendre tout ou quoi.

Team : C'est important la précision dans les mots pour moi. Sinon, je comprends autre chose.

Junior : Fait moi penser d'aller voir un sexologue avec toi. Tu en as vraiment de besoin.

À suivre [...]

Épisode 105 : Les regrets et déceptions de Birdo et Yoshi.
Épisode 106 : Dans les profondeurs de Shadow.
Épisode 107 : La bataille du cobra et un retour inattendu.
Épisode Bonus 7 : Les envies embisieuses de Bidule.
Épisode 108 : L'usine de gazoline : Bataille sans fin contre Bidule et les minis-kong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucario



Messages : 80
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Mar 20 Sep - 5:39

Épisode 105 : Les regrets et déceptions de Birdo et Yoshi.

Le Dr. Akiri conduisait Rouge, Birdo et Toady dans un endroit isolé de l'hôpital. Il n'y a pas un chat dans ces couloirs. Team finit par les rejoindre 4 minutes après qu'ils soient arrivés sur place.

Toady : Les couleurs sont...

Rouge : Neutres. Ennuyeux à mourrir.

Birdo : Je ne me sens pas en sécurité. J'ai besoin de Team.

Toady : Il y a moi aussi. ^^ Owe!

Rouge : Ne recommence pas.

Toady : Désolé. Tu me pardonnes. Smack!

Rouge : Smack!

Birdo en avait assez de ces trucs pas rapport.

Birdo : Avez-vous fini de vous embrasser à la fin? Il y a plus urgent. Épaulez-moi s'il vous plaît.

Toady : Ah! Tu es trop belle pour qu'on te dise non pour quoi que se soit. Owe! Qu'est-ce que j'ai dit?

Rouge : Et toi, tu me dis rien de soulageant pour moi.

L'interphone : Code autorisé.

Dr. Akiri : Alors, vous êtes sûr de vouloir le voir?

Birdo qui empoigna sa potrine : Parfaitement!

Rouge : Tout va bien se passer Birdo. Courage!

Birdo : Merci Rouge.

Team : Je n'arrive pas en retard j'espère.

Rouge : Tu es arrivé vite dit dont.

Toady : Rouge, un peu de respect quand même pour notre jeune héro.

Team : Merci!

Birdo : Où est Junior?

Team : Bah! Il me disait qu'il prenait de l'air un peu.

Toady : Il va probablement aller charmer d'autres femmes. Moi, je suis encore en train de me promener avec des cannes. Que le monde est cruel! Owe!

Rouge : Je suis là moi. Ne l'oublie pas.

Toady : Désolé.

Birdo : Tu tombes pile poils Team. Je me sens très nerveuse.

Team : Normal. Tu en as gros à dire dans le coeur à Yoshi. Je te comprends. Soit forte Birdo.

Birdo : Ah! Merci Team. Oh! Merci! Merci!

Team : Ça va aller maintenant Birdo. Tout va bien aller. Regarde-moi. C'est ça. On y va?

Birdo : HHhuuummmm... Ouuuuuiiiiii!!!

*Des pleures de joies.*

À peine rentrer dans la chambre blanche isolée, Yoshi vivait le parfait anagonie dans son coin.

Yoshi : Je ne suis rien. Je suis inutile. Qu'un vieux déchet pourri.

Birdo : Mon pauvre Yoshi.

Team : Non, mais attend. Dah!

Toady : Trop tard.

*Birdo ne pouvait s'empêcher de voir son beau Yoshi, ancien d'amour, dans cet état. Quasiment la fin du monde pour lui.*

Birdo : Est-ce que ça va? Répond-moi.

*Poump!*

Birdo : Niark!

Team : Eh! Mais...

Yoshi : Ne me touche plus. Je ne veux plus voir ta stupide face de ma vue. Du balai avant que je tues à mort.

Team : Tu paranoïdes Yoshi. Elle avait quelque chose à te dire.

Yoshi : Alors, qu'elle ne me touche pas, bon. C'est clair!!!

Birdo : Mmmeeeuuuummmmm!!!

Yoshi : Ah! Non! Ne pleure pas. J'ai horreur quand tu me fais ça. Je t'en pries. Je ne voulais pas. Je...

À ce moment précis, Team intervena avec l'aide de son Chaos Emerald qui marchait dans sa poche. Il prit Yoshi d'une seule main en le laissant planer dans les airs comme un pantin.

Team : Ça ne va pas dans la caboche? Elle est venue te voir pour te confier quelque chose dans le coeur qu'elle garde depuis trop longtemps. Elle est venu te pardonner.

Yoshi : Je ne veux pas de son pardon. Qu'elle fiche le camp de ma misérable vie.

*Piou!*

En pleine figure.

Yoshi : Yow! Pourquoi me frappes-tu? Tu es pourtant mon meilleur ami, pas vrai?

Team : Ferme-là ta grosse pie! COMPRIS!

Dr. Akiri avait l'intention d'appeler la sécurité, mais Toady lui fit signe de ne pas faire le moindre geste.

Toady : Attendez Akiri. Il sait ce qu'il fait.

Rouge : Non! N'appelez pas la sécurité. Nous savons ce que nous faisons. Observez et restez attentif.

Dr. Akiri : D'accord. Mais si j'ai un mort sous mes yeux, j'en suis parfaitement responsable. Je risques ma carrière de médécin spécialiste en vous laissant faire un truc pareil.

Yoshi : AAAHH!!! Compris.

Birdo : Non Team. Ne fait pas ça. Il a déjà assez souffert comme ça. N'en rajoute pas.

Team : C'est pour son bien, ne t'inquiète pas pour ça. Bien. Écoute au moins ce que Birdo a à te dire, d'accord? Bien. Si jamais j'entends une seule fois que tu agresses Birdo, je te refais le portrait et tu me verras plus de ta sainte vie. Est-ce que je me suis fait bien comprendre?

Yoshi en état de choc : Oui. Oui.

Team : Je l'espère. Je l'espère. Je gardes un oeil sur toi.

*Birdo resta figée pendant un trop long moment en observant Team qui alla sortir de la pièce.*

Team : Partons d'ici Toady et Rouge.

Rouge : Pourquoi Team?

Team : Je sens qu'ils ont très long à se dire. Laissons-les règler leur dispute entre eux. Voulez-vous?

Toady : Je ne suis pas contre cette idée. ^^

Rouge : Hanf! Nous te faisons confiance Team.

*La partie venait de se corser.*

Dr. Akiri : Je ne voudrais pas jouer les rabats-joie : Trouvez-vous que c'est une bonne de laisser un jeune et ancien couple règler leur différence par eux-même? Il y a des risques à prendre.

Toady : Ne vous en faites pas pour ça. Tout va bien aller.

Rouge : On a l'habitude dans ce genre de situation.

Team : Je suis content que vous me faisiez confiance pour une fois.

Rouge : Crois-tu vraiment qu'on sera après toi encore une fois? Tu nous as sorti de pleins obstacles sénieux et tordus que nous même pouvons surporter.

Toady : Bah! C'est un débile. Voilà tout.

Team : As-tu fini de te plaindre l'orgueuilleux?

Rouge : Ne fait attention à lui. Il est juste jaloux de ton succès.

Toady : Quuuuuooooooooiiiiiiii????

---------------------------------------------------

Toujours la main gauche plantée sur sa potrine, Birdo semblit indécise.

Yoshi : Bon. Que me veux-tu? Être ton cobaye pour une expérience? Ton souffifre? Ton esclave? Ton persécuteur? Ton agresseur? Ton pire cauchemar?

Birdo : Arrête s'il te plaît. Tu sais très bien que non.

Yoshi : Alors, qu'est-ce que tu cherches à la fin? Tu recherches toujours les problèmes des autres sans te préoccuper de toi-même. Vie ta vie! Bon sang de bonsoir!

Birdo : Ce n'est pas facile ce que j'ai à te dire. Je me sens tellement coupable des tournures dramatiques qu'on vit nous deux en ce moment.

Yoshi : Tu disais? Tu aimais me torturer à mort. Me supplier de te licher les pieds. M'utiliser comme un coupe-ongle pour tes orteilles. Une lime à ongle pour éguiser tes griffes. Me laisser mourrir de faim. Rien me donner en retour de tes coups sadiques. Me laisser dans coffre de mommie pour n'avoir pas obéi la première fois à tes ordres. Ensuite, une ruée d'un pièce extrêmement pointu en traversant le corps. Pour finir, le fer à cheval chauffé à plus de 450 degrés farenight. Tu en avais de l'imagination pour des tortures aussi cruelles et sans répit.

Birdo : Je n'avais pas le choix. C'était soit ça ou la mort assuré pour nous deux. En plus, je devais me droguer pour me piller à leur exigence.

Yoshi : Pourtant, tu es la championne de Judo par excellence chez nous. Comment peux-tu ne pas battre ces iberlus cannibals?

Birdo : Parce que Le Maléfique prévoyait mes coups. Et puis, rien ne l'arrête. Un coup pied dans les ses parties, n'a rien senti du tout. Rien du tout!!! Tu rends tu comptes? J'ai eu un signe de faiblesse. J'ai tout tenté jusqu'au dernier. *Ses pleures ne cessaient de couler sur elle. La méprise la reattrapait à nouveau.* J'ai dû même te trahir pour qu'on soit tous les deux en vie.

Yoshi : En sortant avec Team. C'est ça?

Birdo : Il n'a rien à voir là-dedans. En plus, il n'était pas supposé savoir pour notre séparation et tout le reste.

Yoshi : En tout cas, il t'a bien abordé pour te séduire.

Birdo très impassible : Au fait, c'est moi qui...

Yoshi : À t'exiber devant lui en plein dans ton salon. Je m'en souviens parfaitement. Je t'avais espionné devant ta fenêtre avec Boshi.

Birdo changea d'humeur : Qu'est-ce que Boshi faisait avec toi? Tu n'as pas de culot de venir m'espionner chez moi pendant que je faisais l'amour avec Team.

Yoshi : Il était handicapé de toute façon.

*Piou!*

SSSSccccccccrrrrrrlllll!!!!

Poum!

Le mûr d'en arrière fut enfoncée. La brique se montrait réssistant suite au méchant déguain que Birdo eut l'infliger à ses dépends.

Yoshi : Hiiiiaaaammmppp! Non! Non! Pas la charge.

Birdo : Ça te fait rien à toi tout ce que j'ai pu sacrifier pour être encore là aujourd'hui. Te fous-tu de moi?

Yoshi : Persécutrice!

*En même temps, Rouge écouta attentivement la conversation qui dégénèrait par une oreille auditive accrue.*

Rouge : Ça tourne au vinaigre.

Team : Wow! J'espère ne pas être la prochaine victime.

Toady : Tu n'as pas l'air très confiant tout d'un coup.

Rouge : La ferme Toady.

*CCrrriiiccccccc!*

Les poings.

*SSSccrrrccchh!*

Le cou.

Ccccrrrrr.

Tout le corps.

Birdo : Je suis en furie comme tu ne peux pas le savoir.

Yoshi : NNNOOOOOOOOONNNNNN!!! ARRÊTE! C'EST BON. JE M'EXCUSES.

Birdo : Il est un peu tard pour les excuses, pas vrai?

Yoshi : HHuuummm... Ma chérie.

Birdo : Ha! Veux-tu savoir ce que j'en penses de tes câlins?

Rouge : Je la vois mal venir. *Bang!* HHiiiii! *Spam!* Ouuccchh! Ça ne doit pas faire du bien à la tête.

Team : Enfin, je la retrouve comme avant.

Toady : Tu n'es pas sérieux?

Birdo : Voilà! Je me sens beaucoup mieux à présent.

*Cette fois-ci l'anagonie s'en prenait à Yoshi. Ce petit dino fidèle à son maître n'en pouvait absolument plus la maltraitense. Son coeur souffrait énormément qu'il est était sur le point d'une dépression nerveuse.*

Yoshi : Je... Je... Pourquoi Birdo? Pourquoi moi? Je n'en peux plus. Je veux mourrir.

Birdo : Non! Non! Pas ça Yoshi. Tu entends? *Le brassait violement par prise de panique.* Regarde-moi.

Yoshi : Mooooooouuuuuuaaaahhhhhhhhhhaaaaaahhhhhhhaaaaaaaahhhhhhhhhhh!!! Meuh! Meuh! Meuh! Jeeeeeeeeeeeee... TTTTTrrrremebbbbbbbblllllle.

Birdo : Oh! Misère. Qu'est-ce que j'ai fait? Mais, arrête de pleurer comme un bébé.

Yoshi : Bouah! Bouah! Bouahbouah! BouahBouah! HHHannnnnfff!!!

Un terrible effroi s'emparait de lui incapable de presque plus bouger d'un poils. Yoshi était en transophobie aigue. La peur de se faire tapper dessus pour rien. La crainte de la torture sanguinaire encore une fois. La force réduisait à néant. Le sanglot de l'oubli et l'abandon. Il se sentait très seul, vraiment trop seul. Plus aucun support pour lui venir en aide. Une raison de plus de penser au suicide.

Birdo : B*****! Il a la maladie de l'abandon. Crime! Que dois-je faire? Il va s'éteindre si ça continue. Je t'en pries Yoshi. Je m'excuses. Pardonne-moi mes actes.

Yoshi : BBBOooooooouaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhh!!!!

Birdo : Yoshi! Yoshi! Yoshi! Répond-moi!

*SSllloouurrrrrrrrrkkk!*

Le bruit de la manivelle pour l'ouverture de la porte.

*Slirnk!*

La porte s'ouvrit.

Toady : ******, Birdo! Qu'est-ce que tu as foutu? Bon sang! Sapresti! NON DE DIEU!

L'écho résonnant dans tout l'hôpital.

Rouge : Pas la peine de crier. Bon sang de bonsoir! AAhhhhhhhh! NON DE DIEU!

Autour de Rouge de l'imiter.

Toady : Tu n'es pas mieux que moi, en tout cas.

Rouge : La ferme!

Team : Que se passe-t-il Birdo? Oh! C'est terrible.

Birdo : Mais, qu'est-ce que j'ai fait Team? Il ne respire plus.

Team : Bravo! Tu prends le temps de lui donner la frousse de sa vie. Sacrement!

Birdo : Je ne l'ai pas fait exprès. Il m'a provoqué.

Team : Mouais! Mais, tu aurais pu agir autrement.

Birdo : Tu m'as l'air bien détendu pour quelqu'un qui vient de voir une personne figé comme une statue en train de pleurer.

Team : Je suis sensé dire quoi.

Birdo : Ben! Ça te fait rien du tout.

Team : Bah! Ouais. Préfères-tu que je sois en mode panique?

Toady : Franchement Team. C'est ton "best friend". Sérieux là, tu ne vois dont pas qu'il meurt en ce moment.

Team : Je n'avais pas remarqué.

Dr. Akiri : C'est ce que je craignais. Il vient de subir une transphobie aigue. Il faut vite le soigner d'urgence.

Toady : Je viens vous aider.

Rouge : T'es malade. Laisse-moi le porte. Ça vaudra mieux pour vous trois.

Dr. Akiri : Dépêchez-vous de l'amener. Nous n'avons pas beaucoup de temps.

Birdo : Que va-t-il lui arriver Team? J'espère qu'il ne mourra pas.

Team : Je l'espère aussi.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

4 heures plus tard près du local 0040-D...

Rouge : Cr**** que ça prend du temps!

Team : ZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz!!!

Birdo : Réveille-toi le dormeux!

Team : Owe! J'ai bien le droit de dormir vu que c'est long pour l'attente. J'ai rien d'autre à faire.

Birdo : Je déteste un homme qui dort sur moi.

Team : Ah! Tu changes d'humeur assez vite.

Birdo : Ne me force pas à faire des choses que je n'aime pas.

Team : Ce n'est rien ça. Franchement.

Rouge : Je ne vois pas moi non plus. Un homme doit toujours tenir la femme, mais regarde Toady.

Birdo : Tant mieux pour toi.

Team : Mais... Owe! Tu frappes fort. J'ai une tête fragile.

Birdo : Un homme qui dort sur nous chez nous veut dire que vous profitez de nous.

Team : Franchement, Birdo. Je n'ai pas le droit de t'accoter sur toi, alors qu'on sort ensemble.

Birdo : Ne dort plus sur moi.

Team : S'il te plaît, ne soit pas vexée.

Toady : Huuummm! MMooouuaaaaaahh! Hump! Est-ce que je suis au quatrième ciel?

Rouge : Reendort-toi. Ça vaudra mieux.

Dr. Akiri : C'est terminé.

*Birod fut la première à lui sauter dessus.*

Birdo : Comment va-t-il?

Dr. Akiri : Reculer je vous pries.

Birdo : Désolé. Je suis très nerveuse.

Dr. Akiri : Je vois ça. Bon. Je dois être honnête avec vous : Yoshi présente tous les symtômes des anagonies connus. Nous sommes au niveau des plus intenses. J'ai dû faire plus de 20 transfusions et injections pour le réanimer et le garder tranquille comme un petit chiot. Laissez-moi vous expliquer les transphobies courrants :

-Nous avons, la peur de l'infidèlité : N'a plus personne pour lui rendre service;
-La peur de la sécurité : N'est plus confiant de sa propre sécurité;
-La peur de tuer : Avoir peur de tuer sa victime si il a le présentiment que c'est voué à l'échec. C'est assez rare, mais ça existe. Heureusement pour ce dino, il n'est pas affecté par cette maladie.

Birdo : Ce n'est pas son genre. Il a l'habitude d'écouter le hockey tous les soirs sur son fauteuil inclinable et électrique. Il m'ignorait tout le temps.

Dr. Akiri :

-Quatrièmement, a l'impression de plus être aimé : Il pleure sur son sort. Ce qui vient d'arriver. Cependant, en plus fort intensité;
-Le 2e plus fort sur la liste, La maladie de la maltraitense : N'adresse plus la parole à personne, car il se sent offusquer qu'on le tabasse toujours pour rien ou le torturer à mort. Ça faisait une semaine qu'il présentait les premiers symtômes;
-Enfin, nous arrivons au dernier stade : L'abandon total de tous ses proches. Plus aucun support de l'aider dans ses mésaventures. Plus personne à qui se confier. Tout ce qui réalise autour de lui, c'est qu'on est toujours après lui pour n'importe quoi.

Team : Je peux vous avouer un truc, si vous voulez bien.

Dr. Akiri : Je vous écoute. Ça expliquerai beaucoup de choses.

Team : Nous sommes tombés sur une île céleste où il y avait aucun compromis et que la négativité n'existait pas de ce haut-monde.

Rouge : Toady m'avait raconté que je faisais du "pushing bag" sur Yoshi. Je n'aurai jamais osé faire une telle chose. Surtout devant Team. En plus, j'ai tenté de le séduire accidentellement. Un plus tard, Team a embarqué dans le jeu.

Birdo : J'imagine que c'était dû à l'air mystérieuse qui nous rendait tous dingues.

Toady : Exactement la charmante Birdo. ^^ Owe! Qu'est-ce que j'ai dit encore?

Dr. Akiri : Je suis sûr qu'il y a plus que ça pour rendre un Yoshi dans tous ses états. Vous avez sûrement une explication clausible. Donnez-le moi! Sinon, je serai oubligé de l'envoyer dans un asile psychatrique où il aura les soins nécessaires à sa survie.

Team : Vous êtes malade? Pas à ce point-là?

Dr. Akiri : Je n'aurai pas le choix. J'aimerai bien m'occuper de lui, je vous l'assure. Sauf que nous avons pas assez de personnel pour subvenir à ses besoins.

*La rage de Birdo se sentait monter tout d'un coup qu'elle allait tout casser sur son passage.*

Birdo : Je vous interdis de faire une telle chose. Je me pardonnerai jamais.

Team : S'il te plaît Birdo. Ne brutalise pas un médecin. Tu risques la prison pour ça.

Rouge : Soit raisonnable. Ça sera la meilleur chose à faire pour lui.

Team : Il y a sûrement un moyen de le refaire revenir lui-même.

Dr. Akiri : Impossible Monsieur Team. Son niveau est beaucoup trop élevé pour être soigné ici. À moins que vous voulez le raisonner vous même. Mais, c'est voué à l'échec d'avance. Je m'en tiendrai plutôt aux faits.

Birdo : Je vous préviens : Si vous avez l'intention d'envoyer mon Yoshi adoré en asile à cause de moi, il faudra me passe sous le corps.

*Tazel sortit de la salle en entendant tout ce rafus à l'extérieur.*

Dr. Tazel : Mais, qu'est-ce que vous foutez? J'appelle la sécurité.

Dr. Akiri : Ne faite pas ça Tazel. Vous allez les mettre encore plus en colère. La clientèle a entière satisfaction. Ne l'oubliez surtout pas.

Dr. Tazel : Bordel!

Team : Alors, il y a-t-il un moyen de le guérrir ou non? À moins que je vérifies avec les autorités. Vous perderez vos jobs, c'est sûr et certain.

Toady : Hum... Comment sais-tu tout ça toi?

Team : Par Junior.

Rouge : Par le petit gringalet. Tu ne pense pas à ce que tu dis?

Dr. Tazel : Vous feriez mieux de rien leur cacher Akiri, même si c'est à risque.

Dr. Akiri : BBuuurrrrpppp!!! *Moment de détente pour éviter le stress.* Alors, seul Team pourra l'aider. Il n'a pas arrêté d'épeler votre nom.

Toady : Pourquoi lui et pas moi?

Birdo : Parce que c'est lui qui lui a tout appris. Sauf que Yoshi n'est pas capable de s'assumer lui même. C'est le seul vrai ami qui avait à son chevet. Je le connais très bien. Quand je lui demande qui est son meilleur ami, il me répond toujours Team.

Team : Ben! Il y a eu Nick dans toute cette affaire.

Toady : Tu es hors sujet Team.

Dr. Akiri : Mais, je vous préviens tout de suite : Ne le dérangez surtout pas par des détails qui vous échappe. Ça risque d'empirer sa situation.

Rouge : Tu peux le lâcher Birdo. C'est à Team de règler tout ça.

Birdo : D'accord. Mais, je le surveille de près. Team rentre dans la pièce.

Team : Souhaitez-moi bonne chance!

Birdo : Bonne Chance!

Team : Ne me regarde pas avec ses gros yeux là.

Birdo chercha souvent un moyen de causer le trouble dans la cabane. Par bout, ça devenait énervant pour Team. S'inquièter de tout et de rien.

------------------------------------------------------------------

Yoshi : AAAhhhhhhh!!! C'est qui? Ah! C'est toi Team. Je t'attendais justement.

*Team se prit une chaise et s'assoya tout près de Yoshi l'air nerveux.*

Team : Comment vas-tu?

Yoshi : Pas très bien. Je sens que le monde s'écrate de moi comme si je servais à rien.

Team : Qu'est-ce que tu racontes là? On existe pour servir quelque chose. Ce n'est pas vrai que quelqu'un est inutile dans la vie.

Yoshi : Toute ma vie, j'ai eu une vie saine sans tracas. Sauf pendant ces huit dernières années où tout a dégringolé du matin au soir. J'aurai dû jamais laissé Birdo partir pendant la nuit aller chercher des oeufs.

Team : Personne ne pouvait prévoir que telle chose allait arriver cette journée. Tout a été planifiée d'avance.

Yoshi : Mouais! Rendre ma femme droguée à l'os et me faire subir des tordures sans précédent. Dans quel but? Totalement inamisible!

Team : Je ne peux pas répondre à cette question. J'ignore encore son but de tous nous détruire sans qu'on puisse agir. C'est comme si j'arrivais un beau matin et je me dis : Je veux tuer Ben Laden. Pourquoi? La personne ne répond pas. Il a sûrement un but précis qui le pousse à agir de la sorte. Ne penses-tu pas?

Yoshi : Je ne cherches pas à comprendre. Juste savoir le pourquoi. Après tout est clair pour moi.

Team : Non! Non! Ça ne marche pas comme ça Yoshi. Si tu veux savoir pourquoi telle personne te fait subir "X" événement pour une certaine raison, tu veux savoir dans quel but il fait l'action. Pas vrai?

Yoshi : Tu n'as pas tort. Mais, j'aurai dû jamais la faire sortir dans ce temps-là.

*Premier regret de Yoshi.*

Team : Qu'est-ce que tu faisais pendant ce temps-là?

Yoshi : Ben! Elle m'a demandé pourquoi il ne restait plus d'oeufs dans le frigo, puis elle est parti.

Team : Écoutais-tu le hockey comme d'habitude?

Yoshi : À tous les soirs, pourquoi?

Team : Parce que peut-être qu'elle t'a ignoré parce que tu ne l'écoutais pas. Trop absorbé par ce qui se passait devant la télé qu'autour de toi.

Yoshi : J'étais à l'écoute. C'est elle qui ment.

Team : Ne vient pas me mentir Yoshi. Je sais très bien que tu n'écoutes personne de toute façon quand tu regardes la télévision.

Yoshi : Puisque je dis que je l'écoutais.

Team : Ok! Ok! Ok! Relaxe! Je ne suis pas me disputer avec toi.

Yoshi : Tu es bien parti en tout cas.

Team se tappa la tête comme ça se pouvait pas : Arf! Yoshi. Si tu étais vraiment mon meilleur ami, m'aurait dû tout confier tes combines.

Yoshi : Je t'en parles tout le temps.

*Les sourcils de Team revira encore au noir obscur.*

Yoshi : Je t'ai jamais menti. Pourquoi je le ferai aujourd'hui?

Team : Parce que tu es trop assis sur ton "Steak" à regarder des séries cultes à la télévision. Tu n'es qu'un hermite mon grand. Si tu ne veux rien me dire, meurt dans ton asile de fou, je ne veux plus rien savoir de toi.

Yoshi : Non. Attend! Vous avez l'intention de m'amener dans un asile psychatrique. Pourquoi?

Team : Demande-moi le pas. Parle avec le docteur.

Yoshi : Non! Non! Team reveint. Je ne veux pas passer le restant de ma vie en quarantaine.

Team : Alors, raconte-moi tout. "Right Now!" Et ça presse. Car, c'est la dernière conversation qu'on a ensemble.

Yoshi : Bon. Okay! Okay! Je vais tout avouer.

Team : Si tu oses me mentir encore une fois, bonjour la visite! Merci bonsoir!

Yoshi : Je n'aimais pas que Birdo me dérange pendant mes soirées Hockey.

Team : Bien. Ensuite.

Yoshi : Elle m'achalait tout le temps pour que je lui achètes des petites badioles sans intérêt.

Team : Bon. C'est dans sa personalité. C'est comme pour n'importe quel Birdo. Elles s'endettent tout le temps pour des choses inutiles.

Yoshi : Elle me racontait sa vie plate et ennuyante.

Team : Tant que ça. Moi, j'aime bien qu'on me raconte des histoires passionnantes.

Yoshi : Se servir de moi comme cobaye.

Team : Épais! *Tsssh!* Tu as aucun regrets envers elle. Assume-toi! Bon sang!

Yoshi : HHHuuuuummmmmmm...

Team : Non! Non! Ne pleure pas. J'étais trop impulsif. Ne m'en veut pas.

Yoshi : Peux-tu me promettre une chose?

Team : Quoi?

Yoshi : Qu'on arrête de me tabasser pour rien.

*Ça allait compliquer encore plus la tâche Team. Comment va-t-il faire pour sa garantie?*

Team : Je ne peux rien te garantir sauf une chose : Je te protègerai quoi qui en coûte. Je te promet aussi que si jamais quelqu'un osera te mettre la main dessus, je l'envoye au cinquième ciel.

Yoshi en exaltation : Vraiment?

Team : Je ne peux pas te garantir à 100% que tu sois victime d'un meutre, d'une torture ou le fait d'être tabassé à nouveau.

Yoshi : Victime d'un mmmeeeuuuttttttttrrrrrrrreeeeeeeee??????

Team : Non. Je ne voulais pas dire. Pas une autre crise. Je t'en pries. Je retire ce que je viens de dire. Je ne garanties rien à 100%.

Yoshi avec des gros yeux ronds pitiés : Snif! Je dois obtenir un 100% de ta part.

Team : Ça n'existe pas une garantie à 100%. Tu le sais très bien. Je peux te garantir 90% par contre.

Yoshi : Mais, garantie-moi au complet.

Team : Yoshi, on ne peut pas toujours obtenir ce qu'on veut dans le vie. Tu devrais le savoir déjà.

Yoshi : C'est non négociable.

Team : Comment dire? Huuummm...

Yoshi : Deal or No deal?

Team : Laisse-moi de réfléchir. Bon sang!

Yoshi : Pas la peine de crier.

Team : Ok. C'est fini. Tu n'es pas négociable Yoshi. Je pars. Bon vent!

Yoshi : Non. Revient. Je suis désolé. J'ai pas voulu... À qui je peux me confier maintenant?

Team : Arrange-toi avec Birdo. J'en ai ma claque de venir te secourir à chaque fois. Je vois que ça donne absolument rien.

Yoshi : Es-tu fou? Cette n'est pas bien dans le cerveau.

Birdo : Alors?

Team : Ah! Va dont t'arranger avec. J'en ai marre de lui. Il cherche juste les défauts des autres. Il pense seulement à lui.

*Il poussa sa blonde vers la pièce avoisinante.*

Birdo : Mais, qu'est-ce que je vais lui dire?

Team : Improvise. Je ne sais pas quoi. Tu vas sûrement trouver quelque chose pour le consoler. Je suis tanné.

Birdo : Mais, ne me laisse pas toute seule. Je suis ta blonde.

Toady : Mais, qu'est-ce qui t'a pris de demander qu'on ferme la porte? Tu as bien vu ce qu'est-ce que ça donne : Des boulettes.

Team : On les garde en capativié jusqu'à temps qu'ils règlent leurs problèmes.

Dr. Akiri : Vous avez l'esprit ramoli. Ma foi. Êtes-vous conscient des dangers qui vous guête?

Rouge : Sapresti! Tu es trop inconscient Team. C'est sûr que tu perds Yoshi d'avance comme ça.

Team : Je m'en fou. Qu'il repose en paix dans les plus beaux de ses rêves. Un vrai trou de **.

-------------------------------------------------------------------

L'atmosphère était plûtot tendu au début. Yoshi semblait regarder ailleurs pour ne plus voir le visage de son amie devenue son pire ennemie.

Birdo : Hi! Hi! Ça va?

*Pas de réponse. Toujours déçu par son comportement du passé, la plus grande déception de Yoshi.*

Birdo : Je ne voudrais pas te faire avec ça, mais... *Elle hésitait beaucoupde lui dire ce qui suivait.* Tu es le prochain sur la liste.

Yoshi : Comment? Je dois mourrir. Non. Je ne veux pas. Je ne peux pas y croire. Pourquoi moi?

*Elle eut peur d'avancer davantage par peur que le dinosaure vert l'étrangle à mort. Birdo garda un bref distance en lui et elle.*

Birdo : Je n'avais pas l'intention de le dire. C'était de bonne foi.

Yoshi en tournoyant sa tête à gauche et à droite : Non! Non! Je ne veux pas mourrir. Qu'on me sorte d'ici.

Toady : Team, ça dégènre trop cette histoire. Intervient tout de suite!

Team : Birdo trouvera bien une idée.

Birdo : AAAHHHHHHHHHH!!!! Il vit encore une anagonie. Que dois-je faire?

Rouge : Tu vois bien que ça la rend folle.

Team : Je m'en fiche. Qu'elle se débrouille une fois dans sa vie. Ça ne me concerne pas.

Toady : Peut-être pour toi. Cependant, tu nous donnes une sacrée frousse à nous deux.

Rouge : Ouais. Ça ne peut plus durée lontemps Team. Réagit hélico avant que je le fasses.

Team : Si tu ouvres cette porte, je n'hésiterai d'utiliser la machinerie lourde.

Rouge : Hanf! Crois-tu me faire peur avec ça?

Team : Défie-moi!

Rouge : DDaarrrhhhhh!!!

Toady : Il t'a eu. Pas vrai?

Rouge : Je t'ai pas sonné. Vieille plaie.

Yoshi : Je n'ai plus personne pour m'aider. Je ne sers plus à rien du tout. Rien. Rien. Rien. Rien. Qu'un vieux déchet pourri. Autant crever tout suite. Emporte-moi.

Birdo réfléchisa enfin : HHuummm...

Yoshi : Je veux mourrir en paix. La vie est bien trop cruelle. Châtit-moi. Au grand punisseur.

Birdo : Heu... Yoshi?

*Changement d'attitude radical.*

Yoshi : Qu'est-ce que tu me veux à la fin?

Birdo : Je... Je... Je...

*Ses poings demeuraient très serrés et son corps grelottait.*

Yoshi : Ça ne va pas?

Birdo : Je ne surportes plus de te voir dans cet état à cause de moi. Meuh! Meuh! EEEEEHHHHEEEUUUU!!! HHHeeeiiinnn!!!!

*Le bras gauche au niveau du nez comme pour de couler excessivement son maskarat.*

*C'était la plus gros regret de Birdo : Avoir rendu son ex déliré comme aujourd'hui.*

Birdo : Je regrettes. Tout est de ma faute. J'aurai jamais dû sortir durant la nuit. Mais comme d'habitude, je joues la téméraire imprudente.

Yoshi : Hum! Non. C'est moi qui est...

Birdo : Ne me parle pas Yoshi. Je sais ce que tu vas dire. Tu n'as rien avoir là-dedans. Je me sens trop coupable de t'avoir cacher aussi lontemps la vérité. Je n'avais pas le choix. *Elle enlevea sa main gauche de sur son nez.* Qu'aurais-tu fait à ma place?

Yoshi : J'aurai...

Birdo : Je sais : Leur botté le ***** comme à ton habitude. Sauf que ceux-là sont intouchables.

Yoshi : Pourrais-tu au moins me laisser finir ma phrase?

Birdo : Ah! Désolé. Je ne pouvais pas m'en empêcher.

Yoshi : Je m'excuse aussi pour...

Birdo : Je suis désordonnée Yoshi. Je ne sais plus quoi faire.

Yoshi : Ben! Team te supporte mieux que moi. Je n'en reviens pas d'avoir dit ça.

Birdo : C'est gentil de ta part.

Yoshi : Est-ce que je peux parler maintenant?

Birdo : Vas-y! Je me sens beaucoup mieux. ^^

Toady : J'en suis pas si sûr.

Yoshi : Je disais : Je m'excuse d'avoir agi comme...

Birdo : Je suis quand même désappointée sur le fait que tu es regardé à travers mon jardin en train de faire l'amour avec Team.

*Sa plus grande déception envers Yoshi.*

Yoshi : J'aurai pas dû. Je m'en excuse.

Birdo : Mais, pourquoi?

Yoshi : C'était volontaire. Je n'apprécies aucunement quand mon meilleur ami pique ma femme le lendemain de notre séparation. J'ambissionne trop sur toi.

Birdo : C'est comprenable.

Yoshi : Ça veut dire que tu me pardonnes?

Birdo : Absolument.

Yoshi : Génial! Je te promets que je ne recommencerai plus. À mon tour maintenant.

Birdo les bras croisés : Je t'écoute la crevette.

Yoshi : Je suis un sal **** ** **. *Cette fois-ci, la beauté céleste n'interrompit totalement à Yoshi.* J'avoue que je ne suis pas ton idéal pour une fois.

Birdo : Enfin, tu t'en rends compte après 10 ans de mariage.

Yoshi : Laisse-moi finir. Veux-tu? Bon. Je me suis vraiment conduit comme un idiot. Je croyais que la vie était faite pour la télévision uniquement. Je me suis trompé. Je t'ai laissé choir dans ton coin pendant que j'écoutais des séries cultes à chaque soir.

Birdo : N'oublie pas le hockey. C'était une vraie maladie.

Yoshi : J'y venais. Je m'en veux de t'avoir dessus à ce point là.

*2e regret de Yoshi*

Birdo : Moi, je m'en veux de te couper toujours la parole à chaque tu parles. Parce que, je me sens souvent anxieuse et indécise de mes précipitations.

*2e regret de Birdo*

Yoshi : T'inquiète pas. C'était pas si mal que ça.

Birdo : Penses-tu sérieusement?

Yoshi : Niiooonnn! C'était pour te réconforter. Je connais quand même bien tu sais. Je me souviens dans nos débuts.

Birdo : Ouais. Dommage que ça n'aura pas durée l'internité.

Yoshi : Il y a que de très rare cas où ça dure jusqu'à la mort.

Birdo : Puis-je te caresser une dernière fois?

Yoshi : Approche! Ça me fera un plaisir de sentir un dernière fois ton odeur.

Birdo : Que peux-tu être romantique toi? Personne ne t'enlèvera ta fidèlité que tu as envers tout le monde.

*Birdo s'approcha tranquillement pour ne pas effrayer son ex-amant.*

Yoshi : Merci beaucoup!

Birdo : Tu as toujours une peau douce.

Yoshi : Je prends toujours soin de moi.

Birdo : C'est bien.

*Un petit "frotte frotte" sur la tête.*

Yoshi : Huummm... C'est agréable. Crois-tu qu'on pourrait revenir en arrière? Tu sais. Comme le bon vieux temps.

Birdo le relâcha aussitôt tout étant pas brusque : Tu sais très bien que je ne peux pas.

Yoshi : C'est vrai. Tu es avec Team à présent. Un méchante bon ami. Bizarre, mais une bonne personne.

Birdo : Il accomplit beaucoup de miracle pour nous.

Yoshi : Je suis d'accord. Ça me fait penser que je dois m'excuser pour mon comportement de tentôt.

Birdo : Veux-tu que j'aille le chercher?

Yoshi : Ça ne vaut pas le peine. Je dois moi-même m'excuser devant lui. Un face-à-face. Il n'apprécie pas que quelqu'un d'autre lui transmet un message à la place d'un autre.

Birdo : Trop prévilègié ce gars. On devrait lui expliquer.

Yoshi : Pas la peine. Tu sais comment il est tête parfois.

Birdo : Si tu lui expliques calmement, il nous comprend.

Yoshi : Je me garderai une petite gêne quand même.

------------------------------------------------------------------------------

À 20h22 près de 40 minutes de discution avec Yoshi....

Rouge : Comment ça s'est passé Birdo?

Toady : Tout va pour le mieux?

Team assis au loin sur une chaisse avec son Chaos Emerald à la main : Vous parlez d'une question? Vous arrêtez pas de les écouter parler en accotant une oreille sur le coin de la porte.

Birdo : Alors, on se paye ma tête on dirait.

Rouge : Tu sais, ce n'est pas pour rien qu'on faisait ça. On sentait que ça allait mal pour toi.

Toady : On a voulu intervenir tu sais. Mais, tu sais comment était Team.

Birdo : Au moins, il ne s'amuse pas à écouter à toutes les portes comme vous le faites à chaque fois.

Yoshi : Vous êtes pire que moi. Sérieux, les mecs.

Rouge : Quuoooiii??? QU'EST-CE QUE TU AS DIT?

Toady : Rouge! Il n'en vaut pas la peine.

Yoshi : C'est correct les amis. Je suis prêt à me racheter.

Birdo : Il veut qu'on l'aide à se socialiser dans son entourage.

Team : Eh! Ben! Si il veut de mon aide, qu'il vient s'excuser pour tentôt.

Yoshi : Heu! Team. Je m'excuses pour tout à l'heure. Je te promets de me performer à l'avenir. Ça risque d'être long, mais j'ai besoin d'un coup de pouce pour y arriver. Je dois devenir autonme et assumer mes erreurs par moi-même. Sauf que j'ai besoin de toi pour me chevauger dans ma progression.

Team se leva en lui donnant un coup amical en signe de reconnaissance.

Team : Ah! C'est bon Yoshi. Je te pardonnes. Je te demanderai d'aller te faire soigner davantage en allant seul dans un centre d'accueuil (ou de recontre si tu préfères) pour te permettre te socialiser avec le monde extérieur.

Yoshi : Je ne serai pas quoi dire et quoi faire. Comment veux-tu que je le saches?

Team : Soit-toi même Yoshi. Aille un bon jugement des personnes que tu veux fréquenter. Analyse ton monde.

Yoshi : Facile à dire qu'à faire.

Team : Ce n'est pas compliqué. *Il demanda à Rouge d'un coup de tête de l'accompagner avec Toady jusqu'au centre.* Eux, ils t'expliqueront mieux que moi quoi et comment faire.

Toady : Pourquoi nous?

Rouge : Parce que notre beau Team le demande.

Toady : Parce que le beau Team nous le demande.

Rouge : Veux-tu que je brises tes côtes levées?

Toady : Non! Non! J'ai compris. C'est où au juste?

Rouge : À une heure à pied d'ici.

Toady : Tu n'es pas sérieuse?

À suivre...

*Retour d'un participant en vue.*

*Épisode Bonus 7 en vue.*

Épisode 106 : Dans les profondeurs de Shadow
Épisode 107 : La bataille du cobra et un retour inatendu
Épisode Bonus 7 : Les envies ambicieuses de Bidule
Épisode Bonus 108 : Bataille sans fin dans l'usine de gazoline contre Bidule et les Mini-Kongs.

Un frotte frotte sur la tête ; Une expression que je voulais utiliser pour signaler une caresse sur la tête en faisant des mouvements circulaires sur la tête d'un être cher.
ex : Suffixe qui veut dire ancien, précédent. Un vieil ami. Le dernier amoureux que j'ai eu.
Piquer : Prendre/Saissir/Voler
Best friend : Anglisime qui veut dire "Meilleur ami".
Utiliser la machinerie lourde : Employer les grands moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Toady



Messages : 155
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   Dim 25 Sep - 23:38

Haha, le premier chapitre que j'avais manqué était bien marrant ! Ça change un peu de d'habitude, vu que pour une fois, le Maléfique et Bidule ne sont pas mentionnés et ne viennent pas saouler. ^^

Bon, je vais regarder le suivant.

PS : Docteur Olivera = LOL la nymphomane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compétition Mario Kart : La suite des épisodes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compétition Mario Kart : La suite des épisodes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SSB-Fan 2 :: Blabla :: Fan works-
Sauter vers: